La vitesse sous haute surveillance dans l’état de NY


Pour les camionneurs, faire gaffe aux chantiers de construction…

Pour les camionneurs qui voyagent vers ou à travers l’État de New York, sachez que la police y sera à la recherche de contrevenants enfreignant la limite de vitesse.

Le gouverneur Andrew M. Cuomo a annoncé jeudi 6 août que la police de l’État de New York et les forces de l’ordre locales augmenteraient les patrouilles au cours de la semaine prochaine pour réprimer les excès de vitesse à travers l’État.

«Les limites de vitesse ne sont pas une suggestion, elles sont la loi et elles sauvent des vies», a déclaré Cuomo. «Il n’y a aucune excuse pour conduire à grande vitesse – c’est inutile et met tout le monde en danger sur la route – et j’exhorte les New-Yorkais à être intelligents et à ralentir car il ne vaut pas la peine de risquer des vies pour gagner quelques secondes lors de votre prochain trajet ou voyage. »

Cette campagne d’application à haute visibilité sera jusqu’au 12 août et est soutenue par le Comité de la sécurité routière du gouverneur pour arrêter les excès de vitesse et prévenir les accidents évitables causés par une vitesse dangereuse. Tout au long de la campagne éclair, une annonce d’intérêt public «No Excuses» sera diffusée sur les réseaux de diffusion et de câble dans tout l’État, soulignant la sanction pour excès de vitesse. En outre, le Département d’État des transports aura des panneaux à messages variables alertant les automobilistes des dangers de la vitesse.

La vitesse dangereuse a contribué à 34% de tous les accidents mortels de janvier à mai de cette année, contre 30% des accidents mortels au cours de la même période en 2019, selon les données de l’Institute for Traffic Safety Management and Research de l’Université de Collège Rockefeller d’Albany.

Laisser un commentaire