« Nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », déclare l’auteur de la pétition sur l’autoroute 11/17 

« Nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », déclare l’auteur de la pétition sur l’autoroute 11/17

Source: https://bit.ly/3JWzQtg

Richard Deschamps travaille avec une équipe de personnes pour faire de l’autoroute 11/17 une route plus sûre : « Nous n’arrêterons pas », a-t-il déclaré à Road Warrior News.

«En grandissant, je ne me souviens pas d’une époque où j’ai toujours voulu être autre chose qu’un camionneur… mais maintenant, j’ai honte de l’Ontario, honte de la province dans laquelle j’ai grandi, de laisser l’autoroute 11/17 sans changement, c’est gênant. »

En décembre 2021, un ancien collègue de Deschamps a été victime d’un accident dévastateur près de Thunder Bay : « Il voyageait avec sa femme; ils ont été impliqués dans une collision frontale. Le chauffeur est décédé et sa femme est toujours à l’hôpital », soupire-t-il tristement. « Je vis au Québec maintenant, mais je serai toujours un ‘garçon de l’Ontario’. Comment l’Ontario peut-il laisser ça se produire ? »

Il identifie deux problèmes majeurs qui doivent être corrigés : les programmes de formation des camionneurs dans lesquels ils sont titulaires d’un permis dans le sud de l’Ontario, puis autorisés à conduire dans le nord de l’Ontario où ils ne connaissent absolument pas les conditions routières hivernales; et l’entretien physique et l’infrastructure de la route.

« Essentiellement, nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », explique-t-il.

Deschamps, en collaboration avec deux de ses amis, a fait sensation lorsqu’il a lancé en décembre une pétition intitulée « Travailler ensemble pour une autoroute meilleure et plus sûre ». La pétition, sur change.org, a reçu plus de 12 000 signatures vers son objectif de 15 000 signatures.

La suite (en anglais): https://bit.ly/3JWzQtg

Laisser un commentaire