Tous les articles par La rédaction

[El Paso] Le FBI arrête un camionneur pour avoir invité des enfants à voyager avec lui

Les autorités fédérales ont arrêté un camionneur pour un dépliant qu’il est accusé d’avoir affiché au Texas.

Le camionneur non identifié aurait été placé en garde à vue le vendredi 6 décembre, selon un reportage du El Paso Times.

L’arrestation a eu lieu à la suite d’une enquête sur un dépliant posté dans la région d’El Paso qui a invité des enfants à voyager avec le chauffeur et a même proposé de payer pour le service.

Le dépliant disait:

Parents et garçons. Si vos enfants veulent quelque chose à faire pendant les vacances scolaires, je suis chauffeur de camion. Si vos enfants veulent voir des endroits différents, je suis prêt à les laisser partir avec moi. Mon camion à un suivi GPS pour que vous sachiez où nous en sommes à tout moment. Je leur paie 100 $ par semaine leur enseigne la responsabilité, les enfants seront bien avec moi. Cela m’empêche de m’ennuyer. Si vous êtes intéressé, appelez moi!

Les accusations contre le camionneur n’ont pas encore été divulguées.

[Iowa] Interstate 80 fermée direction ouest à Altoona au miles 139.

Les autorités de l’Iowa sont occupés aujourd’hui alors que des dizaines de véhicules ont été impliqués dans un carambolage le lundi matin.

Selon les policiers de l’Iowa, l’accident a été signalé vers 11 h le 9 décembre sur la I-80 en direction ouest au miles 139 près d’Altoona.

Les patrouilleurs disent qu’au moins 50 véhicules sont impliqués suite aux conditions hivernales. Sur les images capturées sur les lieux, vous pouvez voir que plusieurs des véhicules sont des semi-remorques.

Les premiers rapports indiquaient qu’une personne avait été tuée, mais la police dit maintenant que la personne a été grièvement blessée.  On ne sait pas encore combien d’autres pourraient être blessés.

La I-80 en direction ouest devrait rester fermée pendant plusieurs heures.

Celadon officialise – 4000 emplois perdus

Lundi matin, la société basée en Indiana, Celadon Group Inc., a mis fin aux spéculation en confirmant à leurs milliers de camionneurs qu’il mettait fin à leurs opérations.

Peu après minuit, le lundi 9 décembre, Celadon a officiellement déposé un dossier de mise en faillite (Chapter 11) et a annoncé la fermeture immédiate de ses opérations.

L’Indianapolis Star rapporte que 4 000 travailleurs du Celadon seront licenciés, dont des milliers de camionneurs.

Celadon dit que la fermeture « n’inclut pas l’entreprise Taylor Express dont le siège social est à Hope Mills, en Caroline du Nord, qui continuera à fonctionner dans le cours normal pendant que la société explore la possibilité de vendre ses opérations. »

La suite: http://bit.ly/2RzYpU8

Eyes on I-94 débute aujourd’hui…

La police de l’État du Michigan augmentera les patrouilles le long de la I-94 cette semaine dans le cadre de l’initiative « Eyes on I-94 ».

L’initiative vise à réprimer les accidents de camions.

MSP s’associe à l’Ohio, l’Indiana et l’Illinois.

Du 9 au 13 décembre, MSP sera à l’affût de tout comportement potentiellement dangereux des conducteurs de véhicules commerciaux.

« Nous espérons accroître la sensibilisation en étant visible sur l’autoroute I-94, qui est sujet à des accidents liés aux conditions météorologiques impliquant des conducteurs de véhicules utilitaires et camions en cette période de l’année. »

Dopage: la Russie exclue pour quatre ans des Jeux olympiques

(Lausanne) Des sanctions historiques : l’Agence mondiale antidopage (AMA) a exclu lundi la Russie des Jeux olympiques pour quatre ans et de la Coupe du monde 2022 de soccer au Qatar, pour punir Moscou d’avoir récidivé dans la triche en falsifiant des données de contrôles. 

ERIC BERNAUDEAU
AGENCE FRANCE-PRESSE

Des sportifs admis, mais sous « drapeau neutre », pas de drapeau russe ou d’hymne aux JO et à tout championnat du monde, interdiction d’accueillir ce type de compétitions sur son sol : à l’issue d’une réunion expédiée en une heure dans un grand hôtel de Lausanne, le comité exécutif de l’AMA a confirmé la suspension de l’agence antidopage Rusada et les sanctions que lui recommandait son comité de révision de la conformité (CRC). 

Il ne pourrait s’agir que d’une étape, car Moscou, via Rusada ou son comité national olympique, ainsi que les fédérations internationales, peuvent faire appel pendant 21 jours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui aurait le dernier mot. L’appel serait suspensif. 

« C’est un moyen d’écarter la concurrence russe du sport mondial […] Il est essentiel que nous rétablissions nos droits » en faisant annuler la décision de l’AMA, a réagi le vice-président de la Douma, la chambre basse du Parlement, Petr Tolstoï. 

« Aucune chance » 

Mais le directeur général de Rusada, Iouri Ganous, très sévère contre ses propres autorités, qu’il soupçonne d’être derrière la manipulation des données, s’est montré pessimiste auprès de l’AFP. « Il n’y a aucune chance de gagner devant un tribunal », a-t-il déclaré. 

« Les sportifs russes, s’ils veulent participer aux Jeux olympiques ou paralympiques ou tout autre événement majeur figurant dans les recommandations, devront démontrer qu’ils ne sont pas impliqués dans les programmes de dopage décrits par les rapports McLaren ou que leurs échantillons n’ont pas été falsifiés », a expliqué un porte-parole de l’AMA, James Fizgerald. Dans ce cas, ces sportifs ne pourraient représenter la Russie, dont ni le drapeau ni l’hymne n’auront droit de cité durant ces compétitions.

Peu après la confirmation des sanctions, les patrons de plusieurs fédérations sportives russes, cités par les agences de leur pays, se sont dits prêts à envoyer des délégations aux JO, sous drapeau neutre. 

« La Russie a eu toutes les occasions de mettre de l’ordre dans ses affaires et de se joindre de nouveau à la communauté antidopage mondiale pour le bien de ses sportifs et de l’intégrité du sport, mais elle a choisi de continuer dans sa position de tromperie et de déni », a déclaré de son côté le président de l’AMA, Craig Reedie, dans un communiqué de l’agence. 

Depuis cinq ans

L’affaire empoisonne en effet le sport international depuis cinq ans et les premières révélations sur un dopage institutionnalisé en Russie entre 2011 et 2015, impliquant plusieurs rouages de l’État, dont le ministère des Sports et le service secret FSB, selon plusieurs enquêtes internationales, dont les rapports du juriste canadien Richard McLaren commandés par l’AMA. 

Depuis fin 2015, les compétitions internationales en athlétisme n’acceptent déjà plus que des sélections de sportifs russes « neutres », sans les couleurs du pays. Le drapeau blanc, bleu et rouge n’a pas non plus été hissé aux Jeux olympiques d’hiver 2018 de PyeongChang.

Début 2019, la remise de milliers de données brutes de contrôles antidopage, stockées dans les serveurs de l’ancien laboratoire de Moscou, aurait dû clore l’affaire. Ce geste de transparence, exigé par l’AMA, devait lui permettre de lever le voile sur des contrôles positifs camouflés au sein du laboratoire et monter des dossiers disciplinaires contre des sportifs russes. 

Mais les experts informatiques mandatés par l’AMA ont découvert que « des centaines » de résultats suspects avaient été effacés de ces données, pour certains entre décembre 2018 et janvier 2019, juste avant leur remise par les autorités russes au gendarme mondial antidopage. 

Cette faute de plus, qui s’ajoute à un passif déjà lourd, a suffi à convaincre à l’unanimité le comité exécutif de l’AMA, composé à parts égales de représentants des États et du mouvement olympique.  

D’autres voix, notamment celles du patron de l’antidopage américain, Travis Tygart, ou des membres du comité des sportifs de l’AMA, s’étaient élevées pour réclamer des sanctions plus sévères, comme une interdiction totale de participation des athlètes russes aux JO.

Un scorpion pique en plein vol…

Un passager à bord d’un vol United Airlines a été traité à l’atterrissage après avoir été piqué dans l’avion, selon la compagnie aérienne.

Le passager voyageait jeudi sur le vol 1554 de San Francisco à Atlanta, a déclaré la porte-parole de United, Natalie Noonan, dans un communiqué.  L’équipage a consulté un médecin MedLink au sol pour fournir des conseils médicaux alors qu’il était encore dans les airs, et le passager a été transporté à un hôpital local lors de l’atterrissage à Atlanta, a déclaré Noonan.

La femme a été piquée après que le scorpion ait remonté la jambe de son pantalon, a rapporté TMZ.  Il a ensuite été capturé par des agents de bord,

On ne sait pas comment le scorpion est monté dans l’avion, qui arrivait de Washington, D.C. plus tôt dans la journée, selon les registres de vols en ligne.

La suite (en anglais) https://abcn.ws/33Zh2mL

Uber renforce la sécurité des usagers suite à un rapport accablant sur des agressions sexuelles.

Le lendemain après qu’Uber ait révélé que plus de 3 000 passager et usager  avaient été agressés sexuellement l’année dernière, l’attention se tourne maintenant vers la prochaine étape pour le géant UBER et si ses plans pour améliorer la sécurité vont assez loin.

Le rapport d’Uber a été salué par les organisations de défense des droits des victimes pour avoir franchi une étape que d’autres entreprises n’ont jusqu’à présent pas voulu suivre.  Mais il est difficile de savoir si la transparence aidera à rétablir la confiance ou les retours des clients.

La suite: https://abcn.ws/2Ly7QzF

Celadon, la plus grande faillite de l’histoire du camionnage attendue en milieu de semaine

Celadon Group (OTC: CGIP) déposera une demande de faillite en vertu du chapitre 11 au plus tard le mercredi 11 décembre, selon des sources internes.  Le transporteur basé à Indianapolis, coté en bourse, employait plus de 3200 chauffeurs et a généré plus d’un milliard de dollars de revenus bruts en 2015.

Des chiffres plus récents sont difficiles à trouver car Celadon a dû retraiter ses rapports financiers après une mauvaise gestion et un scandale comptable complexe qui a finalement conduit à l’inculpation d’anciens dirigeants pour fraude financière hier, 5 décembre.

La suite: http://bit.ly/2RAw3ZE

Autoroute 407: Ouverture d’une nouvelle portion aux routes 35/115 ce lundi.

Le prolongement de l’autoroute 407 jusqu’à l’autoroute 115/35 ouvrira lundi avant l’horaire précédemment publié par le ministère des Transports.

Parallèlement, l’autoroute 418 fournira une autre connexion nord / sud de l’autoroute 407 à l’autoroute 401. L’extension 407 ajoutera 14,2 kilomètres à l’autoroute à péage.

«La connexion de l’autoroute 407 à l’autoroute 35/115 créera un lien vital entre Peterborough et la RGT», a déclaré Dave Smith, député de Peterborough-Kawartha, dans un communiqué de presse. «Le prolongement de cette autoroute aidera à attirer des emplois et la croissance économique à cette région. »

Dans le même communiqué, la ministre de l’Infrastructure, Laurie Scott – députée de Haliburton-Kawartha Lakes-Brock – a déclaré que «les investissements dans l’infrastructure routière de l’Ontario aident les gens à se rendre là où ils ont besoin d’aller de façon sécuritaire et efficace, tout en permettant aux entreprises de déplacer des marchandises et de livrer. services plus rapidement… Ces investissements contribuent à ouvrir l’Ontario aux affaires et à l’emploi. »

Un véhicule de police Tesla tombe en panne de courant lors d’une poursuite

Un service de police californien ajoute de l’essence au débat sur les voitures électriques après qu’une de ses voitures de patrouille, une Tesla Model S, a manquée de courant lors d’une poursuite automobile la semaine dernière à Fremont, Californie.

La suite (en anglais): https://abcn.ws/2PvJ9oL

«Je n’ai plus que 6 milles de batterie», a declaré l’agent Hartman. «Je vais le perdre dans une seconde. Si quelqu’un d’autre est capable de me remplacer dans la poursuite? », A demandé Hartman aux autres officiers à la radio.