Tous les articles par Nick Quarter

Recherchiste en herbe

Mort de George Floyd: Derek Chauvin coupable des trois chefs d’accusation

Le policier blanc Derek Chauvin a été déclaré mardi coupable du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd, à l’issue d’un procès concluant une retentissante affaire qui a profondément marqué l’Amérique en illustrant les divisions raciales dans le pays.

Les 12 jurés –sept femmes et cinq hommes– d’origines ethniques diverses, qui délibéraient depuis lundi au tribunal de Minneapolis, ont déclaré Derek Chauvin coupable des trois chefs d’accusation pour lesquels il comparaissait.Derek Chauvin reconnu coupable sur toute la ligne: images CNNDerek Chauvin reconnu coupable sur toute la ligne.

Le policier de 45 ans, menotté, a été immédiatement écroué. L’annonce du verdict a suscité une explosion de joie devant le tribunal.

«Coupable! Une justice obtenue dans la douleur a finalement été rendue à la famille de George Floyd. Ce verdict est un tournant dans l’Histoire», a réagi Ben Crump, l’avocat de la famille de George Floyd, décédé le 25 mai 2020.

La mort de George Floyd, asphyxié par la pression du genou de Derek Chauvin pendant plus de neuf minutes, avait choqué l’opinion publique américaine et au-delà des frontières des États-Unis, déclenchant de gigantesques manifestations contre le racisme et les brutalités policières.

Ce procès sous très haute tension était donc devenu emblématique, conduisant jusqu’au président Joe Biden à donner son avis, quelques heures avant le verdict, en estimant que les preuves contre Derek Chauvin étaient «accablantes».

Un citoyen de St-Raymond pénètre dans un Centre de Vaccination fermé.

Un citoyen anonyme de la localité de St-Raymond, au nord-ouest de la ville de Québec, s’est rendu dans un Centre de Vaccination fermé. La porte était débarrée…

En quoi est-ce si exceptionnel ??! La porte était débarrée et tout était accessible et tellement qu’il aurait pu aller jusqu’à se vacciner lui-même. Voyez son vidéo ici.

Ça fait dur …

Traverser en Ontario malgré la fermeture de la frontière (En Vidéo)

Comment ça se passe ??!

Si vous n’étiez pas encore au courant, depuis minuit hier, la frontière ontarienne est sensée être « fermée ». Sauf qu’une bonne douzaine de corps policiers majeurs en Ontario ont signifié à Doug Ford qu’il n’était pas question pour eux de bafouer la Charte Canadienne des Droits et Libertés en effectuant des contrôles arbitraires et la Police d’Ottawa fait parti de ces corps policiers.

Alors Hugo, qui s’y rendait ce matin pour le travail, a décidé de filmer en catimini son passage de Gatineau vers Ottawa pour voir comment ça se passait et comment les policiers d’Ottawa allaient réagir.

Voici son vidéo:


Force est de constater que les policiers d’Ottawa sont des gens de paroles et qu’ils respectent la Charte des Droits et Libertés. M

Merci à eux …

Vancouver: Mega Beach Party

Malgré une ordonnance de santé publique interdisant les rassemblements de plus de 10 personnes et des responsables de la santé exhortant les gens à garder leurs distances et à porter des masques, des dizaines de jeunes ont afflué samedi soir à la baie English de Vancouver pour une fête impromptue.


Des centaines de personnes ont afflué à English Bay à Vancouver samedi soir pour une fête bruyante alors que la province continue de se débattre avec sa troisième vague de COVID-19.

Des images de la scène montrent une foule de gens qui boivent, dansent et se serrent dans leurs bras au son de la musique forte – la plupart sans masque – sur Beach Avenue, en violation des restrictions de la pandémie.

Ce Tweet de Jeff Fillion en dit long

Après l’annonce de la victoire d’Eric Duhaime à la chefferie du Parti Conservateur du Québec, l’animateur Jeff Fillion l’a félicité en écrivant ce tweet.

Un vent de changement souffle actuellement sur le Québec et le Premier Ministre Francois Legault, qui gère au jour le jour en jouant au yoyo avec les mesures restrictives est au cœur de ce sentiment généralisé de mécontentement.

Éric Duhaime a récolté 95 % des 9886 votes devant son seul autre adversaire, l’informaticien Daniel Brisson, qui a obtenu 5 % des suffrages, a annoncé le parti samedi en fin d’après-midi dans un hôtel de Québec.

Mexique: Elle appelle ses jumeaux Corona et Virus !

Une femme mexicaine qui a contracté le coronavirus a miraculeusement donné naissance à des jumeaux rapporte El Heraldo.

Annamaria José Raphael Gonzalez, 34 ans, a donné naissance à des jumeaux alors qu’elle était infectée par le coronavirus à l’hôpital général La Villa de Mexico.

Gonzalez a donné naissance à deux bébés en bonne santé vers 2 heures ce matin, une fille nommée Corona José Miguel Gonzalez et un garçon nommé Virus José Miguel Gonzalez.

Le docteur Eduardo Castillas, de l’hôpital général La Villa au Mexique, a déclaré qu’il voulait faire une blague, mais il est heureux que la mère soit en bonne santé ainsi que les deux enfants.

«Je n’avais aucun nom prévu et un médecin m’a suggéré de les appeler Corona et Virus parce que j’étais infecté par le COVID-19 et je pensais que c’était une idée merveilleuse», a déclaré Annamaria Gonzalez aux journalistes.

Je lui ai dit qu’elle devrait les appeler Corona et Virus comme une blague, mais il semble qu’elle a pris cela au sérieux», a déclaré le docteur Eduardo Castillas en riant.

Annamaria Gonzalez avait prévu d’accoucher aux États-Unis la semaine prochaine mais a été forcée de travailler avant de pouvoir atteindre la frontière.

«Je savais que j’étais infectée par le COVID-19, mais je voulais donner à mes enfants une chance d’avoir la citoyenneté américaine en traversant la frontière», a-t-elle déclaré aux journalistes.

En 2017, une mère mexicaine a nommé l’un de ses enfants Malaria après avoir reçu un diagnostic de maladie et en 2018 une autre femme a nommé sa fille Hépatite, après avoir été guérie d’un épisode grave…

WINDSOR: Les Policiers REFUSENT !

C’est ce qu’ils ont tweeté plus tôt aujourd’hui sur leur compte officiel: « Les agents n’arrêteront pas des personnes ou des véhicules au hasard », a tweeté la police de Windsor.

« Nous devons tous faire notre part pour la santé et la sécurité de notre communauté. Chacun a un rôle et une responsabilité pour assurer la sécurité de notre ville.”

Note Officielle de la Police de York en Ontario: NOUS N’EFFECTUERONS PAS DE CONTRÔLE ALÉATOIRE

Jim MacSween, Chef de Police de York, Ontario

Le vendredi 16 avril 2021, le gouvernement provincial a annoncé de nouvelles restrictions pour les Ontariens et des pouvoirs de police accrus en vertu de la Loi sur la gestion des urgences et la protection civile (LMCPA), permettant à la police d’arrêter les personnes et les automobilistes qui ne sont pas chez eux.

Ayant maintenant eu l’occasion de réviser l’ordonnance provinciale, la police régionale de York adoptera une approche équilibrée de l’exécution, en appliquant l’ordonnance équitablement et légalement pour s’assurer que nous continuons d’appuyer les mesures de santé publique tout en maintenant la confiance du public.

Nous n’effectuerons pas d’arrêts aléatoires de véhicules ou individuels. L’application de la loi continuera d’être axée sur les plaintes et proactive, dans le but d’obtenir la conformité. Nos actions se concentreront sur les personnes qui mettent ouvertement les autres en danger et les citoyens refusant de se conformer seront inculpés de manière appropriée.

Nos efforts d’application de la loi se poursuivront comme ils l’ont fait depuis le début de la pandémie, axés sur les 4 E:

  1. S’engager (avec l’individu)
  2. Expliquez (pourquoi nous sommes là)
  3. Éduquer (sur les règles et règlements)
  4. Appliquer (en dernier recours) La police régionale de York continuera d’appuyer le service de santé publique de la région de York et les fonctionnaires régionaux et municipaux pour assurer la sécurité de nos membres et la sécurité de la collectivité. Chef Jim MacSween

Le Chef de Police de London est CATÉGORIQUE: « Nous n’allons pas arrêté des gens sans raison » !!

Steve Williams, Chef de Police de London, Ontario

« Nous n’arrêterons pas les gens au hasard »

C’est le message que le Chef de Police de London en Ontario a lancé au Premier Ministre Doug Ford ce matin sur son compte Twitter.

Le London Police Services Board dit avoir de «sérieuses inquiétudes» quant à savoir si les pouvoirs de police élargis du gouvernement provincial sont même constitutionnels.

« Nous ne pouvons pas forcer notre sortie de la pandémie », a déclaré le président du conseil, le Dr Javeed Sukhera, dans un communiqué publié samedi matin.

Sukhera a déclaré que le conseil « encouragerait le gouvernement provincial à se concentrer sur la stabilisation du système de santé, en garantissant un accès équitable aux vaccins et en suivant les conseils d’experts de la santé ».

Stanford commence à tester sur les enfants

Les plus petits volontaires de recherche sont arrivés mercredi à l’Université de Stanford, accompagnés de leurs parents, pour participer à une étude pivot du vaccin COVID-19 chez de très jeunes enfants.

«Nous voulons que nos enfants soient protégés contre le virus et ne pas le transmettre à d’autres s’ils sont infectés», a déclaré Zinaida Good de Palo Alto, dont le fils de 3 ans, Andel, s’est assis immobile pour un vaccin, puis est rentré chez lui. jouer et faire une sieste. Le bébé de la famille, Soren, âgé de 7 mois, doit être vacciné le mois prochain.

L’objectif de l’essai à Stanford Health Care, le seul site de la côte ouest à tester le vaccin Pfizer chez les enfants de moins de 5 ans, est d’identifier la dose la plus forte avec le moins d’effets secondaires.

À mesure que les vaccinations pour adultes se développent, un nombre croissant d’adultes peuvent socialiser, sans masque. Environ 75 millions d’adultes américains sont désormais entièrement vaccinés.

Mais les enfants ne sont pas protégés.

Le manque de vaccins pour les jeunes affecte la population en général, pas seulement les familles individuelles, ont déclaré des experts. Parce qu’environ un quart de tous les Américains ont moins de 18 ans, le pays n’atteindra pas l’immunité collective sans vacciner les jeunes.

«Nous voulons nous assurer que les enfants ont accès aux vaccins non seulement pour eux-mêmes mais pour la communauté», a déclaré le Dr Yvonne Maldonado, professeur de pédiatrie et de maladies infectieuses à Stanford et chercheur principal de l’essai.

Si la recherche réussit et que les vaccins sont autorisés, «les enfants contribueront au« champ de force »de la communauté contre le COVID», a déclaré le Dr Peter Chin-Hong, professeur de médecine et spécialiste des maladies infectieuses à l’UC San Francisco, qui n’est pas impliqué dans la recherche de Stanford. «Nous avons besoin que tous les membres de la population soient vaccinés.»

Chin-Hong, père de deux enfants, a déclaré qu’il y avait une préoccupation supplémentaire: la vulnérabilité potentielle des enfants aux nouvelles variantes du virus.