Archives de catégorie : Affaires

Simard Suspension accueil des finissants de l’École Secondaire Du Plateau

Quand on dit que l’industrie a besoin de vous, Suspension Simard prend la peine de rencontrer notre relève! Respect à l’équipe!

Voici ce qu’elle avait à dire sur Facebook:

« Hier, nous avons eu la chance d’accueillir des finissants de l’École Secondaire Du Plateau. Pour l’occasion, notre président David Tremblay, toujours prêt à partager sa passion pour le développement économique local, a guidé ce groupe dans notre usine. 

Les élèves ont pu découvrir le processus de modification d’une suspension, de l’ingénierie jusqu’au résultat final.

Que ce soit chez nous ou ailleurs, nous espérons que cela leur permettra d’orienter leur avenir au sein de notre belle région de Charlevoix. »

Mack Laval à Dorval (Groupe Mack/Volvo) est le premier concessionnaire MACK certifié EV au Canada 

Source: Mack Trucks 

C’est très stimulant de savoir ça et nous sommes très fier de savoir que c’est au Québec. 

La succursale Mack Laval, du côté de Dorval est maintenant un concessionnaire certifié EV (véhicules électriques de la marque Mack LR® Electric. 

L’entreprise devient le premier concessionnaire  à obtenir cette distinction au pays. En état certifié EV, cela permet à la concession d’assurer le soutien et l’entretient du Mack LR® Electric (camion à ordures). Ce dernier est le premier camion de classe 8 entièrement électrique chez Mack. 

«Nous pensons qu’investir dans l’électrification est une bonne chose, car l’industrie du transport évolue vers la mobilité électrique», a déclaré Jean-François Bibeau, vice-président et directeur général de Mack Laval. « Nous sommes fiers d’être le premier concessionnaire Mack au Canada à obtenir le statut de concessionnaire certifié EV, et nous sommes impatients de soutenir les clients Mack alors que la demande pour le Mack LR® Electric continue de croître.

[Flotte rechargeable- Camions lourds] L’institut du véhicule innovant annonce l’ouverture des inscriptions aux essais et au projet pour les gestionnaires de flottes corporatives.

Source: https://bit.ly/3uGwJ1L

L’Institut du véhicule innovant est fier d’annoncer le déploiement de son projet «Flotte rechargeable – Camions lourds», qui vise à soutenir gratuitement les propriétaires et exploitants de véhicules lourds à la venue de camions 100 % électriques sur le marché québécois, en ouvrant officiellement les inscriptions aux séances d’information et aux essais de véhicules lourds électriques qui auront lieu à l’automne 2022 et permettant aussi à certains participants d’être sélectionnés afin de participer aux phases d’analyse et d’expérimentation du projet.

Pour ce projet d’une durée de trois ans, l’IVI s’associe avec des partenaires de choix de l’écosystème des transports et ira à la rencontre d’exploitants, élaborera des rapports d’analyses de faisabilité pour une trentaine d’entreprises ciblées, en plus de coordonner des périodes d’essais de modèles de camions lourds électriques en condition réelle d’utilisation commerciale.

«L’objectif du projet «Flotte rechargeable – Camions lourds» est d’encourager les entreprises québécoises à prendre le virage de l’énergie propre et notre rôle va être de fournir aux gestionnaires les outils et les connaissances qui leur permettront de mettre en marche le plan d’électrification de leur parc de véhicules lourds.»

– François Adam, directeur général de l’Institut du véhicule innovant

Rappelons qu’à l’automne 2022 se tiendront deux (2) événements gratuits visant à rassembler plus d’une centaine de gestionnaires de flottes de véhicules lourds. Ces événements permettront aux participants de recueillir toute l’information nécessaire en matière d’électrification et de faire l’essai de véhicules lourds électriques.

Dès novembre 2022, trente entreprises participantes seront sélectionnées pour bénéficier gratuitement d’une analyse de leurs données d’utilisation en vue de déterminer le niveau de compatibilité avec l’offre actuelle des camions électriques et d’obtenir un rapport personnalisé pour amorcer leur transition.

Dès 2023, au moins cinq entreprises sélectionnées pourront faire l’expérience de la conduite électrique et bénéficieront gratuitement d’un prêt de camion électrique incluant l’infrastructure de recharge appropriée permettant un accès simplifié à la technologie électrique arrivée sur le marché québécois.

Au terme du projet, en 2024, l’IVI organisera une tournée provinciale pour présenter aux gestionnaires les avancées du projet et faire la lumière sur les enjeux opérationnels, tout en ciblant les conditions de réussite de l’électrification du camionnage lourd au Québec.

Les gestionnaires désirant participer au projet ou aux sessions d’essais et d’information sont invités à s’inscrire dès maintenant sur le site flotterechargeable.ca.

«Les véhicules lourds émettent près de 37 % des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports au Québec. Électrifier les flottes de camions lourds est sans contredit une solution pertinente qui pourra contribuer à réduire significativement les émissions québécoises. C’est pour cette raison que notre gouvernement soutient cette initiative de l’Institut du véhicule innovant. Ce projet permettra aux propriétaires de poids lourds de mieux connaître les produits disponibles sur le marché et d’expérimenter les avantages que procurent les véhicules électriques. C’est par la transmission de connaissances et en faisant l’expérience de nouvelles façons de faire que nous pourrons transformer durablement nos transports. Je souhaite donc un bon succès à toute l’équipe!»

-M. Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval.

Ce projet gratuit est réalisé grâce à la participation financière du gouvernement du Québec dans le cadre du programme Action-Climat Québec afin de rejoindre les objectifs d’un Plan pour une économie verte 2030.

L’IVI est heureux de pouvoir compter sur des partenaires phares de l’écosystème: le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), Hydro-Québec, la Compagnie Électrique Lion, l’Association du Camionnage du Québec (ACQ), Peterbilt, Volvo, le Centre de formation du transport routier de Saint-Jérôme (CFTR) ; le Centre de formation en transport de Charlesbourg, Sia Partners, Camo-Route et le Centre de gestion de l’équipement roulant (CGER).

Le Groupe Morneau déploie le premier Volvo VNR Electric en configuration tandem au Canada, à son terminal de Québec 

Le Groupe Morneau a réceptionné son premier Volvo VNR Electric, qui sera utilisé sur les routes de transport de marchandises dans l’est du Canada. Le camion de classe 8, qui n’émet aucun gaz d’échappement, a été livré au Groupe Morneau cette semaine, lors d’une cérémonie de remise des clés organisée par le ncessionnaire Volvo Trucks local, Paré Centre du Camion. Le Volvo VNR Electric est le premier camion électrique à batterie de la flotte du Groupe Morneau, en service à Québec, et la première configuration tandem vendue au Canada.


« Ce premier camion Volvo VNR Electric sera notre façon de nous familiariser avec les véhicules électriques à batterie. Nous voulons obtenir le plus de données possible sur sa capacité de charge et son comportement face à des températures extrêmes », a déclaré 

 Catherine Morneau, vice-présidente exécutive et directrice générale  du Groupe Morneau. « Notre objectif est d’être le chef de file de  l’électromobilité dans l’industrie, ce qui nous aidera à réduire notre empreinte environnementale dans le cadre de notre transition vers une chaîne d’approvisionnement plus durable pour nos livraisons locales. » 

[Transport F. Giguère] GRANDE ANNONCE : Nouvel associé et deux nouvelles embauches au sein de l’entreprise 

St-Joseph-du-Lac, le 19 janvier 2022 – C’est avec un grand plaisir que Transport F. Giguère accueil dans son entreprise Nicolas Charbonneau a titre de nouvel associé. 

De plus, l’entreprise de St-Joseph-du-Lac a annoncée l’embauche de deux nouveaux employés afin de compléter l’équipe :

Jacques Léveillé a été embauché à titre de directeur des opérations/répartition. Ce dernier compte plus de 25 ans d’expérience dans le domaine du transport spécialisé Canada/États-Unis.

Serge Mireault, quant à lui, a été embauché à titre de directeur de la sécurité et de la manutention. Ce dernier a 45 ans d’expérience dans le domaine.

Transport F. Guigère se dit persuadée qu’il s’agit d’une fructueuse collaboration et que c’est nouveaux membres de l’équipe vont contribuer à l’expansion de Transport F. Giguère.

Une autre bonne nouvelle, l’entreprise a fait l’acquisition de plusieurs camions et remorques. Ils sont présentement en commande et devraient arriver sous peu. Le tout afin de poursuivre la mission de l’entreprise soit de répondre à chacun des besoins de leur précieuse clientèle.

Au sujet de Transport F. Giguère

Transport F. Giguère est une entreprise située à St-Joseph-du-Lac qui se spécialise dans le transport de tout genre. Depuis plusieurs années, nous travaillons de façon à répondre à l’ensemble des demandes de nos clients et assurer de la satisfaction de ceux-ci. Nous offrons un service exceptionnel aux clients en assurant un suivi constant. Nous pouvons compter sur une équipe de chauffeurs expérimentés et nous assurons la formation continue.

Philipe Gratton et Frédéric Giguère 

[Texas] J.B. Hunt est le premier transporteur avec des camions autonomes en collaboration avec Waymo

Source: https://bit.ly/3qwtwRs

Un méga transporteur prévoit bientôt des trajets de transport « entièrement autonomes » grâce à son partenariat continu avec un fabricant de technologies sans conducteur de premier plan.

J.B. Hunt Transport Services Inc. a annoncé qu’il étendait son partenariat et sa collaboration avec Waymo Via, qui, selon le transporteur, conduira à des trajets autonomes au Texas dans les « prochaines années ».

Les deux sociétés ont achevé leurs premiers essais l’année dernière en déplaçant du fret le long de l’Interstate 45 pour l’un des plus gros clients de J.B. Hunt, qui n’a pas été identifié.

« Notre projet pilote l’année dernière avec Waymo Via nous a vraiment aidés à comprendre comment la technologie de conduite autonome pourrait être mise en œuvre dans nos opérations », a déclaré Craig Harper, directeur du développement durable et vice-président exécutif chez J.B. Hunt. 

De plus, le partenariat comprendra également l’exploration de solutions pour fusionner la technologie de conduite autonome de Waymo Via avec J.B. Hunt 360°, la plateforme de fret numérique du méga transporteur.

« Nous croyons que la technologie de conduite autonome nous aidera à créer un réseau de transport le plus efficace en Amérique du Nord, et notre collaboration avec Waymo Via est une étape cruciale vers l’accomplissement de cette mission », a commenté Harper.

[États-Unis] PepsiCo s’apprête à prendre possession de ses tracteurs Tesla

Source: https://bit.ly/31RJg83

Le géant PepsiCo devrait recevoir 15 tracteurs électriques Tesla de classe 8 d’ici la fin janvier, selon divers rapports de blogs en ligne qui couvrent l’actualité. 

Le PDG de PepsiCo, Ramon Laguarta, avait annoncé au printemps dernier que la société prendrait livraison des camions fin 2021, mais cela ne s’est pas produit.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, a déclaré à la fin de l’année dernière que son entreprise souffrait de problèmes de chaîne d’approvisionnement, ainsi que la plupart des autres grandes entreprises du monde.

Le site Web driveteslacanada.com a publié plusieurs photos montrant deux tracteurs Tesla à l’extérieur de l’usine de l’entreprise à Giga Nevada. De plus, le site Web a également partagé des photos qui, selon lui, étaient des stations de recharge massives, connues sous le nom de Megachargers, situées dans une installation de Frito-Lay à Modesto, en Californie.

Frito-Lay fait partie de la gamme de marques PepsiCo.

La STM testera sur son réseau de bus un système à la fine pointe de la technologie combinant caméras et écrans à haute définition en remplacement des rétroviseurs.

Source: https://bit.ly/3tk0V3G

Dans le cadre d’un projet pilote qui place la Société de transport de Montréal parmi les pionniers en Amérique du Nord, la STM testera sur son réseau de bus un système à la fine pointe de la technologie combinant caméras et écrans à haute définition en remplacement des rétroviseurs. Au courant des prochains jours, deux bus dotés de ces équipements seront mis en service clientèle pour une période d’essai d’un an. Des bénéfices pour la sécurité de l’ensemble des usagers de la route sont attendus.

C’est un jalon important dans la démarche d’essais, de validation et de mise au point amorcée avant la pandémie, alors que le système a pu être éprouvé en circuit fermé dans différentes conditions d’exploitation. « Les chauffeurs ayant participé aux essais sont très enthousiastes et je salue l’implication des représentants du syndicat. C’est un projet prometteur où l’esprit d’innovation de nos équipes est mis à profit pour solutionner des problématiques bien concrètes et qui s’inscrit dans le principe de Vision Zéro soutenu par la Ville de Montréal. », a déclaré Marie-Claude Léonard, directrice exécutive Exploitation Bus et métro, STM.

Bénéfices multiples

Le système de rétrovision par caméra contribue à réduire les angles morts du véhicule, notamment lors des virages à gauche et améliore le champ de vision du chauffeur, tout en permettant une meilleure visibilité même dans des conditions difficiles (nuit, contrejour, tunnel, pluie, neige, etc.). Ce projet pilote devrait donc contribuer à accroître la sécurité de l’ensemble des usagers de la route et s’inscrit dans la démarche d’amélioration continue de la STM à cet égard. 

Un bénéfice additionnel escompté réside dans la durabilité d’un tel système. Chaque jour, des bus doivent être immobilisés ou retournés au garage en raison d’accrochages qui occasionnent des bris. Leur remplacement par des caméras beaucoup plus compactes et robustes devrait permettre de garder les bus sur la route plus longtemps. La STM évaluera également si des économies potentielles à long terme pourraient être dégagées, en tenant compte de la durée de vie estimée d’un tel dispositif.

Un système ingénieux

L’emplacement des écrans affichant les images issues des caméras, sur les piliers de gauche et droite qui entourent l’habitacle de conduite, vise à permettre aux chauffeurs de conserver leurs habitudes de balayage visuel au volant. Ils seront ainsi en mesure de passer facilement d’un bus doté de rétroviseurs réguliers à un véhicule muni de caméras.

Pour maximiser l’efficacité du système, notamment face aux conditions hivernales, les équipes de la STM ont conçu un ingénieux système afin de garder propre la lentille de la caméra. Utilisant le système pneumatique déjà présent sur l’ensemble des véhicules, ce dispositif permet de diriger, au besoin ou de façon automatisée, un jet d’air pulsé sur la lentille de la caméra pour la nettoyer.

Un réseau de surface qui se modernise

Dans le cadre du projet pilote, la STM visera à évaluer la performance du système sous différentes conditions, sa robustesse et sa fiabilité, ainsi que son appréciation par les chauffeurs. Les résultats de ces essais contribueront à alimenter la réflexion de la STM pour évaluer la possibilité de doter ses véhicules, actuels et futurs, de ces équipements.  Avec le virage vers l’électrification qui est bien amorcé, c’est un autre signe tangible de la modernisation du réseau de bus de la STM!

[Groupe Morneau] Marc-Aurèle Malaison devient vice-président exploitation – transport général 

Le Groupe Morneau est heureux d’annoncer la nomination de Marc-Aurèle Malaison au poste de vice-président exploitation – transport général. Figure bien connue dans l’industrie du transport, où il cumule plus d’une trentaine d’années d’expérience, Marc-Aurèle a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de grandes entreprises. Directeur général de 1996 à 2000 chez les Associés […]

Le Groupe Morneau est heureux d’annoncer la nomination de Marc-Aurèle Malaison au poste de vice-président exploitation – transport général.

Figure bien connue dans l’industrie du transport, où il cumule plus d’une trentaine d’années d’expérience, Marc-Aurèle a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de grandes entreprises. Directeur général de 1996 à 2000 chez les Associés transporteurs du Québec, vice-président développement des affaires chez Transport Morneau entre 2000 et 2004 et ensuite une douzaine d’années chez Canada Cartage comme directeur général et vice-président régions Québec et maritimes. Il revient au Groupe Morneau en 2017 en tant que vice-président Ventes et Marketing.

Il débute son nouveau rôle en tant que vice-président exploitation transport général de Morneau transport et General Cartage, avec joie. Il sera responsable des opérations, du lien avec les ventes, de la stratégie de tarification et du service à la clientèle. « Marc-Aurèle est un pilier dans l’industrie, il a une vaste connaissance de l’industrie et une grande expertise du service client, c’est un atout de taille pour l’entreprise. » mentionne David Morneau.