Archives de catégorie : Canada

[En photos] Un trip dans l’Ouest Canadien pour Brian d’Andy Transport

Bonne route Andy! 

Walmart Canada ouvre un centre de distribution d’épicerie a la fine pointe de la technologie à Surrey, en Colombie-Britannique

Source: https://bit.ly/3uIdk1N

Un centre de distribution d’épicerie a la fine pointe et axée sur la durabilité, a officiellement ouvert ses portes à Surrey, en Colombie-Britannique sous la bannière Walmart. 

L’installation de 300 000 pieds carrés et d’une valeur de 175 millions de dollars fait partie de l’investissement de 3,5 milliards de dollars de Walmart Canada visant à générer une croissance importante et à accélérer le flux de produits dans la chaîne d’approvisionnement de l’entreprise à travers le Canada.

Le centre de distribution d’épicerie de Surrey emploiera plus de 250 associés une fois pleinement opérationnel et fournira des produits d’épicerie à température ambiante (articles de garde-manger), frais et surgelés à 45 magasins Walmart en Colombie-Britannique. La distribution par l’intermédiaire de l’installation réduira les voyages long-courriers de l’entreprise depuis l’Alberta et réduira directement son empreinte carbone, soutenant le parcours de Walmart pour devenir une entreprise régénératrice.

Cette installation moderne a été construite verticalement, en utilisant environ la moitié de la masse terrestre qui serait nécessaire pour une installation équivalente traditionnelle, et en réduisant directement son empreinte carbone globale. Ceci est rendu possible par l’intégration de la technologie de pointe de WITRON. L’intégration de cette technologie permet d’effectuer jusqu’à 150 000 préparations de commandes par jour, améliorant ainsi l’efficacité et la rapidité de la distribution tout en nécessitant moins d’efforts physiques de la part des associés.

 Les PME craignent que la vaccination obligatoire des camionneurs accentue la hausse des coûts et les problèmes d’approvisionnement

Les PME craignent que la vaccination obligatoire des camionneurs accentue la hausse des coûts et les problèmes d’approvisionnement

Source: https://bit.ly/3nZOqqk

Le gouvernement fédéral doit revenir sur sa politique refusant l’entrée des camionneurs non vaccinés au Canada. L’impact de cette décision risque d’accentuer la hausse des coûts et les problèmes d’approvisionnement et, ainsi, pousser encore plus de PME au bord du gouffre. Dans une lettre envoyée le 12 janvier, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) a exhorté le gouvernement à faire machine arrière.

« Les PME subissent déjà d’importantes perturbations de la chaîne d’approvisionnement ainsi qu’une hausse générale des coûts d’exploitation. La vaccination obligatoire des camionneurs imposée aux frontières risque de jeter inutilement de l’huile sur le feu à l’heure où les PME ne peuvent tout simplement pas assumer de coûts supplémentaires ni avoir plus d’incertitudes », déclare Jasmin Guénette, vice-président des affaires nationales à la FCEI.

Perturbations de la chaîne d’approvisionnement et inflation : préoccupations des PME pour 2022

Selon le tout dernier sondage de la FCEI, l’augmentation des prix (81 %) et les problèmes d’approvisionnement (70 %) sont les deux principales préoccupations des PME en ce début d’année. Cette nouvelle mesure à la frontière risque d’accroître la pression exercée sur un système déjà mis à rude épreuve par, notamment, les grèves récentes au Port de Montréal, la congestion au Port de Vancouver et l’interruption du transport routier et ferroviaire en Colombie-Britannique causée par les inondations. Par ailleurs, le secteur des transports est l’un des plus touchés par les pénuries de main-d’œuvre, 68 % des transporteurs ayant du mal à trouver le personnel dont ils ont besoin, comme le montre un rapport de la FCEI publié en décembre 2021.

Les PME prévoient des hausses des prix sur les douze prochains mois atteignant des sommets historiques (4,6 %), selon le Baromètre des affairesMD de la FCEI de la mi-janvier. Des augmentations aussi considérables risquent de nuire à la compétitivité des PME alors que beaucoup d’entre elles peinent toujours à retrouver un niveau de ventes normal. Pour rappel, seulement 30 % des PME ont actuellement un niveau de ventes normal, 42 % ont tout leur personnel et 65 % sont complètement ouvertes.

« Nous voyons déjà que toutes sortes de produits dont on a besoin arrivent avec des retards majeurs. Le gouvernement ne doit pas mettre en place des règles qui créent des obstacles inutiles à la relance des PME. Au contraire, ce qu’il faut, ce sont des politiques qui aideront les PME à faire face aux enjeux actuels », conclut M. Guénette.

Méthodologie

  • Votre voix – Janvier 2022 : Ce sondage de la FCEI a été effectué en ligne entre le 18 et le 21 janvier 2022 auprès de 3 595 membres. À titre de comparaison, pour un échantillon probabiliste ayant un nombre égal de répondants, la marge d’erreur serait de plus ou moins 1,6 %, 19 fois sur 20. Les résultats sont préliminaires jusqu’ici.
  • Baromètre des affairesMD de la mi-janvier 2021
  • Les résultats de janvier s’appuient sur 503 réponses recueillies auprès d’un échantillon aléatoire stratifié de membres FCEI dans le cadre d’un sondage par Internet à accès contrôlé. Les données reflètent les réponses reçues les 6 et 7 janvier. Les résultats sont exacts à +/- 4,4 %, 19 fois sur 20.

Trudeau défend le mandat de vaccination pour les camionneurs malgré les  préoccupations concernant la chaîne d’approvisionnement

Source: https://tgam.ca/3rH0DkL

Le premier ministre Justin Trudeau défend la décision du gouvernement fédéral de mettre en œuvre un mandat de vaccination pour les camionneurs malgré les avertissements selon lesquels pourrait aggraver les hausses de prix et les pénuries.

M. Trudeau a déclaré mercredi lors d’une conférence de presse à Ottawa que le gouvernement fédéral avait été clair depuis novembre sur le fait que l’exigence de camionneurs viendrait ce mois-ci.

Mais les critiques disent que le mandat est mal choisi, venant en hiver, lorsque les Canadiens dépendent des chaînes d’approvisionnement internationales pour les produits frais, et qu’il poussera encore plus haut les niveaux d’inflation déjà élevés.

La suite: https://tgam.ca/3rH0DkL

Le CVSA annonce les dates d’inspections (Blitz) de 2022 

Voici les dates annoncées: 

International Roadcheck est prévu du 17 au 19 mai 2022. L’événement de 72 heures est le plus grand programme d’application ciblée sur les véhicules commerciaux au monde, avec près de 15 camions ou autobus inspectés, en moyenne, toutes les minutes en Amérique du Nord.

L’Opération Safe Driver Week est prévue du 10 au 16 juillet 2022. Au cours de cet effort d’application de la loi, les agents de toute l’Amérique du Nord sont à l’affût des conducteurs de véhicules utilitaires et des conducteurs de véhicules de tourisme qui adoptent des comportements de conduite à risque.

La Semaine de la sécurité des freins est prévue du 21 au 27 août 2022. Au cours de cette campagne, les inspecteurs de véhicules commerciaux effectuent des inspections du système de freinage sur les gros camions et les autobus partout en Amérique du Nord pour identifier les violations du système de freinage.

Rappelons que l’an passé (26 mai 2021) une Initiative non annoncée d’une journée d’application sur la sécurité des freins à eu lieu. Cette initiative peut avoir lieu à tout moment dans l’année et implique également que des inspecteurs vérifient les freins pour identifier les violations des freins.

Vaccination obligatoire des camionneurs dès aujourd’hui pour éviter la quarantaine

C’est ce samedi qu’entre en vigueur la vaccination obligatoire des camionneurs qui entrent au Canada en provenance des États-Unis.

La Presse Canadienne 

Depuis minuit, ces travailleurs doivent être entièrement vaccinés s’ils veulent éviter une quarantaine de deux semaines et un test de dépistage pour la COVID-19 avant leur arrivée.

Plus tôt cette semaine, le Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) a indiqué que cette nouvelle exigence aura des répercussions dans la province puisque ce refus d’entrée au pays représentera « entre 12 000 et 16 000 camionneurs de moins sur la route, alors que l’industrie est déjà aux prises avec une grave pénurie de camionneurs ».

Dans un communiqué, le CTAQ faisait valoir que « la chaîne d’approvisionnement alimentaire, déjà fragilisée par la pandémie et une pénurie de main-d’œuvre, ne peut supporter cette pression supplémentaire ».

« La flambée des prix des aliments ne pourra qu’être amplifiée à la hausse », a prévenu Sylvie Cloutier, présidente-directrice générale du CTAQ.

Les conducteurs de poids lourds américains non vaccinés seront également refoulés à la frontière à partir du 15 janvier, les États-Unis se préparant à imposer des restrictions similaires aux camionneurs canadiens le 22 janvier.

Environ 26 000 des 160 000 conducteurs qui effectuent régulièrement des trajets transfrontaliers seront mis à l’écart en raison de l’obligation vaccinale, a prévenu l’Alliance canadienne du camionnage et l’American Trucking Association, qui croit aussi que cela entraînera des hausses de prix des marchandises, comme la nourriture ou les appareils médicaux.

Soulignons qu’il y a eu une certaine confusion cette semaine entourant la vaccination obligatoire des camionneurs qui entrent au Canada, pour éviter la quarantaine, lorsque l’Agence des services frontaliers du Canada a annoncé mercredi le report de la mesure. Ottawa a fait marche arrière dès le lendemain, précisant que la règle entrerait bel et bien en vigueur à compter de ce samedi, comme annoncé en novembre dernier.

« Nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », déclare l’auteur de la pétition sur l’autoroute 11/17 

« Nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », déclare l’auteur de la pétition sur l’autoroute 11/17

Source: https://bit.ly/3JWzQtg

Richard Deschamps travaille avec une équipe de personnes pour faire de l’autoroute 11/17 une route plus sûre : « Nous n’arrêterons pas », a-t-il déclaré à Road Warrior News.

«En grandissant, je ne me souviens pas d’une époque où j’ai toujours voulu être autre chose qu’un camionneur… mais maintenant, j’ai honte de l’Ontario, honte de la province dans laquelle j’ai grandi, de laisser l’autoroute 11/17 sans changement, c’est gênant. »

En décembre 2021, un ancien collègue de Deschamps a été victime d’un accident dévastateur près de Thunder Bay : « Il voyageait avec sa femme; ils ont été impliqués dans une collision frontale. Le chauffeur est décédé et sa femme est toujours à l’hôpital », soupire-t-il tristement. « Je vis au Québec maintenant, mais je serai toujours un ‘garçon de l’Ontario’. Comment l’Ontario peut-il laisser ça se produire ? »

Il identifie deux problèmes majeurs qui doivent être corrigés : les programmes de formation des camionneurs dans lesquels ils sont titulaires d’un permis dans le sud de l’Ontario, puis autorisés à conduire dans le nord de l’Ontario où ils ne connaissent absolument pas les conditions routières hivernales; et l’entretien physique et l’infrastructure de la route.

« Essentiellement, nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », explique-t-il.

Deschamps, en collaboration avec deux de ses amis, a fait sensation lorsqu’il a lancé en décembre une pétition intitulée « Travailler ensemble pour une autoroute meilleure et plus sûre ». La pétition, sur change.org, a reçu plus de 12 000 signatures vers son objectif de 15 000 signatures.

La suite (en anglais): https://bit.ly/3JWzQtg

Lion Électrique franchit une étape importante avec la prise de possession de son usine de fabrication de Joliet en Illinois.

La Compagnie Électrique Lion, un fabricant de premier plan de véhicules de poids moyens et lourds entièrement électriques annonce aujourd’hui avoir pris possession de son usine de fabrication de Joliet en Illinois. 

Les travaux d’amélioration locative sont en cours et Lion débutera sous peu l’installation de son équipement de pointe et prévoit que les premiers véhicules sortiront de la ligne de production dans la seconde moitié de 2022.

La nouvelle usine, dont l’annonce a été faite l’an dernier, représentera à terme le plus grand site de production spécialisé dans la fabrication de véhicules moyens et lourds zéro émission aux États-Unis, avec une production annuelle prévue de 20 000 véhicules. L’usine devrait ajouter un minimum de 1 400 emplois directs dans la région au cours des quatre prochaines années. 

Lion annonce également l’embauche de deux nouveaux gestionnaires qui contribueront à la croissance de l’entreprise. Tout d’abord, Richard Coulombe est nommé vice-président principal, Initiatives stratégiques. Dans ce nouveau rôle, Monsieur Coulombe sera responsable d’assurer la gestion de notre croissance et de nos initiatives stratégiques, principalement dans le cadre de nos projets majeurs dont notre usine de Joliet, Illinois et notre Campus de Mirabel, qui inclut notre centre d’innovation et notre usine de batteries. 

Il travaillera avec l’ensemble des équipes pour s’assurer que notre plan de gouvernance soit toujours connecté à la croissance de Lion. Monsieur Coulombe possède plus de 25 ans d’expérience comme haut-dirigeant dans des organisations publiques internationales, telles que Alstom, Bombardier Transport et Pratt & Whitney. 

De plus, Eric Pansegrau se joint à Lion en tant que directeur général de l’usine de fabrication de Joliet où il sera responsable d’établir la structure opérationnelle, la mise en oeuvre des normes et des processus de fabrication, la distribution, le contrôle de la qualité et l’inventaire, de même que la supervision des opérations quotidiennes. 

M. Pansegrau possède plus de 25 ans d’expérience opérationnelle dans le secteur automobile, y compris dans la fabrication de composantes de véhicules moyens et lourds, ayant récemment occupé le poste de vice-président des opérations pour la division Wheel End chez Accuride. « Pour Lion, 2022 s’annonce comme la plus grande année à ce jour, avec des projets majeurs en cours d’exécution. 

Lion respecte son échéancier afin de débuter la production de véhicules zéro-émission aux États-Unis en 2022 et répondre à la demande du marché américain en termes d’autobus scolaires, de minibus et de camions de classe 5 à 8 entièrement électriques. 

Je suis également heureux d’accueillir Richard et Eric au sein de notre équipe et nous sommes impatients de poursuivre la construction et l’installation de l’équipement à notre usine de Joliet et surtout de nous préparer à y sortir nos premiers véhicules 100% électriques de la ligne de production», a déclaré Marc Bédard, président-fondateur de Lion Électrique