Archives pour la catégorie Covid

Un généreux pourboire de 1400$ par un client au Colorado

On ne voit pas ça souvent, du moins si généreux. Le client  d’un restaurant du Colorado a laissé pas moins de 1400$ de pourboire à l’équipe et leur a laissé un message à l’équipe.

Ce dernier  s’est présenté mercredi au Notchtop Bakery & Cafe où il a mangé un déjeuner.

Lors de la réception de la facture de 20,04$, il s’est informé en demandant combien de personnes travaillaient ce jour-là. 

200$ à chacun des sept employés du restaurant à été laissé totalisant 1400$.

On a pu lire sur la facture , «COVID Sucks!».

Ce geste de grande  générosité a grandement ému les employés. Nous étions tous sous le choc», raconte la propriétaire Nailya Khametvalieva.

Ce qui est encore plus surprenant, c’est que David n’était pas un client régulier du restaurant puisque c’était seulement sa deuxième visite!

Les temps ont été difficiles pour le restaurant et les employés, mais ils remercient grandement leurs clients qui les appuient pendant la crise sanitaire.

[Capitale-Nationale] baisse de cas de Covid

En plus d’enregistrer son plus petit nombre de nouvelles infections depuis près de deux mois, la Capitale-Nationale ne déplore aucune victime supplémentaire de la COVID-19, tout comme sa région voisine au sud.

Dans les dernières 24 heures, la Capitale-Nationale rapporte 101 nouveaux porteurs du coronavirus dans la région de Québec, soit le bilan le moins élevé depuis le 24 novembre. Selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), seulement 99 cas étaient enregistrés à cette date.

La France vers une extension du couvre-feu à 18 h

Agence France Presse

(Paris) Le gouvernement français annonce ce  jeudi le durcissement des mesures contre la COVID-19 qui passe par l’élargissement, voir la généralisation du couvre-feu à 18 h déjà en vigueur dans un quart des départements.

L’exécutif pourrait annoncer une extension du couvre-feu à 18 heures dans tous les départements, lequel pourrait être assorti d’un confinement le week-end, selon le Figaro.

Des restrictions aux frontières pourraient également être annoncées afin de freiner la propagation des variants du virus

La fermeture des écoles ne serait pas au programme, mais d’autres mesures concernant ces dernières pourraient être annoncées. Les cantines, par exemple, pourraient être fermées et des paniers repas distribués aux enfants

De nouvelles mesures, ou du moins des pistes, concernant l’enseignement supérieur pourraient également être évoquées.

Le sort des musées, cinémas, théâtres, salles de spectacle ainsi que des équipements sportifs ou de loisirs, fermés jusqu’à la fin du mois de janvier au moins, pourrait être abordé

Dossier à suivre 

[Covid19] Bilan des dernières 24h au Québec (2071 cas)


LA SITUATION AU QUÉBEC EN DATE DU 13 JANVIER 2021

– 202 166 personnes infectées (+2071)

– 8815 décès (+35)

– 1516 personnes hospitalisées (+19)

– 229 personnes aux soins intensifs (+8)

– 202 166 sont rétablies

– 7 855 doses de vaccin ont été administrées dans la journée d’hier, pour un total de 107 365

[Ça se passe en Californie] Transporterais-tu des défunts?

ORANGE, Californie – Des conteneurs d’expédition réfrigérés sont en route vers le sud de la Californie pour stocker les corps de personnes qui ont perdu la vie à cause du COVID-19.

Selon Jake Knotts, copropriétaire et directeur général de Mid-State Containers, 10 de ses unités étaient en route vers le comté de San Bernardino mardi. Dix autres se dirigeaient vers le Texas.

«C’est certainement la première fois que nous voyons des conteneurs être loués et équipés pour stocker des défunts et c’est vraiment, vraiment étrange», a déclaré Knotts.

Knotts a déclaré qu’il les louait généralement à des brasseries, des établissements vinicoles, des restaurants et à l’agriculture. Lorsque des étagères seront ajoutées, chacune pourra contenir les corps de 50 personnes décédées du COVID-19 par remorque réfrigérée.

La suite: https://bit.ly/3i77EXc

[Confinement et couvre-feu au Québec] Ce que vous devez savoir


En raison de l’évolution récente de la situation épidémiologique, tout le Québec, sauf les Terres-Cries-de-la-Baie-James et le Nunavik, se retrouvent en alerte maximale (zone rouge) du 9 janvier au 8 février 2021 inclusivement.

Mesures en vigueur

Visiteurs à domicile (maison et chalet) à l’intérieur ou à l’extérieur

Interdits :

  • visiteurs d’une autre adresse

Acceptés :

  • un seul visiteur d’une autre adresse pour les personnes seules (il est demandé de toujours recevoir la même personne afin de limiter les contacts sociaux)
  • une personne proche aidante
  • personnes offrant service ou soutien
  • main-d’œuvre pour travaux prévus

Rassemblements privés à l’intérieur ou à l’extérieur

Interdits

Couvre-feu

Dès samedi le 9 janvier, un couvre-feu sera désormais en vigueur. Entre 20 heures et 5 heures du matin, il sera interdit à quiconque de se déplacer hors de son lieu de résidence, hormis dans le cas d’exceptions justifiant le déplacement, par exemple pour bénéficier de soins de santé, pour des raisons humanitaires ou pour effectuer un travail considéré prioritaire.

Des constats d’infraction pourront être donnés par les policiers à ceux qui ne respectent pas le couvre-feu à moins que leur déplacement soit justifié. Des précisions sur ce couvre-feu seront apportées sous peu.

Services de garde éducatifs à l’enfance (garderies)

Tous les services de garde peuvent recevoir 100 % du nombre maximal d’enfants indiqué à leur permis.

Les services de garde en milieu familial peuvent recevoir le nombre régulier d’enfants indiqué à leur reconnaissance en vigueur.

Les services de garde éducatifs à l’enfance seront fermés seulement en cas d’une éclosion dans l’établissement, déclarée par la santé publique.

La fréquentation des services de garde est facultative. L’enfant ne peut pas perdre sa place même s’il ne fréquente pas le service de garde. Les frais de garde restent en vigueur et doivent être assumés par les parents, que leur enfant fréquente ou non le service.

Les organismes communautaires Famille et les centres de pédiatrie sociale en communauté peuvent continuer d’offrir des services.

Pour leur part, les haltes garderies demeurent fermées.

Déplacements entre les régions et les villes

Non recommandés (sauf déplacements essentiels, étudiants, travailleurs, garde partagée, transport de marchandises).

Enseignement préscolaire et primaire

Les élèves du préscolaire et du primaire retourneront en classe le 11 janvier, selon le calendrier scolaire de leur école.

Un seul groupe-classe stable, en tout temps, sans mesure de distanciation.

Distance de 2 mètres entre les élèves de groupes-classe stables différents. Distance de 2 mètres entre les élèves et le personnel. Lorsque ce n’est pas possible, port de l’équipement de protection individuelle (ÉPI) requis pour le personnel. Port d’un couvre-visage par tous les élèves en tout temps dans les corridors, les aires communes et sur le terrain de l’école. Port du masque de procédure obligatoire pour le personnel. Port du couvre-visage en classe obligatoire pour les élèves de 5e et 6e année.

Les élèves du préscolaire n’ont pas à porter le couvre-visage.

Activités parascolaires suspendues.

Sorties scolaires et activités interscolaires suspendues.

Projets pédagogiques particuliers maintenus en groupe-classe stable. Si impossible, une distanciation de 2 mètres doit être maintenue en tout temps entre les élèves ne provenant pas du même groupe-classe stable et les règles sanitaires doivent être rigoureusement observées.

Prêt et location des locaux scolaires suspendus sauf pour le service de garde et pour les mandataires de projets pédagogiques particuliers.

Port du masque de procédure (ou chirurgical) pour tout le personnel scolaire en tout temps dans les aires communes intérieures et extérieures.

Visiteurs à l’école réduits au minimum.

Services de garde scolaire organisés dans le respect des groupes-classe stables ou instauration de sous-groupes respectant la distanciation physique.

Repas du midi avec les élèves provenant d’un groupe-classe stable.

Enseignement secondaire

Les élèves du secondaire demeureront à la maison et les services éducatifs à distance, selon l’horaire habituel, seront offerts jusqu’au 15 janvier 2021 inclusivement, selon le calendrier scolaire de leur école. Retour en classe à partir du 18 janvier 2021.

Port d’un masque de procédure par tous les élèves en tout temps dans l’école et sur le terrain de l’école. Port du masque de procédure obligatoire pour le personnel dans toutes les aires communes, sauf en classe si la distance de 2 mètres avec les élèves est maintenue. Deux masques de procédure seront distribués quotidiennement aux élèves et enseignants. Activités parascolaires suspendues.

Sorties scolaires et activités interscolaires suspendues.

Projets pédagogiques particuliers maintenus en groupe-classe stable. Si impossible, une distanciation de 2 mètres doit être maintenue en tout temps entre les élèves ne provenant pas du même groupe-classe stable et les règles sanitaires doivent être rigoureusement observées.

Prêt et location des locaux scolaires suspendus.

Port du masque de procédure pour tout le personnel scolaire en tout temps dans les aires communes intérieures et extérieures.

Visiteurs à l’école réduits au minimum.

Repas du midi avec le groupe-classe stable.

Présence en classe un jour sur deux pour les élèves de 3e, 4e et 5e secondaire. Elle ne s’applique pas aux élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage qui fréquentent une école spécialisée, une classe spéciale ou le Parcours de formation axée sur l’emploi.

Cours à option se déroulant dans le respect de la distanciation physique de 2 mètres lorsque les élèves ne proviennent pas du même groupe-classe stable ou cours à distance.

Éducation des adultes et formation professionnelle

Retour en classe à partir du 18 janvier 2021.

Port du masque de procédure obligatoire en tout temps dans l’école et sur le terrain de l’école, pour tous les élèves. Distanciation physique de 2 mètres en tout temps entre les élèves et les enseignants. S’il est impossible de le faire, les élèves et les enseignants doivent se doter d’équipement de protection individuel (ÉPI). 

Port du masque de procédure en tout temps pour le personnel, sauf en classe, où ils doivent maintenir une distance de 2 mètres avec leurs élèves.

Privilégier la formation à distance pour les programmes d’études s’y prêtant le mieux.

Stages et laboratoires maintenus.

Présence physique en classe priorisée pour les élèves à risque de décrochage ou à besoins particuliers.

Activités parascolaires et sorties éducatives suspendues.

Enseignement supérieur

Un maximum d’activités d’enseignement à distance.

Activités en classe permises si la présence de l’étudiant est essentielle à l’acquisition ou à l’évaluation des connaissances.

Stages et laboratoires maintenus.

Bibliothèques demeurent ouvertes uniquement pour l’utilisation du comptoir de prêts et l’accès à des espaces de travail individuels.

Activités parascolaires et sorties éducatives suspendues.

Loisir et sport

Les déplacements en provenance ou en direction d’une zone rouge ne sont pas recommandés.

Les activités sportives et récréatives devront désormais se limiter à la bulle familiale. Les activités telles que la marche et la pratique du ski alpin et du ski de fond seront tolérées, à condition que ce ne soit pas en groupe. Les stations de ski alpin demeureront ouvertes, mais elles ne pourront offrir de ski de soirée jusqu’au 8 février.

Dans les lieux extérieurs à accès contrôlé, une gestion de l’achalandage doit être effectuée.

Dans les lieux à accès libre, la capacité d’accueil doit être indiquée, de même qu’un rappel des consignes sanitaires.

Les activités extérieures réalisées en pratique libre dans le respect des consignes sanitaires.

Les activités sportives intérieures seront interdites à compter du 9 janvier 2021, à l’exception des cours d’éducation physique et des programmes particuliers en contexte scolaire, de l’entraînement des athlètes identifiés et des sports professionnels qui ont reçu une autorisation de la Santé publique.

CHSLD et résidences privées pour aînés (RPA)

Consulter la page Confinement dans les CHSLD, RI et RPA pour connaître les règles qui s’appliquent aux différentes situations.

Visites à des fins humanitaires.

Visites de personnes proches aidantes (1 personne à la fois, et un maximum de 2 personnes par jour en CHSLD).

Fermeture des commerces non prioritaires

Les commerces considérés comme non prioritaires doivent fermer leurs portes jusqu’au 8 février 2021. Ceux ayant l’autorisation d’exercer leurs activités doivent quant à eux offrir seulement des biens et services considérés comme essentiels.

La cueillette à la porte sera toutefois permise. Ainsi, il sera possible d’acheter un produit en ligne et de le faire livrer ou d’aller le chercher sur place, sans entrer dans le commerce, en respectant les consignes sanitaires.

À compter du 9 janvier, afin de s’arrimer avec le couvre-feu de 20 h, tous les commerces devront fermer leurs portes au plus tard à 19 h 30.

Durant la période de couvre-feu, les pharmacies et les stations-service demeureront ouvertes selon leur horaire habituel. Les pharmacies ne pourront vendre que des médicaments et des produits essentiels, tandis que les stations-service ne pourront vendre que de la nourriture, de l’essence et des produits pour véhicules routiers.

Manufacturier et construction

Réduction des activités au minimum pour assurer la réalisation des engagements actuels. Obligation de télétravail lorsque possible et ajustement des quarts de travail pour limiter les présences sur les sites de production et de construction au même moment.

Espaces à bureau

Dans toutes les régions, le télétravail est obligatoire pour les personnes qui travaillent dans les bureaux du 17 décembre 2020 au 8 février 2021 inclusivement, à l’exception des travailleurs dont la présence est jugée nécessaire par l’employeur pour la poursuite des activités de l’organisation, qu’elle soit publique ou privée.

Restaurants

Salles à manger fermées

Livraison, mets pour emporter et commandes à l’auto seulement. Durant la période de couvre-feu, seule la livraison demeurera possible

Bars, brasseries, tavernes, casinos

Fermés

Microbrasseries et les distilleries, fermés uniquement pour leurs services de consommation sur place de nourriture ou de boisson

Activités organisées dans un endroit public

Interdites, sauf pour les funérailles (maximum de 10 personnes excluant les travailleurs de l’entreprise de services funéraires et les bénévoles dans le bâtiment ou à l’extérieur de celui-ci, et tenue obligatoire d’un registre des présences). De plus, aucune nourriture et alcool ne peut être servi.

Les manifestations demeurent permises, mais le port du masque ou du couvre-visage est obligatoire en tout temps

Auditoires et audiences dans un lieu public intérieur

Salles de spectacle, cinémas, théâtres, et musées fermés

Bibliothèques ouvertes pour les comptoirs de prêts et les espaces de travail

Soins personnels et esthétiques

Fermeture des services jusqu’au 8 février 2021

Saunas et spas fermés, à l’exception des soins de massothérapie qui y sont dispensés

Services professionnels et de santé en cabinet privé

Ouverts seulement pour les services nécessitant une présence en personne

Organismes communautaires

Maintien des services

Autres mesures applicables à long terme

Interventions policières accrues

Rapports d’infraction et amendes pour le non-respect des mesures

C’est confirmé: Québec impose un couvre-feu entre 20h et 5h à compter de samedi.

Prenez note qu’il ne sera pas possible de sortir à l’extérieur pour d’autres raisons que pour travailler. 

Les épiceries et dépanneurs devront donc  fermer leurs portes à 19h30. Seuls les stations services  et pharmacies demeurereront ouverts après 20h. 

Les commerces non essentiels demeurent fermés. La cueillette sera toutefois permise.

Pour les écoles:

Au primaire, les élèves retourneront en classe le 11 janvier. Le masque sera obligatoire dans les couloirs pour tous les niveaux. Les élèves de 5e et 6e année devront aussi le porter en classe. 

Du côté du secondaire, le retour en classe aura lieu le 18 janvier. Des masques de procédure seront fournis aux élèves et membres du personnel.

Los Angeles: submergés par la COVID-19, les hôpitaux rationnent lits et oxygène

Submergés par des cas de COVID-19 qui battent des records depuis plusieurs semaines, les services d’urgence de Los Angeles ont commencé à rationner l’oxygène et les lits, demandant désormais aux ambulanciers de ne plus transporter vers les hôpitaux certains patients en arrêt cardiaque aux chances de survie quasi nulles. 

Via l’AFP

« Avec effet immédiat, en raison de l’impact grave de la pandémie de COVID-19sur les services d’urgence et les hôpitaux, les patients adultes en arrêt cardiaque ne doivent plus être transportés » vers un hôpital si les procédures de réanimation (massage cardiaque, défibrillateur, etc.) n’ont pas rétabli le pouls sur place, demande l’agence des urgences médicales du comté de Los Angeles dans une directive adressée lundi aux hôpitaux, ambulanciers et pompiers de la région.

Une autre directive demande quant à elle de rationner l’oxygène administré aux malades, sauf exception.

« La demande pour l’oxygène est telle que certains hôpitaux peinent à maintenir une pression suffisante » dans leur système « pour pomper de l’oxygène dans les poumons des malades de la COVID-19 », a affirmé la Dre Christina Ghaly, directrice des services sanitaires du comté de Los Angeles, le plus peuplé des États-Unis avec quelque 10 millions d’habitants.

« De nombreux hôpitaux ont atteint un niveau critique et doivent prendre des décisions difficiles sur les soins aux patients », a-t-elle expliqué.

Le Dr Ghaly a averti que l’actuelle explosion des cas n’est que la conséquence des vacances et rassemblements familiaux de la fête de Thanksgiving, fin novembre, mais ne reflète pas encore les contaminations de Noël et du jour de l’An.

« Nous allons probablement connaître en janvier la pire situation depuis le début de la pandémie, et c’est difficile à imaginer », a renchéri la directrice de la santé publique du comté, Barbara Ferrer.

Selon elle, le nombre total de cas de COVID-19 dans le comté a doublé en l’espace d’un mois, dépassant 800 000. Actuellement une personne testée sur cinq est positive, cinq fois plus que le 1er novembre.

En moyenne, le comté a enregistré 184 décès de la COVID-19 chaque jour au cours de la semaine dernière, soit un mort toutes les huit minutes, selon les calculs du Los Angeles Times.

« Chacun doit garder à l’esprit que le niveau de transmission est si élevé qu’on risque d’être exposé dès qu’on sort de chez soi », a insisté Mme Ferrer, rappelant la nécessité de se conformer aux restrictions mises en place depuis fin novembre.

La Californie avait contenu avec succès la propagation du coronavirus au début de la pandémie, en instaurant un confinement assez strict dès le mois de mars, mais la situation s’est rapidement aggravée ces derniers mois. Au cours des sept derniers jours, l’État américain le plus peuplé (environ 40 millions) a enregistré 265 000 nouveaux cas à lui seul.

[Covid19] Voici ce que le gouvernement annoncera demain lors de la conférence de presse du PM

Tu en penses quoi?

PÉDIATRES: Ils réclament la réouverture de TOUTES les écoles le 11 janvier

L’Association des pédiatres du Québec presse le gouvernement Legault de rouvrir les écoles le 11 janvier et même d’autoriser les activités sportives chez les jeunes, chez qui on observe «une augmentation alarmante» de la détresse psychologique et des problèmes de santé mentale.

“Nous demandons au premier ministre de maintenir la date du 11 janvier 2021 pour le retour à l’école de nos jeunes, en prenant par ailleurs toutes les mesures nécessaires pour dépister et prévenir la propagation du virus dans les milieux scolaires ainsi que les autres secteurs de la société”, peut-on lire dans cette missive signée notamment par le président de l’Association, le Dr. Marc Lebel.

Les pédiatres font valoir que les écoles ne constituent pas les principaux foyers de contamination, puisque la grande majorité des éclosions en milieu scolaire comptent cinq cas et moins de COVID-19.

Les cas recensés dans les écoles sont plutôt le reflet de la transmission communautaire, affirment-ils. Ils ne faut pas laisser tomber notre jeunesse.

Source: TVA