Archives pour la catégorie États-Unis

Le Texas lève l’obligation du port du masque et va rouvrir l’économie à 100%

Le gouverneur républicain du Texas, Greg Abbott, a annoncé mardi la fin du port du masque obligatoire et la réouverture totale des commerces, estimant que le deuxième État le plus peuplé des États-Unis avait «les moyens de protéger» sa population du coronavirus.

Agence France Presse

«À partir de mercredi prochain, tous les commerces de tout type peuvent ouvrir à 100% de leur capacité», a affirmé le gouverneur dans un décret qui «met fin au port obligatoire du masque dans tout l’État» en place depuis juillet 2020.

«Grâce aux avancées médicales des vaccins et des traitements aux anticorps, le Texas a désormais les moyens de protéger les Texans du virus», a ajouté Greg Abbott.

Même si «la COVID-19 n’a pas disparu», l’État du sud du pays «est bien meilleure position» qu’en octobre, quand la capacité des commerces avait été limitée à 75%.

«Il est maintenant temps d’ouvrir le Texas à 100%», a-t-il dit lors d’une visite dans un restaurant de Lubbock, dans le nord-ouest de l’État.


«Depuis près de six mois, trop de Texans ont été privés de l’opportunité de travailler, trop de petits chefs d’entreprises ont eu du mal à payer leurs factures», a ajouté M. Abbott. «Nous nous assurons que tous les commerces et les familles au Texas aient la liberté de déterminer leur propre destin.»

Les entreprises peuvent toutefois limiter la capacité d’accueil de leurs locaux ou mettre en place des protocoles sanitaires, souligne le décret du gouverneur.

Près de 44 000 personnes sont mortes de la COVID-19 au Texas depuis le début de l’épidémie, selon les données de l’université Johns Hopkins.

Lundi, la directrice des Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé publique du pays, avait mis en garde contre tout relâchement, notamment sur le port du masque.

«Je suis très inquiète des informations selon lesquelles de plus en plus d’États lèvent précisément les mesures que nous avons recommandées pour protéger les gens», avait déclaré Rochelle Walensky lors d’un point presse. »Ce n’est pas le moment d’assouplir les dispositifs cruciaux dont nous savons qu’ils peuvent stopper la diffusion de la COVID-19.»

Au moins 15 morts dans une collision entre un VUS surchargé et un poids lourd

Agence France Press

(Los Angeles) Une collision entre un véhicule bondé de passagers et un poids lourd a fait au moins quinze morts mardi matin dans le sud de la Californie, a annoncé un centre hospitalier qui a accueilli une partie des victimes de l’accident.

« Nous pensons qu’il y avait 27 passagers dans le VUS qui a percuté un camion-remorque plein de gravier », a déclaré Judy Cruz, responsable des urgences au centre médical d’El Centro, près de la frontière mexicaine.

Selon elle, au moins 14 passagers sont décédés sur le lieu de l’accident et un autre après avoir été transporté dans son hôpital, où six autres personnes ont été admises aux urgences. 

Au moins cinq autres victimes de la collision, survenue dans des circonstances encore indéterminées, ont été évacuées par hélicoptère vers d’autres hôpitaux de la région, a précisé Mme Cruz lors d’un point de presse sur l’internet. 

D’après un membre de la police de la route californienne, Jack Sanchez, interrogé par USA Today, le VUS impliqué dans l’accident est une Ford Expedition, un modèle qui d’après le site du constructeur peut au maximum accueillir huit passagers. 

Selon les secours, l’accident est survenu peu après 6 h sur la route nationale 115, à proximité de Holtville, à une dizaine de kilomètres au nord de la frontière entre les États-Unis et le Mexique.

Les premières images de la collision diffusée par des médias locaux montrent un poids lourd encastré dans le flanc d’un gros VUS de couleur bordeaux, apparemment immatriculé en Californie. La cabine du camion est presque intacte mais l’autre véhicule, bien que toujours sur ses quatre roues, paraît très endommagé. 

Le chauffeur du camion a subi « des blessures multiples » selon la police de la route.

Les policiers de l’Indiana vous auront doublement à l’œil dès le 26 février

La police de l’État de l’Indiana (ISP) a annoncé le début d’un effort d’application de la loi sur les conducteurs à haute visibilité qui débutera vendredi.

Les patrouilles des heures supplémentaires de l’ISP sont financées par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) grâce à une subvention de l’Indiana Criminal Justice Institute (ICJI).

«Nous constatons une augmentation de la conduite dangereuse pendant la pandémie, et c’est très préoccupant», a déclaré Devon McDonald, directeur général de l’ICJI. «C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre en mars pour inverser cette tendance et encourager un comportement de conduite sécuritaire. La prévention est notre priorité absolue. »

Le FAI a souligné les données de la NHTSA qui montrent que si les kilomètres parcourus ont chuté de 14,5% au cours des neuf premiers mois de 2020 en raison de la pandémie, le nombre total de décès sur la route a augmenté de 4,6% à l’échelle nationale.

Le FAI recommande aux conducteurs qui souhaitent éviter le risque de frais juridiques et d’accusations criminelles de respecter la limite de vitesse affichée, de s’abstenir de conduire distrait, d’éviter le talonnage ou la conduite agressive, de porter la ceinture de sécurité et de ne jamais conduire avec les facultés affaiblies.

Source: https://bit.ly/37Ob1hO

Un lot de marijuana retrouvés cachés dans une cargaison de papayes d’une valeur de 27 millions

Plus de 12 000 livres de marijuana ont été découvertes à l’intérieur d’un semi-remorque transportant des papayes cette semaine en Californie.

La contrebande a été découverte le lundi 22 février vers 17 h 45. au port d’entrée d’Otay Mesa en Californie.

Selon la patrouille des douanes et des frontières, la plate-forme a été envoyée au système d’imagerie à rayons X, où les agents des douanes et de la patrouille frontalière ont identifié des «anomalies» dans la remorque. Un chien de détection des drogues a été appelé et immédiatement alerté de l’envoi, ce qui a incité à une inspection plus approfondie.

Les agents ont inspecté le chargement et découvert 873 paquets enveloppés de marijuana cachés parmi le chargement de papayes.

Le camionneur mexicain âgé de 50 ans a depuis été placé en garde à vue par des agents des services d’immigration et des douanes américaines, des enquêtes sur la sécurité intérieure (HSI) et a été transporté au Metropolitan Correction Center de San Diego. Le camion, la remorque et les stupéfiants ont également été saisis.

Les 12 000 livres de marijuana ont une valeur marchande estimée à 27 millions de dollars.

«Les agents du CBP sont vigilants pour arrêter ceux qui ont l’intention de faire du transport illégal aux frontières, alors qu’ils tentent d’entrer aux États-Unis», a déclaré Anne Maricich, directrice par intérim des opérations sur le terrain pour le CBP à San Diego. «Leurs efforts d’application de la loi et leur expérience sont régulièrement mis à l’épreuve, et les résultats sont phénoménaux, car leur objectif est toujours de protéger le pays.»

Source: https://bit.ly/3dKU4IK

Tiger Woods opéré pour « de multiples blessures aux jambes »

(Los Angeles) Le golfeur vedette Tiger Woods a subi des blessures aux jambes quand le véhicule qu’il conduisait a effectué des tonneaux dans le comté de Los Angeles, ont confirmé les autorités et son gérant.

Associated Press

Il est actuellement sur la table d’opération et son état de santé n’est pas clair au moment d’écrire ces lignes. Un porte-parole du shérif du comté de Los Angeles a toutefois précisé sur les ondes de la télévision américaine que la vie de Woods n’était pas en danger.


À ESPN, on avance que des sources médicales sur les lieux font état de fractures possibles aux deux jambes. On ajoute que le golfeur était alerte et conscient au moment d’être placé dans l’ambulance.

Woods, dont le prénom est Eldrick, a été extrait du véhicule avec les « mâchoires de désincarcération », a révélé le Bureau du shérif du comté de Los Angeles dans un communiqué. Aucun autre véhicule n’a été impliqué dans cet incident.

Woods a été transporté à l’hôpital. Le véhicule a subi des dommages importants, a poursuivi le département du shérif. 

« Tiger Woods a été impliqué dans un accident de la route ce matin en Californie. Il a subi de multiples blessures aux jambes, a déclaré son agent, Mark Steinberg. Il est présentement opéré et nous vous remercions de votre appui et du respect de sa vie privée. » 

Un hélicoptère de la chaîne de télévision KABC a survolé la scène de l’accident. On pouvait y voir un véhicule renversé, le devant lourdement endommagé. Les coussins gonflables semblaient avoir été déployés. Le véhicule se trouvait sur une colline, en bordure de la route.

Woods était le seul occupant du véhicule, a déclaré le Bureau du shérif. L’accident s’est produit un peu avant 7 h 15, Heure du Pacifique.

Le golfeur se trouvait à Los Angeles ce week-end à titre d’hôte de l’Invitation Genesis, au club de golf Riviera, où il a présenté le trophée au vainqueur. Il devait passer les journées de lundi et mardi en tournage pour GOLFTV, l’un de ses commanditaires, propriété de Discovery Channel. 

Selon Golf Digest, aussi propriété de Discovery, le tournage était constitué de leçons données à des célébrités sur le parcours. Woods n’a pas joué.

Le golfeur aux 15 titres majeurs n’a pas joué depuis le Championnat PNC, le 20 décembre, en compagnie de son fils de 11 ans, Charlie. Il a subi une cinquième intervention chirurgicale au dos, une microdiscectomie, deux jours avant Noël. Il n’a pas donné d’indication sur une date de retour à la compétition. 

Le Tournoi des Maîtres doit être disputé du 8 au 11 avril. Quand on lui a demandé pendant la retransmission de CBS s’il allait y être, il a répondu qu’il l’espérait. 

C’est la troisième fois que Woods est impliqué dans une enquête sur des incidents en voiture. La plus célèbre est survenue le lendemain de l’Action de grâce 2009, quand son véhicule utilitaire sport est passé par-dessus une borne-fontaine et heurté un arbre. Cet incident a fait en sorte de rendre au grand jour ses problèmes conjugaux. 

Lors de la deuxième, en mai 2017, la police l’a retrouvé endormi derrière le volant alors que son véhicule était garé d’une drôle de façon sur le bas-côté. Il a été arrêté et accusé de conduite avec les facultés affaiblies. Il a plus tard déclaré avoir eu une réaction inattendue à un médicament anti-inflammatoire qu’il prend pour ses douleurs au dos. Il a plaidé coupable à une accusation de conduite dangereuse et a obtenu de l’aide pour ses médicaments sous prescriptions et ses troubles du sommeil.

[Vidéo] Un semi se renverse au Wyoming

Ceux qui vivent et voyagent dans le Wyoming, connaissent tous les dangers de la conduite par vent fort. Des véhicules de tout genre peuvent être projetés hors de la route.

Lundi, cependant, c’était l’un de ces jours où de nombreux véhicules ont été victimes des vents de fort.

C’est d’abord le semi d’Amazon qui a failli tomber d’un pont au sud de Chugwater sur la I-25.

Plus tard dans la journée, une rafale de vent a renversé un autre 18 roues, mais cette fois sur la Wyoming Highway 85 qui traverse Hawk Springs, Torrington et Lingle.

Mais la différence dans cette épave est que la dashcam de quelqu’un était allumée et a enregistré l’incident.

«C’était intense à regarder et un coup de chance d’avoir filmé cet après-midi», a déclaré Beth Wood. «Le chauffeur va bien. Merci aux braves gens, aux pompiers volontaires! »

«PSA: le vent du Wyoming n’est PAS une blague! Soyez prudent », dit-elle.

Wood a déclaré au Cowboy State Daily qu’elle avait configuré sa dashcam afin de montrer à ses enfants à quoi ressemblaient les dangers de la route.

«C’est un pur hasard que je me suis retrouvé derrière le semi-remorque dans ce vidéo, simplement parce que j’essayais d’obtenir d’autres images pour les enfants», a déclaré Wood.

«En grandissant dans le sud-est du Wyoming, j’ai vu beaucoup de« semi-remorque» sur le bord de la route, mais je n’avais jamais été témoin de mes propres yeux!

Wood a déclaré que dès que sa voiture s’est arrêtée, elle a pris le téléphone et a appelé le 911 tandis que deux autres automobilistes ont couru pour vérifier l’état du conducteur.

«Pendant que j’étais au téléphone avec diligence, j’ai vu l’un des braves gens sauter sur la cabine basculée et ouvrir la porte du conducteur et parler au conducteur», a déclaré Wood.

«Quelques minutes plus tard, un autre gars est venu et m’a dit que le conducteur allait bien et qu’ils avaient fait sauter le pare-brise pour que le conducteur puisse sortir», dit-elle.

Ce qui est fou dans cet accident, c’est que le camion a eu l’accident à peu près au même endroit qu’un autre plus tôt dans la journée.

Le département des transports du Wyoming a déclaré que les vents de travers de plus de 60 mph feraient un «événement de soufflage extrême» comme à nouveau lundi soir et mardi.

[Photos et vidéo] Une maison victorienne déménagée à San Francisco

Pour la première fois en plus de 45 ans, une maison victorienne a été relocalisée dimanche à San Francisco.

La maison de 1880, autrefois située au 807 Franklin, a parcouru sept pâtés de maisons jusqu’au 635 Fulton sur un chariot hydraulique actionné par une télécommande.

La matinée était festive, les spectateurs applaudissant alors que la maison bougeait pouce par pouce. Connue sous le nom d’Englander House, elle a commencé à descendre vers le sud sur Franklin Street jusqu’à Golden Gate Ave vers 7 h 20.Elle a tourné à droite pour se rendre à l’ouest jusqu’à Laguna Street, faisant son dernier virage sur Fulton où elle sera nichée à côté d’une ancienne morgue.

Certains parcomètres, lampadaires et lignes électriques ont tous dû être retirés en prévision du voyage et de nombreux arbres ont également dû être coupés.

La suite (en anglais) https://bit.ly/3kdzcLg

La frontière canado-américaine demeurera fermée jusqu’au 21 mars, annonce Blair

La Presse Canadienne

OTTAWA — La frontière canado-américaine demeurera fermée pour les voyages non essentiels jusqu’au 21 mars, a annoncé vendredi le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, sur son compte Twitter.

«Nous continuerons de baser nos décisions sur les meilleurs conseils de santé publique disponibles afin de protéger les Canadiens contre la COVID-19», a-t-il écrit.

La frontière entre les deux pays est fermée depuis le 18 mars 2020 afin de limiter les risques de propagation du nouveau coronavirus. Les deux pays prolongent de mois en mois cette fermeture.

La pandémie de la COVID-19 a fait près de 500 000 morts aux États-Unis et plus de 21 000 morts au Canada.

Quand un semi-remorque s’approche un peu trop d’une voiture de police

La patrouille de l’État de l’Ohio (OSHP) a partagé une vidéo d’une caméra de bord montrant la rencontre trop rapprochée d’un policier et un semi-remorque.

Le clip a été partagé jeudi pour rappeler au public de conduire prudemment.

«Assurez-vous que pendant les mois d’hiver, de ne pas oubliez les bases! Ce camionneur a failli faire entrer en collision avec un de nos patrouilleurs. Cela nous rappelle de toujours utiliser des techniques de conduite sécuritaires. Le routier a été cité pour une violation de la sécurité routière. »

[Crise sans précédant au Texas] Le sénateur Ted Cruz file à Cancún

Via: Associated Press 

Le sénateur républicain du Texas Ted Cruz était dans la tourmente jeudi pour s’être envolé vers la station balnéaire mexicaine de Cancún, au moment où son État était en prise à une vague de froid inédite et meurtrière.

Le sénateur est parti mercredi en famille par avion à Cancún, abandonnant ses administrés

 au milieu d’une crise sans précédent.

La polémique a débuté lorsque des photos ont circulé le montrant à l’aéroport de Houston et à bord d’un avion vers la célèbre destination touristique tropicale, située dans la péninsule mexicaine du Yucatan.

Dans un communiqué, le sénateur a expliqué que, l’école ayant été annulée pour la semaine, ses filles avaient exprimé le souhait de voyager avec des amis.

«Voulant être un bon père, j’ai pris l’avion avec elles hier soir et je rentrerai cet après-midi», a-t-il écrit.

«Je suis, comme mon équipe, en contact permanent avec les responsables locaux pour déterminer ce qui s’est passé au Texas», a-t-il poursuivi, évoquant les coupures d’électricité qui ont frappé l’État.

Celui qui avait un temps été affublé du surnom moqueur de «Lyin’ Ted» («Ted le menteur») par Donald Trump, s’est rapidement vu attribuer un nouveau surnom sur Twitter: «Flyin’ Ted» («Ted le volant»).

Lors d’une interview radio lundi, M. Cruz avait mis en garde les habitants de son Etat contre les graves perturbations météorologiques à venir, soulignant qu’elles pourraient faire de nombreuses victimes.

«Ne prenez aucun risque. Assurez-vous que votre famille est à l’abri, ne quittez pas votre maison et prenez soin de vos enfants», avait-il déclaré.

Près de 700 000 foyers et entreprises restaient sans électricité jeudi matin au Texas où des températures polaires ont provoqué une envolée spectaculaire de la consommation d’électricité.

Dans l’ensemble des États-Unis, la tempête a provoqué la mort d’au moins une trentaine de personnes.

Candidat lors de la primaire républicaine pour la Maison-Blanche en 2016, Ted Cruz est régulièrement cité comme possible candidat du «Grand Old Party» en 2024.

Élu pour la première fois au Sénat en 2012, il a été réélu de justesse en 2018 face à Beto O’Rourke, alors figure montante du parti démocrate.