Archives de catégorie : Transport

Le Québec ferme à son tour sa frontière avec l’Ontario

La Presse Canadienne

La circulation des deux côtés de la frontière entre le Québec et l’Ontario sera contrôlée, confirme le gouvernement Legault.

Le Québec fermera aussi sa frontière avec l’Ontario et assurera un contrôle serré des déplacements, a annoncé vendredi soir la vice-première ministre Geneviève Guilbault.

Nous sommes en discussion avec le gouvernement ontarien pour déterminer les modalités, a-t-elle fait savoir sur Twitter. Il faut limiter la propagation des variants. C’est une question de sécurité.

Les variants n’ont pas de frontières, a déclaré pour sa part le premier ministre Legault sur le même réseau social. Nous travaillons tous ensemble pour casser cette 3e vague, a-t-il assuré, ajoutant qu’il entendait continuer de collaborer avec le gouvernement ontarien pour assurer la sécurité de nos citoyens.

La GRC conseille aux automobilistes et camionneurs de rester à l’écart des autoroutes dans le sud-est de la Saskatchewan

La GRC de la Saskatchewan avise les automobilistes que durant la nuit, la GRC a reçu 24 appels de service concernant des collisions en raison des conditions météorologiques.

De plus, ils ont reçu 15 appels lorsque des véhicules étaient bloqués sur la route ou dans le fossé.

Les routes de la province sont encore extrêmement glissantes et de nombreuses routes sont fermées dans le coin sud-est de la province.

Ce matin, la GRC a demandée aux gens de ne pas voyager et s’ils doivent vérifier les conditions routières et planifier à l’avance les déplacements, les retards ou les urgences.

Consultez la ligne d’assistance routière de la Saskatchewan pour plus de détails: https://hotline.gov.sk.ca/map.html

Un camionneur du Texas plaide coupable d’avoir transporté 119 immigrants illégaux

Un camionneur américain a plaidé coupable à des accusations dont  d’avoir transporté 119 immigrants illégaux à travers la frontière dans un camion frigorifique.

L’incident s’est produit le 12 janvier lorsque l’accusé de 32 ans, Brodrick Keith Rhodes de Houston, est arrivé au point de contrôle de la Freer Border Patrol.

Rhodes a affirmé qu’il transportait de la laitue, mais la patrouille des douanes et des frontières des États-Unis a remarqué des écarts dans son connaissement.

Rhodes a déclaré aux autorités qu’il travaillait pour une entreprise à La Porte, mais le connaissement montrait qu’il était censé transporter la laitue d’une entreprise de production de Laredo chez Sugar Land.

« L’entreprise a indiqué que Rhodes n’avait jamais été employée avec eux et qu’ils ne transportaient même pas en dehors de la région de Houston », ont déclaré des responsables. «Les deux autres sociétés ont confirmé qu’elles n’avaient aucune trace de l’envoi.»

Selon les autorités, Rhodes semblait nerveux et sa remorque était réglée à 30 degrés mais avait une température interne de 68 degrés.

Après une inspection plus approfondie, 119 immigrants ont été retrouvés cachés dans la remorque. Selon les autorités, les immigrants avaient été emmenés dans le camion et invités à monter dans la remorque. Le camion est parti et n’a cessé de bouger jusqu’à ce qu’il atteigne le point de contrôle.

Selon une annonce le 7 avril de la procureure américaine par intérim Jennifer B. Lowery, Rhodes a plaidé coupable pour complot en vue de transporter des immigrants illégaux.

Rhodes risque jusqu’à 10 ans de prison fédérale et une amende potentielle pouvant aller jusqu’à 250 000 $.

La juge de district américaine Marina Garcia Marmolejo imposera la peine le 27 juillet.

Source: https://bit.ly/3uFD1gj

Cascades mettra sur pied un pôle de vaccination contre la COVID-19 à Kingsey Falls

KINGSEY FALLS, QC, le 9 avril 2021 /CNW Telbec/ – En réponse à l’appel du gouvernement auprès des entreprises, Cascades annonce qu’elle mettra sur pied un pôle de vaccination contre la COVID-19 à Kingsey Falls dès le mois de mai prochain. Ce site viendra soutenir les actions du réseau de la santé et des services sociaux de la région de la Mauricie – Centre-du-Québec. Il permettra la vaccination supervisée, selon l’ordre de priorité établi par la santé publique, des employés de Cascades, de leur famille et de la population générale.

« Cette décision de contribuer à l’effort de vaccination s’est prise sans hésitation », a déclaré Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades. « Cette initiative est le prolongement naturel de toutes les mesures mises en place chez Cascades pour lutter contre la COVID-19. Elle est également l’expression de notre volonté de venir en aide à toute la communauté en ces temps difficiles ».

« L’implication de Cascades dans sa communauté est reconnue depuis longtemps dans notre région. Ce n’est donc pas une surprise de la voir s’investir et prêter main-forte à la vaccination pour lutter contre la COVID-19. Nous sommes reconnaissants de sa participation à cette initiative du gouvernement pour accélérer la vaccination de la population », a précisé Gilles Hudon, président-directeur général adjoint du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).  

Cascades possède son propre centre d’expertise en santé qui dessert l’ensemble de ses opérations en Amérique du Nord. Forte de son expérience des dernières années en matière de vaccination grippale, l’entreprise détient l’expertise nécessaire pour assurer la mise en place de cette clinique de vaccination dans le respect des recommandations du CIUSSS MCQ. En collaboration avec d’autres entreprises et organisations de la région, les ressources nécessaires, notamment en matière de logistique et de communication, seront aussi mises à profit pour assurer le succès du projet. Cascades verra aussi à recruter des dizaines de bénévoles pour que l’opération se déroule rondement.

Membre du Regroupement des entreprises pour la vaccination, Cascades travaillera également en partenariat avec les autres sites de vaccination en entreprise afin de soutenir ses employés du Québec dans leur démarche de vaccination.

Fondée en 1964, Cascades propose des solutions durables, innovantes et créatrices de valeur en matière d’emballage, d’hygiène et de récupération. L’entreprise compte plus de 11 700 femmes et hommes travaillant dans 85 unités d’exploitation situées en Amérique du Nord et en Europe. Sa philosophie de gestion, son expérience d’un demi-siècle dans le recyclage, ses efforts soutenus en recherche et développement sont autant de forces qui lui permettent de créer des produits novateurs pour ses clients tout en contribuant au mieux-être des personnes, des communautés et de la planète. Les actions de Cascades se négocient à la Bourse de Toronto sous le symbole CAS.

L’International Roadcheck du (CVSA) sera du 4 au 6 mai. En mettant l’accent sur l’éclairage et les heures de service

Source: CVSA

L’Alliance pour la sécurité des véhicules commerciaux (CVSA) a fixé du 4 au 6 mai les dates du contrôle routier international de 2021. Au cours de cette période de 72 heures, les inspecteurs de véhicules utilitaires de toutes les juridictions du Canada, du Mexique et des États-Unis mèneront des inspections sur les véhicules utilitaires et les conducteurs.

«Le CVSA partage à l’avance les dates du contrôle routier international pour rappeler aux transporteurs routiers et aux conducteurs l’importance de l’entretien proactif des véhicules et de la préparation des conducteurs», a déclaré le sergent président de l’ACSV. John Samis avec la police de l’État du Delaware. «International Roadcheck vise également à sensibiliser le public au programme d’inspection standard nord-américain et aux règles et réglementations essentielles en matière de sécurité routière en place pour assurer la sécurité de nos routes.»

Les inspecteurs s’assureront des systèmes de freinage du véhicule, de l’arrimage de la cargaison, des dispositifs d’attelage, des composants de transmission / arbre de transmission, du siège du conducteur, des systèmes d’échappement, des cadres, des systèmes de carburant, des dispositifs d’éclairage, des mécanismes de direction, des suspensions, des pneus, des carrosseries de fourgons et de remorques à toit ouvert, les jantes, les moyeux et les essuie-glaces sont conformes à la réglementation. Les inspections des autocars, des fourgonnettes et des autres véhicules de transport de passagers comprennent également les issues de secours, les câbles électriques et les systèmes dans les compartiments moteur et batterie, et les sièges.

Les inspecteurs rechercheront les violations critiques d’éléments d’inspection du véhicule, décrites dans le Critères de mise hors service standard nord-américains. Si de telles violations sont constatées, le véhicule sera mis hors service, ce qui signifie que le véhicule ne pourra pas être utilisé tant que les conditions de mise hors service identifiées n’auront pas été corrigées.

Les véhicules qui réussissent l’inspection, sans qu’aucune violation d’un élément d’inspection critique du véhicule ne soit trouvée après une inspection de niveau I ou V terminée, devraient recevoir un Autocollant CVSA. En général, les véhicules avec un autocollant CVSA ne sont pas ré-inspecté pendant la période de trois mois pendant laquelle l’autocollant est Info de contact.. Au lieu de cela, les inspecteurs concentrent leurs efforts sur les véhicules sans décalcomanie CVSA valide.

Également au cours d’une inspection, les inspecteurs vérifieront les titres de fonctionnement du conducteur, la documentation sur les heures de service, l’utilisation de la ceinture de sécurité et les facultés affaiblies par l’alcool et / ou les drogues. Un conducteur sera mis hors service si un inspecteur découvre des conditions de mise hors service liées au conducteur.

Chaque année, CVSA demande à ses juridictions membres de saisir et de rapporter des données se concentrant sur une certaine catégorie de violations lors du contrôle routier international. Cela permet de sensibiliser à certains aspects d’une inspection routière. Cette année, les inspecteurs saisiront des données sur deux catégories, correspondant aux deux principales catégories d’inspection de la Norme nord-américaine d’inspection de niveau I – exigences de fonctionnement du conducteur et aptitude mécanique du véhicule. Pour la catégorie conducteur, les heures de service seront soulignées cette année, et pour la catégorie véhicule, les inspecteurs porteront une attention particulière à l’éclairage.

Selon la Federal Motor Carrier Safety Administration, la violation de l’éclairage «lampes inopérantes» (Titre 49 Code of Federal Regulations 393.9) était la violation numéro un du véhicule en exercice 2020, représentant environ 12.24% de toutes les infractions relatives aux véhicules découvertes cette année-là. Et pendant Roadcheck international de l’année dernière, la principale catégorie d’infractions liées à la mise hors service des conducteurs en Amérique du Nord était les heures de service, soit 34.7% de toutes les conditions de mise hors service des conducteurs.

«Il est important de se rappeler que le Roadcheck international est un effort de collecte de données», a déclaré le Sgt. Sam est. «Les inspections menées pendant les trois jours du contrôle routier international ne sont pas différentes des inspections menées n’importe quel autre jour de l’année. À part la collecte de données, le processus d’inspection est le même. »

Comme c’était le cas l’année dernière, compte tenu du COVID-19, le personnel des forces de l’ordre effectuera des inspections conformément aux protocoles de santé et de sécurité de leurs services lors du contrôle routier international 2021.

En outre, alors que le déploiement du vaccin COVID-19 se poursuit, tous les efforts seront déployés pour acheminer les expéditions de vaccins à destination, rapidement et en toute sécurité. Les expéditions de vaccins COVID-19 ne seront pas retenues pendant inspection, à moins qu’il y ait une violation grave évidente qui constitue un danger imminent.

Roadcheck international est un programme CVSA auquel participent la Federal Motor Carrier Safety Administration, le Conseil canadien des administrateurs du transport motorisé, Transports Canada, le ministère des Communications et des Transports du Mexique et sa Garde nationale.

Day & Ross nomme un vice-président, marketing et communications

Michelle Allard est promue vice-présidente, marketing et communications. Dans ce rôle, Michelle développera, mettra en œuvre et supervisera notre image de marque globale à l’appui de notre stratégie de croissance. 


Michelle a rejoint Day & Ross en 2018, dirigeant nos efforts de rebranding et développant notre vision et notre stratégie de marque. Elle a bâti une équipe solide qui crée et gère nos communications internes et externes, y compris nos canaux numériques, notre intranet et l’image de marque de nos installations et de notre flotte.

Avant de rejoindre notre entreprise, Michelle a acquis une expérience diversifiée en leadership dans des environnements d’entreprise et d’agence. En plus de son expertise en marketing et en communication, Michelle apporte une forte capacité à collaborer et à identifier les opportunités d’efficacité, de cohérence et d’améliorations. 

«En tant qu’entreprise, nous nous engageons à investir dans nos efforts de marketing et de communication pour soutenir notre croissance continue», a déclaré Bill Doherty, PDG. «Michelle a veillé à ce que nous allions sur le marché avec une identité claire et cohérente,

racontant l’histoire de Day & Ross d’une manière qui nous distingue. Elle continuera à renforcer notre présence numérique et nos efforts de marketing, à améliorer l’expérience client et à célébrer nos équipes et notre histoire. »Al

EXPRESS MONDOR ACQUIERT LES ÉTABLISSEMENT

Lanoraie, Québec, Canada, 6 avril 2021 – Express Mondor franchit une étape importante de son plan d’expansion par l’acquisition de l’entreprise Les Établissements Dubois Ltée, dotée d’une flotte de plus de 25 camions et 75 remorques incluant des plates-formes, remorques fermées (48 et 53 pieds), des bi-trains, et d’autres équipements adaptés au transport de différents produits et matériaux. Par l’ajout de ces véhicules lourds, qui circulent partout au Canada et aux États-Unis, Express Mondor espère se classer parmi les 20 plus grandes flottes de camions au Québec en 2021.

Entreprise établie depuis près de 60 ans, Les Établissements Dubois dispose d’une excellente division de courtage et d’une équipe de chauffeurs et d’employés chevronnés qui se spécialisent dans le transport par remorques ouvertes et fermées, notamment pour l’industrie du spectacle et le transport des matières premières, partout en Amérique du Nord.

 Nous sommes très heureux de nous joindre à la famille Express Mondor parce que cette entreprise valorise, comme nous, l’innovation, la qualité du service à la clientèle et la sécurité. En nous joignant à un chef de file québécois en matière de transport hors norme, nous permettrons aux Établissements Dubois d’aller encore plus loin au cours des prochaines années, » a déclaré Normand Dubois, président de Les Établissements Dubois. 

« Tout comme Express Mondor, Les Établissements Dubois est une entreprise familiale qui priorise son personnel, sa clientèle et la sécurité de ses opérations. Nous sommes fiers et honorés de pouvoir joindre cette équipe à notre organisation. Cette transaction nous permettra de poursuivre notre croissance, d’élargir notre gamme de services et de préserver une entreprise bien implantée dans sa communauté, » a déclaré Éric Mondor, président d’Express Mondor.

« Nous continuerons de collaborer avec Normand Dubois qui devient le directeur des opérations de Les Établissements Dubois, qui conservera son nom et ses installations à Napierville, ainsi que Mme Claudette Dubois qui demeurera au sein de l’équipe pour assurer une transition administrative ». 

À propos de Les Établissements Dubois

Fondé en 1958, Dubois Transport est devenu en 1963 Les Établissements Dubois Ltée. Dans les années 1980, Normand Dubois et sa sœur Claudette Dubois ont pris la relève et ouvert une division de courtage. Établie à Napierville depuis 1990, Les Établissements Dubois Ltée effectue du transport par remorque ouverte et fermée à travers l’Amérique du Nord et se spécialisent dans l’industrie du spectacle ainsi que dans le transport de matières premières.

Pour plus d’information : duboistransport.com/fr/index.html

À propos d’Express Mondor

Fondée en 1995 par les frères Éric, Dany et Billy Mondor, Express Mondor a su se positionner parmi les leaders du transport hors normes au Canada et aux États-Unis. Express Mondor est fière de compter plus de 200 employés dévoués et ingénieux qui lui ont permis de se démarquer au fil des années.

Depuis 2015, Express Mondor est aussi propriétaire de Transport l’Épiphanie inc.

Soucieuse d’innover et d’améliorer sa performance environnementale, Express Mondor exploite, depuis 2016, une flotte de camion au gaz naturel comprimé (GNC). Depuis 2017, Express Mondor est membre du programme nord-américain SmartWay, pour un avenir plus vert ! et elle s’est vu décerner le Prix du parc de véhicules de l’année en 2020 par l’Alliance canadienne pour les véhicules au gaz naturel.

En plus du transport hors normes et de marchandises générales, Express Mondor offre aussi aux entreprises des services connexes tels que des services d’escortes routières certifiées, des services de logistique et de courtage en transport, un service de douanes complet pour l’exportation et l’importation, ainsi qu’un service d’entreposage et de manutention.

Plus de 8 millions de dollars de méthamphétamine découverts dans une cargaison de brocoli

Plus de 8 millions de dollars de méthamphétamine ont été découverts dans une cargaison  au Texas plus tôt cette semaine.

Les médicaments ont été découverts le 28 mars au Pharr International Bridge à Pharr, au Texas.

Selon KWTX News, un semi-remorque transportant du brocoli frais en provenance du Mexique a été soumis à une inspection secondaire, au cours de laquelle les agents ont découvert 64 paquets de méthamphétamine pesant 421 livres.

L’incident est toujours sous enquête. Aucune information sur le camionneur impliqué n’a été publiée.

«Grâce à l’utilisation d’équipements de haute technologie tels que nos systèmes à rayons X, nos agents sont en mesure de détecter les anomalies dans les expéditions et de cibler ces domaines d’intérêt, ce qui peut produire des résultats positifs tels que cette interdiction significative.

Source:  KWTX 

Le «Six-State Trooper Project» démarre lundi le 5 avril 

Le «Six-State Trooper Project» démarre lundi le 5 avril 

Le «Six-State Trooper Project» se déroulera du lundi 5 avril à 0 h 01 au lundi 12 avril à 23 h 59. Au cours de cette importante opération, les « troopers » se concentreront sur les infractions liées aux distractions au volant.

Les corps policiers participants sont: l’État de l’Ohio, la police de l’État de l’Indiana, la police de l’État du Kentucky, la police de l’État du Michigan, la police de l’État de Pennsylvanie et la police de l’État de Virginie-Occidentale.

«En étant distrait au volant, vous vous mettez vous-même et la vie des autres en danger», a déclaré le colonel Richard S. Fambro de la patrouille routière de l’État de l’Ohio. «Chaque fois que quelqu’un quitte la route des yeux – ne serait-ce qu’une fraction de seconde, les conséquences peuvent être dévastatrices.»

Le projet Six-State Trooper est un partenariat multiétatique d’application de la loi visant à promouvoir la sécurité routière, la patrouille criminelle et le partage de renseignements.

Source: https://bit.ly/31OSOx7

[Congé de Pâques] Présence policière accrue partout sur les routes du Québec

Les  patrouilleurs de la Sûreté du Québec intensifieront leurs interventions sur les routes du 2 au 5 avril prochains en prévision du long congé de Pâques. Les usagers du réseau routier sont invités à redoubler de prudence lors de leurs déplacements compte tenu du fort achalandage anticipé sur les routes durant cette période.

De nombreuses opérations en sécurité routière sont prévues sur l’ensemble du territoire et visent principalement les infractions relatives à la vitesse, au port de la ceinture de sécurité, à l’utilisation du téléphone cellulaire au volant et à la capacité de conduite affaiblie par l’alcool ou les drogues ou une combinaison des deux.

Même si le temps doux arrive enfin, les automobilistes doivent respecter la signalisation et les lois en vigueur, conduire avec courtoisie et accroître leur vigilance. La collaboration des motocyclistes, cyclistes et piétons demeure également essentielle pour rendre le réseau routier plus sécuritaire. En tout temps, ces derniers doivent agir avec prudence et respect dans leurs déplacements et adopter des comportements favorisant leur sécurité.

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous

La clé du succès réside dans la poursuite des interventions policières, conjuguées à une conduite plus responsable de la part des usagers de la route, permettant de réduire le nombre de collisions, de blessures et de décès. Ce travail doit être réalisé avec la collaboration des usagers de la route. La cause première des collisions demeure la personne derrière le volant. Les conducteurs doivent adopter des comportements responsables permettant ainsi de rendre les routes du Québec plus sécuritaires.