Des épiceries mobiles dans des 53 pieds pour bientôt

Une entreprise canadienne cherche à transformer des semi-remorques en supermarchés mobiles comme solution à l’éloignement social suite à la crise du coronavirus.

La start-up, appelée Grocery Neighbour, a été fondée par Frank Sinopoli, 37 ans, qui a remarqué les longues files d’attente et le stress qui résultent de l’épicerie pendant une pandémie tout en essayant de maintenir une distance sociale.

« Les choses changent, le monde est chaotique et avec cela vient l’opportunité », a déclaré Sinopoli à BBC News.

La société vise à créer un supermarché mobile utilisant un semi-remorque avec une remorque modifiée, permettant une expérience d’achat en plein air pour les clients et un moyen plus facile de se distancer socialement.

Sinopoli dit que les remorques de 53 pieds de long ont été construites sur mesure en pensant à la Covid-19.

« Vous allez traverser un tunnel », a-t-il expliqué, décrivant les acheteurs entrant dans le magasin mobile par l’arrière et sortant par l’avant. La remorque sera aménagée pour imiter une seule allée d’épicerie, offrant des viandes, des fromages, des produits et quelques produits secs.

Seuls cinq acheteurs seront autorisés à l’intérieur de la remorque à la fois et chacun aura son propre panier «flottant», qui se repliera hors du mur, voyagera le long d’une piste dans l’allée, puis se repliera dans le mur pour être désinfecté une fois les achats terminés.

« Il y a un chariot d’épicerie » flottant « devant vous et derrière vous, les gens ne peuvent pas vous toucher même s’ils le veulent », a déclaré Sinopoli.

Chaque camion sera doté d’un épicier et d’un chauffeur.

« Ce sera comme une ligne de bus », a poursuivi Sinopoli.

Chaque camion suivra un itinéraire et un horaire spécifiques, et les acheteurs seront avertis via une application lorsque l’épicerie itinérante sera arrivée dans leur secteur.

Les premières unités mobiles devraient être lancées plus tard ce mois-ci: huit au Canada et deux aux États-Unis.

« [Nous visons] à ce que 1 000 camions soient sur la route au cours des deux prochaines années », a déclaré Sinopoli.

« Sur la base de la demande que nous avons reçue, nous [ciblons] la population qui aime la commodité », a-t-il déclaré. «Nous pensions à l’origine que des groupes spécifiques apprécieraient et / ou bénéficieraient du service, comme les personnes âgées et les quartiers familiaux.»

Source: https://bit.ly/2W6UNtY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s