Archives de catégorie : Actualité

Trudeau défend le mandat de vaccination pour les camionneurs malgré les  préoccupations concernant la chaîne d’approvisionnement

Source: https://tgam.ca/3rH0DkL

Le premier ministre Justin Trudeau défend la décision du gouvernement fédéral de mettre en œuvre un mandat de vaccination pour les camionneurs malgré les avertissements selon lesquels pourrait aggraver les hausses de prix et les pénuries.

M. Trudeau a déclaré mercredi lors d’une conférence de presse à Ottawa que le gouvernement fédéral avait été clair depuis novembre sur le fait que l’exigence de camionneurs viendrait ce mois-ci.

Mais les critiques disent que le mandat est mal choisi, venant en hiver, lorsque les Canadiens dépendent des chaînes d’approvisionnement internationales pour les produits frais, et qu’il poussera encore plus haut les niveaux d’inflation déjà élevés.

La suite: https://tgam.ca/3rH0DkL

Andy Transport annonce l’ouverture de son nouveau terminal à Mississauga dans le but de développer une flotte basée en Ontario

Pour débuter l’année sur une note positive, Andy est heureuse d’annoncer officiellement l’ouverture d’un nouveau terminal stratégiquement situé à Mississauga, en Ontario, avec un accès immédiat à plusieurs autoroutes principales : 402, 427, 403 et 407 menant à la frontière avec New York, États-Unis. Dans le cadre du plan de croissance d’Andy, cela vise à renforcer sa présence dans la région métropolitaine de Toronto.

Ce déménagement stratégique permettra à Andy, avec le soutien du nouveau directeur de terminal d’Andy sur place, Cosmin Andreescu, un professionnel accompli de l’industrie, d’embaucher localement des conducteurs et des propriétaires-exploitants expérimentés, dans le but d’atteindre l’objectif de la première année de développer une flotte de 50 camions basés dans ce terminal.


Dans son nouveau rôle, Cosmin sera responsable de l’expansion des activités d’Andy Transport en Ontario. Il supervisera également l’ensemble du terminal, y compris toutes les activités de transport et assurera la sécurité des opérations.

Cosmin est titulaire d’un baccalauréat en économie et possède plus de 15 ans d’expérience dans le transport, la logistique et l’entreposage. Il a occupé divers rôles avec des responsabilités accrues au cours de sa carrière, allant de la conduite de camions, l’exploitation d’un entrepôt, l’exploitation d’une petite entreprise de camionnage à la gestion de projets logistiques complexes pour des clients au Canada et aux États-Unis. En dehors du travail, Cosmin aime suivre son équipe de football préférée, Juventus, et passer du temps avec sa famille.

« J’ai hâte de relever les défis à venir et je suis convaincu que nous avons fait un pas de plus vers la réalisation des objectifs commerciaux ambitieux d’Andy », a déclaré Cosmin Andreescu.

Andreea Crisan, Présidente-directrice générale chez Andy Transport, a déclaré : « Pendant de nombreuses années, la région métropolitaine de Toronto n’était pour nous qu’une cour de transition pour les changements de remorques alors que maintenant je suis convaincue que ce nouveau terminal augmentera encore la présence d’Andy dans la région et accélérera notre expansion locale. De plus, au nom de toute l’équipe d’Andy, je souhaite la plus chaleureuse bienvenue à notre nouveau membre, Cosmin », a ajouté Mme Crisan.

Andy cherche actuellement à pourvoir plusieurs postes à cet emplacement, tant pour les conducteurs d’entreprise expérimentés que pour les propriétaires-exploitants. Pour en savoir plus et postuler, veuillez visiter TruckRight – Andy Transport Inc. – Opportunités de carrière.

[Manitoba] Quatre corps retrouvés près de la frontière Canada/USA 

Le matin du 19 janvier 2022, les agents de la GRC de l’équipe intégrée de la police des frontières ont reçu des informations de leurs homologues aux États-Unis.

Plus précisément, les informations indiquaient que des agents des douanes et de la protection des frontières américaines avaient appréhendé un groupe d’individus qui étaient entrés aux États-Unis depuis le Canada, près de la ville d’Emerson, au Manitoba. De plus, il indiquait que l’un des adultes avait des articles destinés à un bébé, mais qu’aucun bébé n’était avec le groupe de personnes.

Dès réception de l’information à 9h23, une recherche a été immédiatement lancée des deux côtés de la frontière.

Des agents de la GRC patrouillaient déjà dans le secteur et les recherches ont commencé à 9 h 24. Des patrouilles intensives ont été menées et, vers 13 h 30, les corps de trois personnes ont été retrouvés du côté canadien de la frontière, à environ 10 km à l’est d’Emerson.

Ils ont été identifiés comme :

o Un homme ;

o Une femme ; et

o Un bébé.

Craignant qu’il n’y ait d’autres victimes, les policiers ont poursuivi leurs recherches et ont localisé le corps d’un autre homme, qui serait alors âgé d’environ 15 ans.

Toutes les victimes se trouvaient à environ 12 mètres de la frontière canado-américaine.

À ce stade très précoce de l’enquête, il semble qu’ils soient tous morts en raison de l’exposition au froid. Des investigations sont en cours pour identifier les victimes et une autopsie est prévue pour confirmer la cause des décès.

La GRC mènera une enquête approfondie et travaille en étroite collaboration avec le U.S. Customs and Border Protection et le U.S. Department of Homeland Security.

Le gouvernement du Canada annonce le lancement de la prochaine étape cruciale vers la réalisation du projet de construction de la voie de contournement de Lac-Mégantic

Le gouvernement du Canada s’est engagé à soutenir les communautés de Lac-Mégantic et des environs, à être à l’écoute des citoyens et à continuer de les tenir informés sur les prochaines étapes de la réalisation du projet de la voie de contournement de Lac-Mégantic.

Le ministre des Transports, l’honorable Omar Alghabra, annonce aujourd’hui la prochaine étape de la réalisation du projet. Cette étape consiste en une consultation publique qui se tiendra du 21 janvier au 4 février 2022.

Pendant la période de consultation, la population sera invitée à formuler par écrit ses commentaires sur le projet de construction de la voie de contournement de Lac-Mégantic, notamment au sujet des principales structures prévues au projet, des activités de construction, des comités et des moyens de communication avec les parties prenantes et de l’exploitation des installations ferroviaires.

Les personnes qui désirent s’informer sur le projet et poser leurs questions de vive voix pourront également le faire lors des séances d’information virtuelles organisées par Transports Canada. Deux séances seront offertes le 27 janvier 2022, soit de 13 h à 15 h 30 et de 18 h 30 à 21 h.

Cette consultation s’inscrit dans le cadre de la demande d’approbation fédérale du projet à l’Office des transports du Canada (OTC), qui est prescrite par la section 98 de la Loi sur les transports au Canada.

Cette consultation est essentielle afin de débuter la construction du projet. Elle s’ajoute aux autres consultations publiques réalisées par le Gouvernement du Québec, notamment l’évaluation environnementale et les consultations publiques du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), complétées en 2019, ainsi que la consultation publique de la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) en 2020.

Les détails concernant la consultation publique et comment y participer se trouvent sur le site Web de Transports Canada à : canada.ca/consultation-voie-contournement-lac-megantic

Citations  

« La voie de contournement ferroviaire de Lac-Mégantic est une priorité pour le gouvernement du Canada. Nous continuerons de mettre tout en œuvre pour mener à bien le projet, toujours en considérant les besoins des communautés de Lac-Mégantic, de Nantes et de Frontenac. J’invite la population à participer à cette consultation, qui nous permettra d’obtenir vos commentaires sur la mise en œuvre des prochaines étapes du projet, dont la construction et l’opération de la future voie ferrée. »

L’honorable Omar Alghabra 
Ministre des Transports

« Les gens de la région de Lac-Mégantic peuvent avoir confiance que les travaux de la voie de contournement commenceront bientôt. Cette dernière étape de consultation avant le début du chantier permettra aux citoyens de s’exprimer et démontre que notre gouvernement reste à l’écoute dans toutes les étapes du projet. »

L’honorable Marie-Claude Bibeau 
Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

Les faits en bref

  • Les gouvernements du Canada et du Québec financent le projet de construction de la voie de contournement de Lac-Mégantic, qui sera géré par le Canadien Pacifique (CP) et qui en deviendra le propriétaire.
  • Cette nouvelle voie ferrée, d’une longueur de 12,5 km, passera dans les municipalités de Nantes, Lac-Mégantic, et de Frontenac, plus précisément entre le point milliaire 113.27 de la subdivision de Moosehead et le point militaire 3.49 de la subdivision de Sherbrooke.
  • L’autorisation de l’Office des transports du Canada est requise en vertu de l’article 98 de la Loi sur les transports au Canada pour la construction d’une ligne de chemin de fer.
  • La loi oblige l’Office des transports du Canada à tenir compte des intérêts des localités qui seraient touchées par la ligne de chemin de fer. 
  • Le rapport de la consultation sera rendu public, au même titre que toute la documentation déposée dans l’application à l’Office des transports du Canada (OTC), lors du processus de révision du dossier par l’OTC.

Cascades se classe au 18e rang des entreprises les plus responsables au monde

Cascades est reconnue pour une troisième année consécutive comme l’une des 100 entreprises les plus responsables au monde selon le prestigieux palmarès Global 100, produit par la société de médias, de recherche et d’informations financières Corporate Knights. 

Cascades se classe au 18e rang parmi les 6 914 compagnies publiques analysées à travers le monde et dont le chiffre d’affaires est supérieur à un milliard de dollars. Elle se classe aussi en première position parmi les 34 autres organisations dans la catégorie Packaging.

Cascades figure sur la liste Global 100 – Entreprises les plus responsables dans le monde depuis  2020, elle occupait alors la 49e position. Sa progression marquée dans le classement témoigne de sa volonté d’en faire toujours plus pour le bien-être des personnes, des communautés et de la planète; un engagement qu’elle pousse encore plus loin dans son plus récent plan de développement durable.

« Il y a près de 60 ans, grâce à l’engagement de nos employés, Cascades est devenue une pionnière de l’économie circulaire en fabriquant des produits à partir de matériel recyclé », a déclaré Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades. « Nous visons constamment à repousser les limites de nos pratiques d’affaires afin qu’elles soient toujours plus exemplaires et respectueuses de notre milieu naturel, social et économique. 

C’est d’ailleurs dans cet état d’esprit que nous avons réaffirmé notre leadership en nous dotant de nouveaux objectifs de développement durable encore plus agressifs pour les 5 et 10 prochaines années. »

« Cascades est fière d’œuvrer à réduire son empreinte et, par le fait même, celle de ses partenaires. En collaborant avec nous, nos clients participent à l’économie circulaire et utilisent des solutions d’hygiène et d’emballage écoconçues qui réduisent leur impact sur l’environnement. Nous sommes fiers de travailler avec eux pour faire une vraie différence pour les générations futures », a affirmé le vice-président communications, affaires publiques et développement durable, Hugo D’Amours.

Les éléments remarquables de cette distinction

Parmi les 24 indicateurs de performance évalués, plusieurs ont permis à Cascades de se démarquer par rapport à ses pairs, notamment le fort pourcentage de revenus propres, soit ceux provenant de la vente de produits écoresponsables, la performance en matière de santé et sécurité, les avantages sociaux offerts aux employés, l’inclusion des objectifs de développement durable dans l’évaluation de la performance et la diversité des genres sur son conseil d’administration.

Restaurants, gyms et cinémas rouverts en Ontario le 31 janvier

Le gouvernement de l’Ontario commencera à assouplir les restrictions liées à la COVID-19 à la fin du mois, en commençant par augmenter la taille des rassemblements et en permettant à certains commerces de rouvrir, avec certaines limites de capacité d’accueil.

La Presse Canadienne 

À compter du 31 janvier, les salles à manger des restaurants, les centres de conditionnement physique, les cinémas, les musées et les zoos – qui sont fermés depuis le début du mois – pourront rouvrir à 50 % de leur capacité d’accueil.

Les zones réservées aux spectateurs dans les évènements sportifs, les salles de spectacles et les théâtres pourront fonctionner à demi-capacité, jusqu’à un maximum de 500 spectateurs.

De plus, la taille autorisée des rassemblements privés sera augmentée à 10 personnes à l’intérieur et 25 à l’extérieur — comparativement à cinq personnes à l’intérieur et 10 à l’extérieur depuis le 5 janvier.

Le premier ministre Doug Ford a indiqué jeudi qu’il annonce un plan de réouverture progressive, car les indicateurs de santé publique commencent à montrer des signes d’amélioration. Il a précisé qu’il y aurait 21 jours entre chaque nouvelle étape de réouverture, si les tendances sanitaires ne deviennent pas préoccupantes.

Ainsi, le 21 février, les limites de rassemblement devraient être encore augmentées à 25 personnes à l’intérieur et 100 à l’extérieur. Les limites de capacité seraient levées dans les établissements nécessitant le passeport vaccinal, y compris les restaurants, les gymnases et les cinémas. Les évènements sportifs, les salles de spectacles et les théâtres pourraient ouvrir avec une capacité de 50 %, sans maximum.

Enfin, le 14 mars, les limites de capacité seraient levées dans tous les lieux publics intérieurs et les limites des rassemblements privés intérieurs seraient portées à 50 personnes, tandis qu’il n’y aurait plus de limites à la taille des rassemblements sociaux extérieurs.

L’Ontario signalait jeudi 4061 personnes hospitalisées avec la COVID-19 et 594 patients aux soins intensifs.

Le nombre d’hospitalisations chute donc pour un deuxième jour consécutif, par rapport à un sommet mardi de 4183 patients. Le taux d’occupation des soins intensifs continue toutefois d’augmenter, de cinq patients cette fois-ci.

Le gouvernement signale par ailleurs 75 nouveaux décès liés à la COVID-19, dont certains sont survenus au début du mois de janvier.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, affirmait mercredi que les autorités sanitaires provinciales voyaient des « lueurs d’espoir » dans la lutte au variant Omicron. Elle a indiqué qu’il était prévisible que le nombre de nouvelles infections atteigne un sommet ce mois-ci, ce qui devrait un peu plus tard réduire la pression sur le système de santé.

La ministre Elliott a ajouté que les défis resteraient nombreux pendant le mois de février, mais que le réseau devrait être capable de traiter les patients.

[États-Unis] Le gouvernement fédéral va de l’avant avec les 18-22 ans et la conduite de camions 

Une histoire de MSNBC

Le gouvernement fédéral va de l’avant avec un plan visant à permettre aux jeunes adultes de conduire de gros camions d’un État à l’autre dans le cadre d’un programme test. Le programme pilote filtrerait les jeunes, interdisant ceux qui ont des infractions de conduite avec facultés affaiblies ou des contraventions pour avoir causé un accident.

Actuellement, les camionneurs qui traversent les états doivent avoir au moins 21 ans, mais un programme d’apprentissage requis par le Congrès pour aider à réduire les retards de la chaîne d’approvisionnement permettrait aux camionneurs de 18 à 20 ans de conduire en dehors de leur État d’origine.

Le programme pilote, détaillé jeudi dans un projet de règlement de la Federal Motor Carrier Safety Administration, filtrerait les adolescents, interdisant toute violation de conduite avec facultés affaiblies ou contraventions pour avoir causé un accident.

Mais les défenseurs de la sécurité disent que le programme va à l’encontre des données montrant que les jeunes conducteurs ont plus d’accidents que les plus âgés. Ils disent qu’il est imprudent de laisser les conducteurs 18-20 ans être responsables de plates-formes qui peuvent peser 80 000 livres et causer des dommages catastrophiques lorsqu’ils heurtent des véhicules plus légers.

La suite (en anglais): https://bit.ly/3Ai3lS0

[Ontario] Ouveture du nouveau centre de distribution automatisé de produits surgelés de Metro  

[Ontario] Ouveture du nouveau centre de distribution automatisé de produits surgelés de Metro 

Source: LinkedIn 

Pour tout ceux qui livrent du surgelés pour Metro en Ontario, voici le nouveau centre.

Il est en opération depuis le 4 janvier dernier.

Cette semaine, METRO a franchi une autre étape importante de son projet de modernisation en Ontario. Le nouveau centre de distribution automatisé de produits surgelés est terminé et la transition vers cette installation ultramoderne a commencé. Avec l’achèvement de ce centre, METRO sera en meilleure position pour mieux répondre aux attentes de sa clientèle d’aujourd’hui et de demain. Regardez la vidéo ci-dessous pour voir de vos propres yeux le chemin parcouru jusqu’ici ! 

Cascades se classe au 18e rang des entreprises les plus responsables au monde

Cascades est reconnue pour une troisième année consécutive comme l’une des 100 entreprises les plus responsables au monde selon le prestigieux palmarès Global 100, produit par la société de médias, de recherche et d’informations financières Corporate Knights. Cascades se classe au 18e rang parmi les 6 914 compagnies publiques analysées à travers le monde et dont le chiffre d’affaires est supérieur à un milliard de dollars. Elle se classe aussi en première position parmi les 34 autres organisations dans la catégorie Packaging.

Cascades figure sur la liste Global 100 – Entreprises les plus responsables dans le monde depuis  2020, elle occupait alors la 49e position. Sa progression marquée dans le classement témoigne de sa volonté d’en faire toujours plus pour le bien-être des personnes, des communautés et de la planète; un engagement qu’elle pousse encore plus loin dans son plus récent plan de développement durable.

« Il y a près de 60 ans, grâce à l’engagement de nos employés, Cascades est devenue une pionnière de l’économie circulaire en fabriquant des produits à partir de matériel recyclé », a déclaré Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades. « Nous visons constamment à repousser les limites de nos pratiques d’affaires afin qu’elles soient toujours plus exemplaires et respectueuses de notre milieu naturel, social et économique. C’est d’ailleurs dans cet état d’esprit que nous avons réaffirmé notre leadership en nous dotant de nouveaux objectifs de développement durable encore plus agressifs pour les 5 et 10 prochaines années. »

« Cascades est fière d’œuvrer à réduire son empreinte et, par le fait même, celle de ses partenaires. En collaborant avec nous, nos clients participent à l’économie circulaire et utilisent des solutions d’hygiène et d’emballage écoconçues qui réduisent leur impact sur l’environnement. Nous sommes fiers de travailler avec eux pour faire une vraie différence pour les générations futures », a affirmé le vice-président communications, affaires publiques et développement durable, Hugo D’Amours.

Les éléments remarquables de cette distinction

Parmi les 24 indicateurs de performance évalués, plusieurs ont permis à Cascades de se démarquer par rapport à ses pairs, notamment le fort pourcentage de revenus propres, soit ceux provenant de la vente de produits écoresponsables, la performance en matière de santé et sécurité, les avantages sociaux offerts aux employés, l’inclusion des objectifs de développement durable dans l’évaluation de la performance et la diversité des genres sur son conseil d’administration.

[Transport F. Giguère] GRANDE ANNONCE : Nouvel associé et deux nouvelles embauches au sein de l’entreprise 

St-Joseph-du-Lac, le 19 janvier 2022 – C’est avec un grand plaisir que Transport F. Giguère accueil dans son entreprise Nicolas Charbonneau a titre de nouvel associé. 

De plus, l’entreprise de St-Joseph-du-Lac a annoncée l’embauche de deux nouveaux employés afin de compléter l’équipe :

Jacques Léveillé a été embauché à titre de directeur des opérations/répartition. Ce dernier compte plus de 25 ans d’expérience dans le domaine du transport spécialisé Canada/États-Unis.

Serge Mireault, quant à lui, a été embauché à titre de directeur de la sécurité et de la manutention. Ce dernier a 45 ans d’expérience dans le domaine.

Transport F. Guigère se dit persuadée qu’il s’agit d’une fructueuse collaboration et que c’est nouveaux membres de l’équipe vont contribuer à l’expansion de Transport F. Giguère.

Une autre bonne nouvelle, l’entreprise a fait l’acquisition de plusieurs camions et remorques. Ils sont présentement en commande et devraient arriver sous peu. Le tout afin de poursuivre la mission de l’entreprise soit de répondre à chacun des besoins de leur précieuse clientèle.

Au sujet de Transport F. Giguère

Transport F. Giguère est une entreprise située à St-Joseph-du-Lac qui se spécialise dans le transport de tout genre. Depuis plusieurs années, nous travaillons de façon à répondre à l’ensemble des demandes de nos clients et assurer de la satisfaction de ceux-ci. Nous offrons un service exceptionnel aux clients en assurant un suivi constant. Nous pouvons compter sur une équipe de chauffeurs expérimentés et nous assurons la formation continue.

Philipe Gratton et Frédéric Giguère