Tous les articles par La rédaction

[Automne 2022] Paré Centre du Camion aura une nouvelle adresse à Québec 

L’entreprise en a fait l’annonce sur leur page Facebook au Salon du Camion lourd de Québec.

Paré Centre du Camion aura une place de choix au 2885 avenue Kepler à Québec. 

Autoroute 20, entre Beloeil et Mont-Saint-Hilaire – Asphaltage de nuit la semaine prochaine

Le ministère des Transports informe les usagers de la route que des travaux de réparation de la chaussée nécessiteront des entraves sur l’autoroute 20, entre Beloeil et Mont-Saint-Hilaire. Les interventions seront réalisées la nuit afin de limiter les répercussions des entraves sur la circulation, qui se fera à contresens.

Gestion de la circulation 

Les 24, 25, 26 et 27 octobre, de 21 h 30 au lendemain à 5 h

Fermeture de la chaussée de l’autoroute 20 en direction est, entre le km no 109 (Beloeil/rue-Saint-Jean-Baptiste/Saint-Mathieu-de-Beloeil) à Beloeil et le km no 113 (Mont-Saint-Hilaire/chemin des Patriotes/Saint-Charles-sur-Richelieu) à Mont-Saint-Hilaire : la circulation se fera à contresens sur la chaussée opposée (une voie disponible par direction).

La fermeture de la chaussée de l’autoroute 20 en direction est implique par défaut :

Fermeture de la bretelle d’entrée no 109 menant de la rue Saint-Jean-Baptiste à l’autoroute 20 est. 

Fermeture de la bretelle de sortie no 112 (Beloeil/rue Richelieu/Saint-Marc-sur-Richelieu) de l’autoroute 20 est et la bretelle d’entrée suivante menant de la rue Serge-Pépin vers l’autoroute 20 est. 

Fermeture de la bretelle de sortie et d’entrée no 113 (Mont-Saint-Hilaire/Ch. des Patriotes/St-Charles-sur-Richelieu) de l’autoroute 20 est et la bretelle d’entrée suivante menant de la rue Brunet vers l’autoroute 20 est.

Les détours seront indiqués par des panneaux de signalisation. 

La vitesse maximale permise sera abaissée à 70 km/h sur l’autoroute 20, dans la zone du chantier.

[Guilbault] Des nouveaux chauffeurs-formateurs 

Au nom de la grande famille d’On the road, félicitations!

Félicitations aux nouveaux chauffeurs-formateurs! 

Ça y est, c’est fait : Guilbault peut à présent compter sur quatre nouveaux chauffeurs-formateurs et une chauffeuse-formatrice fraîchement diplômés!

En effet, Gaetan, JN Sony, Carl-André et Normand (absent de la photo) ont complété dernièrement leur formation données par le CFTC – Centre de Formation en Transport de Charlesbourg. Grâce à ce dernier, ces chauffeurs-formateurs pourront accompagner adéquatement et efficacement les futurs chauffeurs de la compagnie. 

Ceux-ci ont la chance d’être bien épaulé par Michel et Steve nos deux chauffeurs-formateurs d’expérience.

N’oubliez pas de saluer chaleureusement nos nouveaux diplômés si vous les croisez : ils méritent pleinement d’être applaudis pour leur bel accomplissement!

Nouvelle tentative de syndicalisation chez Amazon aux États-Unis

Agence France-Presse

Des salariés d’un entrepôt d’Amazon à New York ont entrepris la création d’un syndicat, six mois après l’échec d’une tentative similaire dans l’Alabama et accusent déjà le géant du commerce en ligne de tout faire pour dissuader leurs collègues.

À ce stade, aux États-Unis, aucun centre de tri et logistique d’Amazon n’a réussi à créer de syndicat.

“Depuis que notre campagne [de collecte de signatures] a commencé, Amazon n’a pas perdu de temps pour mettre en œuvre des tactiques antisyndicalisation”, a indiqué jeudi l’association qui s’est baptisée ALU, pour Amazon Labor Union (syndicat des travailleurs d’Amazon).

“Nous avons fait face aux mêmes stratégies employées à Bessemer, en Alabama, comme les affiches dans les toilettes ou les consultants externes, spécialistes de la lutte contre les syndicats, qui viennent sur le lieu de travail et divisent les employés”, a précisé l’ALU dans un communiqué.

En avril dernier, au terme de longs mois de campagne sous tension, le non à la syndicalisation l’avait largement emporté dans un entrepôt Amazon de Bessemer. Malgré la mobilisation de militants et de personnalités politiques jusqu’au sommet de l’État, à peine plus de 2500 employés avaient voté, sur les 5900 appelés aux urnes.

En août, une responsable de l’agence américaine responsable du droit du travail (NLRB) “a déterminé qu’Amazon avait enfreint le droit du travail” et a recommandé qu’un nouveau vote soit organisé en Alabama, d’après le syndicat RWDSU, qui avait organisé cette tentative.

“Nos employés ont le choix de rejoindre un syndicat ou pas”, a réagi Kelly Nantel, une porte-parole du groupe contacté par l’AFP. Mais “en tant qu’entreprise, nous ne pensons pas que les syndicats soient la meilleure réponse pour nos employés”, a-t-elle ajouté.

“Nous avons fait de grands progrès ces dernières années et derniers mois en matière de salaires et de sécurité. Nous pouvons encore faire mieux, et c’est notre objectif”, a-t-elle précisé, assurant que d’améliorer les choses “en continu” était plus difficile avec les syndicats jouant les “intermédiaires”.

En avril, le groupe avait balayé les accusations d’intimidation et assuré que ses employés avaient “entendu beaucoup plus de messages anti-Amazon de la part du syndicat, d’élus et de médias que de nous”.

L’ALU a prévu de déposer son dossier, avec les 2000 signatures favorables récoltées, à la NLRB le 25 octobre. S’il est approuvé, un vote sera organisé pour le site d’Amazon de Staten Island (un quartier de New York).

Le potentiel futur syndicat veut notamment demander des salaires plus élevés, la sécurité de l’emploi, des conditions de travail plus sûres et plus de congés.

Il est notamment piloté par Christian Smalls, un ancien salarié du groupe qui avait été licencié après avoir organisé une manifestation à JFK8, un des entrepôts de Staten Island. Selon Amazon, M. Smalls avait été évincé pour s’être rendu sur place alors qu’il était censé être en quarantaine après avoir été en contact avec un collègue infecté.

Amazon, qui a connu une croissance phénoménale pendant la pandémie et embauché à profusion dans le monde entier, emploie quelque 950 000 personnes rien qu’aux États-Unis.

Le premier ministre annonce la mise en place d’une preuve de vaccination canadienne standardisée contre la COVID-19 pour les voyages

La vaccination est la meilleure manière d’assurer la santé et la sécurité des Canadiens, de leur permettre de reprendre leurs activités préférées et de prévenir de nouveaux confinements. Alors que de nouvelles exigences en matière de voyage sont instaurées au Canada et dans le monde entier, le gouvernement du Canada travaille en étroite collaboration avec les provinces et les territoires à la mise en place d’une preuve de vaccination standardisée qui facilitera les voyages internationaux et nationaux.

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que, en collaboration avec les provinces et les territoires, une preuve de vaccination canadienne standardisée contre la COVID-19 est maintenant offerte aux résidents de Terre-Neuve-et-Labrador, des Territoires du Nord-Ouest, de la Nouvelle‑Écosse, du Nunavut, de l’Ontario, du Québec, de la Saskatchewan et du Yukon, et qu’elle sera bientôt offerte dans les autres provinces. Le Canada collabore également avec des partenaires internationaux pour que cette preuve de vaccination soit reconnue et acceptée à l’étranger, de sorte qu’elle puisse également être utilisée pour faciliter les voyages dans le monde entier.

La preuve de vaccination canadienne contre la COVID-19 offre aux Canadiens un moyen fiable et sûr de démontrer leur historique de vaccination contre la COVID-19, tant au Canada qu’à l’étranger. Elle est délivrée par les provinces et les territoires aux personnes vaccinées et enregistrées auprès des autorités sanitaires provinciales ou territoriales. La preuve de vaccination pourra également être utilisée avec ArriveCAN, l’application mobile et le site Web permettant aux voyageurs de fournir les renseignements qu’ils sont tenus de soumettre lorsqu’ils arrivent au Canada en provenance d’autres pays.

La preuve de vaccination standardisée sera conforme aux nouvelles exigences du Canada relatives à la vaccination des voyageurs qui entreront en vigueur le 30 octobre 2021. Les voyageurs peuvent continuer à utiliser leur preuve de vaccination provinciale pour les voyages nationaux ou internationaux si la preuve de vaccination standardisée n’est pas encore disponible dans leur province.

La preuve de vaccination annoncée aujourd’hui s’inscrit dans le cadre des cinq engagements en matière de vaccination que le gouvernement du Canada mettra en œuvre dans les 100 premiers jours de son nouveau mandat. Plus de 83 % des Canadiens admissibles sont entièrement vaccinés contre la COVID-19, mais la lutte contre le virus se poursuit. Le gouvernement continuera de faire de la vaccination une priorité afin d’assurer la sécurité des Canadiens, d’en finir avec la COVID-19 et de bâtir un pays meilleur pour tous.

Citations

« Les Canadiens ont contribué à l’effort en se faisant vacciner contre la COVID-19 pour se protéger et protéger leurs familles et leurs communautés. Étant donné que les voyageurs seront soumis à de nouvelles exigences en matière de vaccination, nous voulons nous assurer que ceux-ci ont accès à un moyen fiable et sûr de prouver qu’ils ont été vaccinés contre la COVID-19, tant au pays qu’à l’étranger. Nous continuerons de travailler avec nos partenaires provinciaux, territoriaux et autochtones pour que la preuve de vaccination standardisée soit disponible partout au Canada. »

Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Grâce à la collaboration et au partenariat continus avec les provinces et les territoires, la majorité des Canadiens auront accès à une preuve de vaccination contre la COVID‑19 pour voyager. Nous préparons le terrain dès maintenant pour que les Canadiens aient une expérience de voyage à l’étranger plus prévisible lorsque les frontières rouvriront. »

L’hon. Marco E. L. Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

« Les vaccins constituent le meilleur moyen de protéger les gens contre la COVID-19 et d’en finir avec cette pandémie. La preuve de vaccination standardisée permettra aux Canadiens entièrement vaccinés de recommencer à faire d’autres activités qu’ils affectionnaient avant la pandémie, et ce, en toute sécurité. Notre gouvernement continuera de travailler avec les provinces et les territoires pour aider les Canadiens d’un océan à l’autre à traverser cette pandémie et à se protéger les uns les autres. »

L’hon. Dominic LeBlanc, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre des Affaires intergouvernementales

Faits saillants

  • Pour obtenir plus de détails sur la preuve de vaccination canadienne contre la COVID-19 et savoir comment l’obtenir, consultez la page Canada.ca/preuve-vaccinale.
  • La plupart des personnes qui se sont fait vacciner au Canada pourront obtenir une preuve de vaccination canadienne contre la COVID-19 auprès de la province ou du territoire où elles ont été vaccinées. Les personnes vaccinées à l’extérieur du Canada peuvent demander aux autorités de la province ou du territoire où elles habitent s’il est possible d’enregistrer leurs documents de vaccination en échange d’une preuve canadienne.

  • Le gouvernement du Canada poursuit ses discussions avec ses partenaires autochtones d’un bout à l’autre du pays pour veiller à ce que la preuve de vaccination contre la COVID-19 respecte les droits des peuples autochtones. Le gouvernement veut notamment s’assurer que la preuve est équitable et accessible et qu’elle tient compte des besoins des communautés autochtones, en particulier celles qui vivent près de la frontière canado-américaine.
  • La protection des renseignements personnels demeure une grande priorité. Les provinces, les territoires et les organisations autochtones sont et resteront les gardiens des données sur la santé des Canadiens. Le gouvernement du Canada a travaillé de près avec ses partenaires pour que la preuve de vaccination standardisée ne contienne que les données nécessaires pour déterminer si un voyageur répond aux exigences en matière d’entrée et de santé publique.
  • L’établissement d’une preuve de vaccination standardisée pour les Canadiens qui voyagent à l’étranger fait partie des engagements en matière de vaccination que le gouvernement s’est donnés pour les 100 premiers jours suivant l’assermentation du nouveau Conseil des ministres, qui aura lieu le 26 octobre 2021. Les autres engagements sont les suivants :
    • Soutenir les programmes provinciaux et territoriaux en matière de preuves de vaccination.
    • Veiller à ce que toute personne de plus de 12 ans qui voyage au Canada en avion ou en train soit entièrement vaccinée.
    • Veiller à ce que les employés fédéraux et les personnes travaillant dans des milieux de travail sous réglementation fédérale soient entièrement vaccinés.
    • Adopter des mesures législatives pour que le harcèlement et les menaces à l’encontre des travailleurs de la santé constituent une infraction criminelle.
  • À compter du 30 octobre 2021, les voyageurs en partance d’un aéroport canadien et les passagers des trains de VIA Rail et de Rocky Mountaineer devront être entièrement vaccinés pour voyager. Pour accorder le temps aux voyageurs d’être entièrement vaccinés, il y aura une courte période de transition au cours de laquelle ils pourront voyager s’ils présentent une preuve de test moléculaire de dépistage de la COVID-19 valide effectué au cours des 72 heures précédant le voyage au lieu d’une preuve de vaccination complète. Si les voyageurs n’ont pas encore entamé leur processus de vaccination, ou ne le commencent pas bientôt, ils courent le risque de ne pas avoir le droit de voyager à compter du 30 novembre 2021.

Enviro Connexions de Beloeil recherche: répartiteurs (commercial & résidentiel)


Venez laisser votre marque!

Il s’agit d’un moment idéal pour vous joindre à l’équipe d’Enviro Connexions. 

Nous vous offrons la stabilité d’emploi, un salaire compétitif, un excellent plan d’avantages sociaux ainsi qu’un environnement respectueux et sécuritaire.

Enviro Connexions est le bon choix pour vous permettre de faire avancer votre carrière, de développer vos aptitudes tout en vous offrant le support requis à votre réussite.

Vous êtes passionné par la répartition? Nos répartiteurs veillent à la logistique efficace des différents transports.

La diligence est la qualité qu’un répartiteur doit avoir pour maintenir un haut niveau de service tout en étant au fait de la loi 430. Lorsqu’il est  en lien avec la clientèle, il s’assure une intervention rapide des demandes.

Ce que l’équipe d’Enviro Connexions t’offre: 

  • ◾️Un environnement de travail dynamique
  • ◾️Une formation continue en fonction des besoins
  • ◾️Deux semaines de vacances
  • ◾️Un plan d’assurance médicament
  • ◾️Un Fond de pension
  • ◾️Un programme d’aide aux employés
  • ◾️Des activités sociales
  • ◾️Et beaucoup plus.

Maitrise du français et anglais autant à l’oral qu’à l’écrit.

Deux d’expérience dans dans un poste de répartiteur ou toute autre expérience connexe.

Ça vous intéresse?

Annie Gagné

438-221-8733

maroute.ca 

Entraves majeures (Grand Montréal) du 22 au 25 octobre 2021

A-25 (Tunnel La Fontaine) – Fermeture complète direction NORD entre sortie n°90 sur 

A-20 OUEST et l’entrée des rues Notre-Dame Est / Curatteau, incluant le tunnel La Fontaine + fermeture partielle (1 voie sur 3) A-25 SUD entre le début du tunnel et la R-132.

A-40 (Métropolitaine) – Fermeture complète direction OUEST entre échangeurs des Laurentides et Décarie, de la sortie n°70 à l’entrée à la hauteur du boulevard Cavendish.

Échangeur Saint-Pierre – Fermeture complète bretelle A-20 EST (sortie 63) vers R-138 OUEST + Fermeture partielle A-20 EST entre la sortie 62 et l’échangeur ET bretelle A-20 OUEST vers R 138 OUEST/ pont Honoré Mercier

A-13 (Pont Louis-Bisson) – Fermetures partielles dans les deux directions.

A-10 (Bonaventure) – Fermeture complète dans les deux directions entre Wellington et pont Victoria (vendredi 23h à samedi 8h) + Fermeture partielle dans les deux directions entre Wellington et pont Victoria (samedi 8h à lundi 5h).

A-40 (Boulevard Métropolitain) – Fermeture complète voie de desserte A-40 EST entre les ponts d’étagement rue du Champ-d’Eau et boulevard des Galeries-d’Anjou

A-30 (de l’Acier) – à Longueuil, sur A-30 EST, fermeture complète de la sortie n°73.

R-136 (Tunnel Ville-Marie) – Fermeture complète R-136 EST entre sortie n°3 (rue Guy) et l’entrée de la Cathédrale/Notre-Dame