Un camionneur accusé d’avoir déversé 4000 gallons d’essence « pour accélérer son itinéraire »

Les autorités de la Pennsylvanie ont inculpé un camionneur du New Jersey pour un déversement de carburant à grande échelle qui s’est produit près d’une école primaire le mois dernier, déclenchant ce que les procureurs ont appelé une « catastrophe environnementale ».

Selon le bureau du procureur du comté de Delaware, l’accusé George Smith, 36 ans, a été inculpé de huit chefs d’accusation et de deux délits, notamment d’avoir causé et risqué une catastrophe et des violations de la loi Clean Streams.

Les accusations font suite à un déversement de carburant le 12 juin dans le comté de Delaware, en Pennsylvanie, qui a forcé l’évacuation de l’école primaire Coebourn à Brookhaven et tué des animaux sauvages.

« Nous avons déterminé que les actions délibérées du défendeur ont causé ce déversement de carburant. Motivé par le désir d’accélérer son parcours, le défendeur a déversé plus de 4 000 gallons d’essence sur un remblai bordant une école primaire, causant des dommages à un ruisseau, à la faune et à la végétation à proximité et entraînant la fermeture de l’école. En tant que chauffeur-livreur de carburant, le défendeur s’est vu confier un produit dangereux – l’essence – et il avait une obligation de diligence envers nous tous. Il a choisi l’intérêt personnel plutôt que la sécurité de la communauté de Brookhaven et la sécurité des enfants de l’école primaire de Coebourn », a déclaré le procureur du comté de Delaware, Jack Stollsteimer.

Les enquêteurs disent que Smith a fait le plein de 8 500 gallons d’essence pour commencer ses livraisons quotidiennes.

Smith aurait dévié de son itinéraire et se serait d’abord rendu à un emplacement Gas N Go qui était censé être son dernier arrêt. Parce qu’un autre chauffeur de camion-citerne avait déjà livré à cet endroit plus tôt dans la journée, Smith n’a pu remplir les réservoirs de la station-service qu’avec 4 500 gallons d’essence.

Des animaux morts, notamment un renard, des poissons et des anguilles, ont été signalés à la suite du déversement de carburant.

Smith a été libéré sous caution de 50 000 $.

Source:  https://bit.ly/3ybT9bL

Laisser un commentaire