Des non-vaccinés pourraient être privés de prestations d’emploi


(Ottawa) La ministre fédérale responsable de l’assurance-emploi affirme que les Canadiens sans travail refusant de se faire vacciner pourraient se voir privés de prestations tant que les préoccupations de santé publique resteront au premier plan.

LA PRESSE CANADIENNE 

Les libéraux ont ajouté des clauses restrictives pour le versement de prestations, affirmant que le soutien fédéral ne doit pas aller aux travailleurs qui perdent leur emploi ou des heures de travail parce qu’ils refusent de se faire vacciner.

Les règles ne s’appliquent pas à ceux qui ont une exemption médicale.

La ministre de l’Emploi, Carla Qualtrough, a affirmé que la décision était en partie économique pour s’assurer que les lieux de travail ne sont pas fermés en raison d’une éclosion, et également pour encourager davantage de Canadiens admissibles à se faire vacciner.

Dans une entrevue avec La Presse Canadienne, Mme Qualtrough a indiqué que les règles resteront probablement en place tant que la santé publique restera une priorité politique absolue.

La dernière série de prestations du gouvernement pour les travailleurs durement touchés devrait durer jusqu’au début mai, mais les libéraux ont le pouvoir de prolonger l’aide jusqu’à l’été si nécessaire.

Laisser un commentaire