Programme Écocamionnage 2.0 – Après les voitures, Québec s’attaque à l’électrification des camions

Afin de réduire l’impact environnemental et les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le domaine du transport de marchandises, le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, et le ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, sont heureux d’annoncer d’importantes bonifications au Programme d’aide à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le transport routier des marchandises (Écocamionnage).

Ce programme s’inscrit dans le Plan pour une économie verte 2030 (PEV 2030) du gouvernement du Québec. Il vise à réduire les émissions de GES dans l’industrie du transport routier des marchandises et des véhicules de service par des mesures permettant l’amélioration de l’efficacité énergétique ou par l’utilisation d’énergies de remplacement.

Les bonifications suivantes s’ajoutent au programme :

  • de nouvelles catégories de véhicules telles que les véhicules à basse vitesse, les vélos cargo à assistance électrique ainsi que les véhicules légers de type camionnette ou fourgonnette utilisés à des fins commerciales sont dorénavant admissibles;
  • l’aide financière maximale pour le volet « Projet de logistique » passe de 75 000 $ à 125 000 $;
  • l’aide financière pour des véhicules hybrides rechargeables ou électriques est maintenant fixée en fonction de la capacité des batteries et de la classe du véhicule;
  • pour l’acquisition de certains véhicules, il est dorénavant possible d’obtenir l’aide financière directement chez le constructeur, le fournisseur ou le concessionnaire au moment de la transaction;
  • une bonification de l’aide financière est accordée pour l’acquisition de technologies ou de véhicules à la suite de l’introduction d’une clause d’achat local.

Citations

« La nouvelle mouture du programme Écocamionnage nous permet de poursuivre la réduction de la consommation de carburant fossile et de pétrole dans le secteur du transport routier de marchandises. Avec ce programme, on encourage l’utilisation d’énergies de remplacement pour améliorer l’efficacité énergétique et ainsi réduire l’impact environnemental de ce secteur. C’est un geste concret de plus que notre gouvernement pose pour atteindre nos objectifs de diminution des émissions de GES au Québec. »

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie

« Afin d’atteindre nos cibles de réduction des GES, notamment dans le secteur des transports, il est maintenant temps de s’attaquer à l’électrification des camions de marchandises. La nouvelle mouture de ce programme d’aide permettra de soutenir la modernisation technologique et l’électrification de cette industrie. Il faut agir, car la circulation des véhicules lourds augmente non seulement nos émissions de GES, mais également les émissions polluantes et les particules à la source du smog urbain. »

Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval

Faits saillants

  • En 2019, le secteur qui produisait le plus d’émissions de GES au Québec était celui des transports (routier, aérien, maritime, ferroviaire et hors route) avec 36,5 Mt, soit 43,3 % de l’ensemble des émissions.
  • Plus précisément, en 2019 le secteur du transport routier représentait 34,4 % des émissions totales de GES au Québec. À eux seuls, les véhicules lourds ont émis 10,58 Mt d’émissions, ce qui représente 36,5 % des émissions de GES du secteur du transport routier.
  • Le programme Écocamionnage comprend quatre volets, soit :
    • « Acquisition d’une technologie »;
    • « Acquisition de véhicules lourds d’occasion »;
    • « Projet de logistique »;
    • « Projet collaboratif de livraison partagée et électrique ».
  • Il s’adresse à toutes les entreprises, les personnes ou les municipalités ou à tous les organismes qui utilisent un ou des véhicules lourds ou légers à des fins commerciales.
  • La fin du programme est prévue au plus tard le 31 mars 2024 ou lorsque le budget sera écoulé. Le programme est financé par le Fonds d’électrification et de changements climatiques à hauteur de 86,5 M$ pour la période 2021-2024.
  • Ce programme découle du PEV 2030 du gouvernement du Québec, qui vise à placer le Québec sur la bonne trajectoire pour atteindre sa cible de réduction des émissions de GES pour 2030 et la carboneutralité d’ici 2050. Première politique-cadre d’électrification et de lutte contre les changements climatiques du Québec, le PEV 2030 édifie les bases d’une économie verte, résiliente face aux changements climatiques et plus prospère.
  • Le programme Écocamionnage s’inscrit dans la mesure 1.1.2 du plan de mise en œuvre du PEV 2030. Cette mesure vise à accroître l’utilisation des énergies renouvelables et l’efficacité dans le transport des marchandises.
  • Le programme est rétroactif au 1er avril 2021 pour les volets « Acquisition d’une technologie » et « Acquisition de véhicules lourds d’occasion ».

Laisser un commentaire