Décongestion de l’autoroute 30 entre Brossard et Boucherville

Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie, M. François Bonnardel, le ministre de la Justice et ministre responsable de la région de la Montérégie, M. Simon Jolin-Barrette, la ministre de la Culture et des Communications et députée de Montarville, Mme Nathalie Roy, le ministre responsable des Affaires autochtones et député de Vachon, M. Ian Lafrenière, ainsi que la députée de Verchères, Mme Suzanne Dansereau, sont heureux d’annoncer que les travaux pour la décongestion de l’autoroute 30 débuteront dès cette année. Ils ont du même coup précisé certains réaménagements prévus dans l’axe de l’autoroute 30 en vue de rendre la circulation plus fluide entre Brossard et Boucherville. Par cette annonce, le gouvernement du Québec concrétise un engagement gouvernemental important à l’égard de la Montérégie.

Le projet permettra notamment l’ajout d’une troisième voie par direction pour le transport collectif et le covoiturage, de même que la construction d’un accès vers la station Brossard du Réseau express métropolitain (REM), située à proximité de l’échangeur des autoroutes 10 et 30.

Des réaménagements à la hauteur des bretelles des échangeurs et des ajouts de voies auxiliaires à proximité des autoroutes 10 et 20 ainsi que des routes 112 et 116 permettront aussi d’améliorer les conditions de circulation. Soulignons l’aménagement d’une nouvelle bretelle directionnelle à deux voies de circulation, dont une sera réservée au transport collectif, afin de faciliter l’accès à l’autoroute 30 à partir de l’autoroute 20, en direction ouest.

Citations

 « Le plan de décongestion que nous annonçons pour l’autoroute 30 est attendu depuis des années par la population. Les aménagements de voies réservées dans chaque direction entre Brossard et Boucherville et à même l’échangeur avec l’autoroute 20 faciliteront la vie aux usagers du transport collectif. Par la mise en place d’un nouvel accès vers la station Brossard du REM, nous répondons également à une demande du milieu. Cela représente des bonifications majeures, et il était temps d’aller de l’avant avec ce projet. » 

François Bonnardel, ministre des Transports et ministre responsable de la région de l’Estrie 

« Il s’agit d’un projet qui facilitera les déplacements des usagers de l’autoroute 30 et qui participera au développement économique de la région. En ajoutant plusieurs aménagements pour favoriser le transport collectif, votre gouvernement contribue au développement d’une offre attrayante à l’aube d’une nouvelle ère au cours de laquelle aura lieu la mise en service du REM. Les gens de la Montérégie en profiteront certainement. » 

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de la Montérégie

« L’autoroute 30 est un axe d’une importance majeure pour les résidentes et résidents de la Rive-Sud et pour l’économie de la grande région de Montréal. La population et moi constatons aujourd’hui que le travail de mon collègue ministre des Transports et de ses équipes aboutira à des réaménagements qui profiteront à tous les usagers de la route et qui rendront enfin la circulation plus fluide sur l’autoroute 30! »

Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications et députée de Montarville 

« Les problèmes de congestion sur l’autoroute 30 sont parmi les raisons qui m’ont amené en politique. Cette autoroute est un axe de déplacement et de développement stratégique pour la Rive-Sud. Avec la Loi concernant l’accélération de certains projets d’infrastructure, votre gouvernement s’est donné tous les moyens pour enfin entreprendre les travaux en 2022. Je suis fier que nous respections cet engagement important envers la population. » 

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones et député de Vachon

« Les réaménagements prévus dans le cadre de ce projet majeur bénéficieront à la fois à la population et à l’économie de la Montérégie. C’est une excellente nouvelle pour les entreprises d’ici, d’autant plus que cela devenait essentiel avec les activités prochaines au port de Contrecoeur. » 

Suzanne Dansereau, députée de Verchères 

« Je me réjouis que cette annonce ait lieu ici, à Longueuil, en compagnie de mes collègues de l’agglomération. Cette annonce était attendue par les acteurs politiques et économiques de la région ainsi que par les citoyennes et citoyens que nous représentons. La bonification de l’autoroute 30 est l’occasion de rendre le transport collectif plus attrayant, puisque le covoiturage ou l’autobus deviendra plus avantageux que l’auto solo en ce qui a trait au temps de déplacement. Le même principe s’applique au nouvel accès pour la station Brossard du REM, un aménagement qui contribuera à faciliter le changement de nos habitudes. » 

Catherine Fournier, mairesse de Longueuil et présidente du comité exécutif de d’agglomération de Longueuil

Faits saillants 

L’élargissement de l’autoroute 30 permettra l’ajout d’une voie réservée au transport collectif et au covoiturage dans chaque direction entre Brossard et Boucherville. Des réaménagements amélioreront également la sécurité et la fluidité de la circulation entre les multiples échangeurs qui se trouvent sur le tronçon. 

Parmi ces réaménagements, soulignons : 

l’aménagement d’un nouvel accès vers la station Brossard du REM; 

l’aménagement d’une bretelle directionnelle menant de l’autoroute 20, en direction ouest, à l’autoroute 30, en direction ouest, avec deux voies de circulation, dont une sera réservée; le doublement de la bretelle menant de l’autoroute 30, en direction est, à l’autoroute 20, en direction est, afin d’aménager une voie réservée; 

le doublement des sorties de l’autoroute 30, en direction ouest, menant à la route 116 et à l’autoroute 10; 

le réaménagement de certaines bretelles afin de permettre des insertions plus sécuritaires sur l’autoroute. 

L’échéancier global du projet ainsi que les détails sur le nouvel accès à la station du REM située à proximité de l’échangeur des autoroutes 10 et 30 seront confirmés ultérieurement. 

Les entraves dans le cadre des travaux sur l’autoroute 30 seront mises en place de façon coordonnée avec le chantier de réfection majeure du tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine pour limiter les répercussions sur les usagers. Les débits quotidiens de l’autoroute 30, entre les autoroutes 10 et 20, varient entre 47 000 et 81 000 véhicules. 

Laisser un commentaire