La Compagnie Électrique Lion et Northern Genesis Acquisition Corp. fusionnent

Le 30 novembre 2020, 6 h 30 (heure normale de l’Est)

Kansas City (Missouri) et Saint-Jérôme (Québec) — La Compagnie Électrique Lion, chef de file dans la conception, la fabrication et la distribution de véhicules urbains de poids moyens et lourds 100 % électriques, a annoncé aujourd’hui son intention de fusionner avec Northern Genesis Acquisition Corp. (NYSE : NGA), société d’acquisition à vocation spécialisée cotée en bourse qui est axée sur la durabilité et souscrit fortement aux principes environnementaux, sociaux et de gouvernance. À la clôture de la transaction, une filiale en propriété exclusive de Lion fusionnera avec Northern Genesis, et Lion devrait être cotée à la Bourse de New York (NYSE) sous le nouveau symbole « LEV ».

Il est envisagé que la transaction devrait renforcer la position de chef de file de Lion sur le marché des véhicules urbains de poids moyens et lourds 100 % électriques en favorisant la construction prévue d’une usine de fabrication de véhicules de pointe aux États-Unis, la poursuite du développement de systèmes de batteries avancés, la construction prévue d’une usine d’assemblage de systèmes de batteries hautement automatisée et d’autres objectifs généraux de l’entreprise.

« Cette transaction marque une étape importante dans la poursuite de la percée de Lion comme chef de file dans la conception, la fabrication et la distribution de véhicules urbains de poids moyens et lourds conçus pour être 100 % électriques, a déclaré Marc Bédard, président et fondateur de Lion. Le regroupement avec Northern Genesis nous fournit le capital nécessaire pour financer les initiatives stratégiques de Lion, en plus de l’expertise précieuse d’Ian Robertson, de Chris Jarratt et de l’équipe de Northern Genesis. »

Fondée en 2008, Lion est un chef de file bien établi dans le domaine des véhicules urbains de poids moyens et lourds 100 % électriques. L’entreprise compte actuellement plus de 300 véhicules sur la route, qui ont parcouru la distance impressionnante de plus de 10 millions de kilomètres. Lion offre aujourd’hui sept modèles de camions et d’autobus électriques spécialement conçus pour l’électrique, produits dans son usine existante capable de fabriquer 2 500 véhicules par année. Grâce à ses autobus déjà sur la route et aux premières livraisons de camions en cours, Lion prévoit augmenter rapidement sa production et livrer 650 camions et autobus en 2021. Sur un horizon de quatre ans, Lion a identifié 6 000 ventes possibles de véhicules, dont environ les ⅔ en camions et le ⅓ en autobus. Son plan marketing s’appuie sur plus de 300 commandes déjà en carnet et des circuits de ventes qui s’élargissent.

« Lorsque nous avons créé Northern Genesis, nous voulions nous associer avec une entreprise dont la valeur est avérée par sa clientèle actuelle, dont les perspectives de croissance tangibles seront dynamisées par son entrée sur les marchés publics et dont l’équipe de direction chevronnée favorise une culture d’excellence, a déclaré Ian Robertson, cofondateur de Northern Genesis. Lion dépasse nos attentes sur tous ces plans et nous sommes convaincus qu’elle a le potentiel de devenir une grande société ouverte dans l’économie décarbonisée émergente. »

Marc Bédard poursuivra à titre de président et fondateur de la société issue de la fusion. Il supervisera les initiatives stratégiques de croissance et d’expansion de la Société. Il travaillera avec l’équipe de direction actuelle de Lion, qui est entre autres composée de Nicolas Brunet, vice-président exécutif et chef de la direction financière, et de Yannick Poulin, chef de l’exploitation. Le conseil d’administration de la société issue du regroupement comptera neuf administrateurs, dont Marc Bédard, président et fondateur, Pierre Larochelle (de Power Sustainable), à titre de président du conseil, ainsi que cinq autres membres du conseil d’administration actuel de Lion, en plus d’Ian Robertson et de Chris Jarratt, cofondateurs d’Algonquin Power & Utilities Corp (NYSE : AQN), qui se joindront au conseil d’administration dès la clôture de la transaction.

Aperçu de la transaction

La capitalisation boursière implicite pro formade la société issue du regroupement est de 1,9 milliard de dollars, au prix de souscription de 10,00 $ l’action du IPAP et en supposant qu’aucun actionnaire public de Northern Genesis n’exerce ses droits de rachat. Il est prévu que la transaction rapporte à la société un produit en espèces net d’environ 500 M$, dont une tranche de 200 M$ proviendra d’un IPAP et une tranche d’environ 320 M$ proviendra des espèces détenues en fiducie par Northern Genesis en supposant qu’aucun actionnaire public de Northern Genesis n’exerce ses droits de rachat à la clôture.

Le produit net combiné en espèces sera affecté au financement de la stratégie de croissance de Lion, notamment à la construction prévue d’une usine de fabrication de véhicules de pointe aux États-Unis, à la poursuite du développement de systèmes de batteries avancés, à la construction prévue d’une usine de fabrication de batteries hautement automatisée et à d’autres objectifs généraux de l’entreprise.

Les actionnaires actuels de Lion continueront de détenir leurs participations dans la société issue du regroupement. Dans certains cas, leurs avoirs en actions augmenteront lorsqu’ils participeront au IPAP avec certains dirigeants et administrateurs de Northern Genesis. Après la transaction, les actionnaires actuels de Lion devraient détenir environ 70 %[1] des actions ordinaires de la société issue du regroupement, dans l’hypothèse où les actionnaires publics de Northern Genenis n’exercent pas leur droit de rachat.

Le conseil d’administration de Northern Genesis, de même que le conseil d’administration et les actionnaires de Lion ont approuvé à l’unanimité la transaction. La réalisation de la transaction projetée est assujettie aux conditions de clôture usuelles, notamment à l’accord des actionnaires de Northern Genesis et à la disponibilité d’un solde de trésorerie après la clôture d’au moins 200 M$ (net de tout rachat) pour financer le programme de croissance de Lion. La clôture de la transaction est prévue pour le premier trimestre de 2021.

La Financière Banque Nationale, BMO Marchés des capitaux et Roth Capital Partners, LLC sont les conseillers financiers de Lion. Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l. et Vinson & Elkins L.L.P. sont ses conseillers juridiques. Barclays Capital Inc. est le conseiller exclusif de Northern Genesis pour la fusion et les marchés des capitaux, tandis que Husch Blackwell et Borden Ladner Gervais S.E.N.C.R.L., S.R.L. sont ses conseillers juridiques. Les placeurs (placement agents) sont Barclays Capital Inc. (placeur principal), BMO Marchés des capitaux et Roth Capital Partners, LLC. Mayer Brown LLP est le conseiller juridique du placeur principal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s