La « deplatformisation » de Trump fait perdre 51 milliards à Facebook et Twitter

Facebook et Twitter ont collectivement perdu 51,2 milliards de dollars depuis qu’ils ont banni le président Donald Trump de leurs plates-formes à la suite de la violation du Capitole américain.

Ça coûte cher de s’en prendre à Donald J Trump, qui on le rappelle, a obtenu plus de 75 millions de votes légaux à la dernière élection. La censure, ce n’est jamais bon pour personne. L’application Parler, qui devrait revenir en ligne sous peu accueillera l’ex Président dès son retour en ligne si on se fie aux propos d’un des podcasters les plus populaires aux USA, Dan Bongino.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s