Pénurie d’essence: Le manque de chauffeurs, n’explique pas tout!

Source: ACQ

La situation actuelle a poussé les Québécois à passer leurs vacances au Québec ou dans les provinces limitrophes, ce changement de comportements des consommateurs explique en partie la hausse marquée de la demande en carburant en région. Ils sont également nombreux à avoir fait l’acquisition de véhicules récréatifs ou d’embarcation motorisées.

Nuancer la problématique d’approvisionnement en essence

Ainsi, même si la pénurie de main-d’œuvre qui touche l’industrie du camionnage ne date pas d’hier, le manque de chauffeurs et de mécaniciens qui affecte le secteur du transport routier de marchandises n’est pas le seul responsable des problématiques d’approvisionnements vécues par les stations d’essence.

Pour Marc Cadieux, président-directeur général de l’ACQ, la problématique des derniers jours doit être nuancée. « Certes, l’industrie manque de chauffeurs, mais ça n’explique pas tout. Actuellement, les effectifs sont au maximum sur la route et même si l’industrie n’était pas touchée par une pénurie, tous les camions disponibles sont sur la route. Les carnets de commandes pour les nouvelles acquisitions prévoient des délais allant à 2022 et pour ce qui est des achats de pièces cela représente des mois. 

Les problèmes de logistique et de planification 

d’approvisionnement ont également un rôle à jouer dans cette pénurie. Les pétrolières ont vu leurs ventes facilement doubler depuis trois semaines. Cette soudaine hausse de la demande, que personne n’avait pu prévoir, affecte autant les pétrolières que les autres industries (plein air, quincaillerie, immobilier, etc.), prises de court par les comportements parfois imprévisibles des consommateurs pendant cette pandémie. »

Par ailleurs, la dernière année a permis de démontrer le caractère essentiel joué par l’industrie du transport routier de marchandises et la stabilité d’emploi qu’elle peut offrir à quiconque souhaiterait se réaliser dans un emploi. Depuis 2015, l’ACQ adresse le renouvellement de la main-d’œuvre de l’industrie via une campagne de promotion et maintient ses efforts pour encourager la relève à poursuivre une carrière dans le monde du camionnage.

Une plateforme en ligne est actuellement disponible et regroupe toute l’information nécessaire à la découverte des métiers et formations. Près d’une trentaine d’employeurs qui recrutent y présentent les offres d’emploi à combler en ce moment.

Si vous souhaitez jouer un rôle actif dans la vie des Québécois visitez : Choisis ta route – Tout un monde d’emplois disponibles

À propos de l’Association du camionnage du Québec

L’ACQ regroupe des transporteurs publics et privés et des fournisseurs de produits et services de l’industrie québécoise du camionnage. Avec un parc de plus de 20 000 véhicules, elle représente 75% des détenteurs de flottes de cinq véhicules et plus. Au Québec, l’industrie génère un revenu de près de 7,6 milliards de dollars.

Laisser un commentaire