[Ville de Laval] Des installations le long de plusieurs autoroutes de la ville intriguent les citoyens.

La photo a fait le tour des médias sociaux. La ville (d’un ton humoristique) a expliquée qu’est-ce que cela était. 

« Il s’agit d’un projet d’un n étudiant à la maîtrise en biologie de UQAM | Université du Québec à Montréal portant sur l’évaluation de différents aménagements de plantations sur la diminution des îlots de chaleur dans les bretelles d’autoroutes.

Les poteaux sont des capteurs de chaleur qui enregistrent en continu les données de température (les « chapeaux » servent à les protéger du soleil).

On s’intéresse ici au rôle de la végétation dans la lutte aux îlots de chaleur des bretelles d’autoroutes. Ces zones se retrouvent dans bien des cas à proximité de quartiers résidentiels et sont aménagées le plus souvent en gazon tondu. 

Une meilleure compréhension de ces micro-écosystèmes permettra de proposer des pistes de solutions afin d’améliorer les conditions générées par ces structures routières. »

Laisser un commentaire