Pour une 6e année, CargoM rassemble le secteur du transport et de la logistique lors de sa Journée carrières

La grappe métropolitaine de logistique et transport de Montréal, CargoM, a tenu hier au Palais des congrès, sa Journée carrières en transport et logistique, activité emblématique, qui fait la promotion des métiers et des formations de ce secteur.

Pour marquer le coup et afin d’offrir à ses membres et partenaires la possibilité de choisir la formule qui leur convenait le mieux, soit présentielle, virtuelle ou hybride, CargoM était heureuse de s’associer au Salon de l’emploi et de la formation continue – Formule hybride. 

À cette occasion, le pavillon Transport et logistique présenté par CargoM, a accueilli une trentaine de membres et partenaires issus de l’industrie de la logistique, du transport maritime, routier, ferroviaire et aérien. À elles seules, ces entreprises avaient plus de 600 postes à pourvoir! 

L’événement d’envergure, d’une durée de deux jours, a attiré plus de 3500 chercheurs d’emploi qui ont visité les quelque 170 exposants. Ce rendez-vous unique de recrutement et de promotion de notre secteur a été rendu possible grâce à une participation financière du gouvernement du Québec. CargoM sera également ravie de participer à la version virtuelle du salon qui aura lieu les 3 et 4 novembre prochains.

Cette année, les exposants et les visiteurs du pavillon Transport et logistique présenté par CargoM ont eu l’occasion de rencontrer Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, M. Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal et M. Marc Cadieux, président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec.

« Notre gouvernement est fier de soutenir des initiatives comme celle du salon de l’emploi et de la formation continue qui, grâce au pavillon Transport et logistique présenté par CargoM, permet à des entreprises de ce secteur d’échanger directement avec des gens du milieu et des personnes à la recherche d’un emploi. 

Plusieurs secteurs d’activités éprouvent actuellement des difficultés à pourvoir leurs emplois et celui des transports et de la logistique n’y échappe pas. Dans le contexte actuel de pénurie de la main-d’œuvre, nous devons collectivement tout mettre en œuvre pour encourager les personnes disponibles à intégrer durablement le marché du travail et ainsi leur permettre de contribuer à la vitalité économique du Québec. »

M. Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration suppléant et ministre responsable de la région de la Mauricie

« L’industrie du transport regorge de métiers diversifiés et stimulants. L’approvisionnement des Québécois en biens essentiels n’est plus à prouver, c’est pourquoi les emplois dans ce domaine sont d’autant plus valorisants. Travailler dans l’industrie du transport, c’est une façon de participer au dynamisme économique, surtout pour ce qui est des emplois du secteur maritime. Je félicite les organisateurs de cet événement d’offrir une telle vitrine pour des emplois de qualité. »

Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

La main-d’œuvre : enjeu majeur du secteur du transport et de la logistique

La main-d’œuvre représente un défi considérable, particulièrement pour l’industrie maritime et pour celle du camionnage, toutes deux très affectées. Le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime (CSMOIM) fait état de plus de 4 000 postes à pourvoir dans un avenir rapproché. Quant au secteur du camionnage, Camo-route, le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie du transport routier, avance que plus de 30 000 postes seront vacants d’ici 2025. Dans les deux cas, les départs à la retraite ne feront qu’aggraver à long terme la situation. Par l’entremise de son chantier main-d’œuvre, CargoM met en place des initiatives, comme la Journée carrières ou le Programme d’immersion professionnelle en camionnage (PIPC), afin de promouvoir les emplois et les formations offerts au sein de ces secteurs dynamiques qui offrent des possibilités de carrières exaltantes, des conditions de travail et des perspectives d’avancement avantageuses. Placés au cœur de l’action, ces métiers contribuent à la vitalité de notre économie et au développement de Montréal et de sa grande région.

« Nous sommes ravis cette année de notre association avec l’Événement Carrières, promoteur du salon. Cette édition fut un franc succès et a démontré que la mobilisation des employeurs restait importante, car la rareté de la main-d’œuvre est une préoccupation constante et freine la croissance de nos entreprises. La collaboration entre les parties prenantes et les gouvernements doit se poursuivre afin de soutenir nos initiatives de recrutement et de promotion tant au Québec qu’à l’international. Par cette journée, CargoM répond à sa mission de rassembler sa communauté autour d’une action concrète et qui contribue activement à l’attraction de nouvelles personnes vers notre industrie. » 

M. Mathieu Charbonneau, directeur général de CargoM.

Un événement à multiples volets

Plusieurs moments forts ont marqué cet événement :

  • La visite de Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, de M. Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal et de M. Marc Cadieux, président-directeur général de l’Association du camionnage du Québec
  • Une conférence du Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime (CSMOIM)
  • La présence de simulateurs de conduite et d’opération de grue
  • La formule virtuelle prévue les 3 et 4 novembre prochain

Laisser un commentaire