Le ministre Jean Boulet annonce l’entrée en vigueur d’un assouplissement au programme des travailleurs étrangers temporaires

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, confirme l’entrée en vigueur, dès aujourd’hui, d’un assouplissement au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) concernant les exigences d’affichage externe et de démonstration des efforts de recrutement au Québec pour certaines professions.

Concrètement, cet assouplissement permettra aux entreprises d’être exemptées de l’affichage externe et de la démonstration des efforts de recrutement au Québec afin de pourvoir des postes liés à certaines professions peu ou pas spécialisées (de niveau D) en déficit de main-d’œuvre. Les professions ont été déterminées selon les besoins du marché du travail par le gouvernement du Québec en concertation avec la Commission des partenaires du marché du travail. Cet assouplissement vise, entre autres, des emplois de caissiers, de serveurs, de concierges ou de commis.

Rappelons qu’une entente concernant le PTET et le Programme de mobilité internationale a été conclue avec le gouvernement fédéral le 4 août dernier. Dans le cadre de cette entente, des travaux ont été menés afin que ces programmes soient mieux adaptés aux besoins économiques du Québec. Des mesures d’assouplissement au PTET ont été proposées à la suite de ces travaux, dont celle annoncée aujourd’hui, et entreront en vigueur dans les prochaines semaines.

Citation :

« Dans le contexte de pénurie de la main-d’œuvre, notre gouvernement travaille sans relâche pour assurer que le Programme des travailleurs étrangers temporaires réponde aux besoins des entreprises du Québec. Les secteurs d’activité économique où se trouvent les professions concernées ont tous de grands besoins de main-d’œuvre. Cet assouplissement permettra donc à plusieurs entreprises d’obtenir du renfort par l’embauche de travailleuses et de travailleurs étrangers temporaires. De plus, grâce à cet assouplissement, les démarches seront plus rapides pour faire venir des travailleuses et travailleurs, qui contribueront à notre prospérité économique. C’est tout le Québec qui y gagne! »

Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie

Faits saillants :

  • Des travaux sont en cours afin de mettre en œuvre les trois autres mesures d’assouplissement au PTET issues de l’entente intervenue le 4 août dernier entre les gouvernements du Québec et du Canada. Ces mesures sont les suivantes :
    • une hausse de 10 à 20 % du seuil du nombre de travailleurs étrangers temporaires par lieu de travail, dans le volet des postes à bas salaire, pour des secteurs économiques donnés;
    • un élargissement de l’admissibilité au traitement simplifié, en y incluant des professions peu spécialisées déterminées par le Québec (de niveau C);
    • une exemption de l’application du refus de traitement pour certaines microéconomies. Le terme microéconomie fait référence à un ou à des secteurs d’activité économique à l’intérieur d’une région ou d’une sous-région donnée.

Laisser un commentaire