Netflix hausse ses tarifs au Canada et États-Unis 

Netflix augmente les prix pour les clients de sa plateforme aux États-Unis et au Canada, moins d’un an et demi depuis sa dernière hausse de tarifs, alors que la concurrence des autres services de vidéo sur demande augmente.

Associated Press

La société établie à Los Gatos, en Californie, a indiqué vendredi que les prix augmentaient d’un à deux dollars, selon le plan. Le forfait « standard » que la plupart des gens choisissent augmente de 1,50 $ US pour atteindre 15,50 $ US. La version canadienne augmente du même montant en devise locale, à 16,50 $ CAN.

Les hausses de prix deviennent de plus en plus une caractéristique régulière de Netflix, qui fait face à la saturation du marché américain. Sur les 213,5 millions d’abonnés de Netflix, quelque 74 millions se trouvent aux États-Unis et au Canada. La plateforme a reçu un afflux d’abonnés à travers le monde au début de la pandémie, mais investit dans les jeux vidéo, car elle cherche les sources de croissance ailleurs que dans les films et la télévision.

Au Canada, le tarif du forfait standard passe de 14,99 $ à 16,49 $, tandis que le plan premium coûte 20,99 $ au lieu de 18,99 $. Seul le prix de l’entente de base demeure à 9,99 $.

Aux États-Unis, le forfait le plus cher de Netflix augmente de 2 $ pour atteindre 20 $ ; son plan de base est en hausse de 1 $ à 10 $.

Les plans changent en fonction de variables telles que le nombre d’écrans sur lesquels les utilisateurs peuvent regarder Netflix en même temps et le nombre de téléphones ou de tablettes qui peuvent avoir des téléchargements. La société envoie toujours des DVD par la poste dans le cadre d’un service qui nécessite un plan distinct.

La hausse des prix a été mise en vigueur vendredi. Netflix informera les clients par courriel et dans l’application avant que le nouveau tarif ne leur soit appliqué.

Netflix avait déjà augmenté ses prix au Canada en octobre 2020, avec une hausse de 1 $ pour le forfait standard et de 2 $ pour le premium. De plus, en juillet dernier, l’entreprise a ajouté les frais de TPS/TVQ à ses factures.

Le service de vidéo sur demande a fait ses débuts au Canada en 2010, avec un abonnement à 7,99 $. Il s’agissait du premier pays hors des États-Unis à bénéficier de la plateforme.

Augmenter les prix comporte le risque que les gens annulent leur abonnement. Netflix reste le service de « streaming » américain dominant, mais d’autres, tels que HBO Max et Disney +, ont gagné en popularité.

Les actions de Netflix ont gagné du terrain en fin de séance après l’annonce de la hausse des prix. L’action a clôturé en hausse de 6,49 $, ou 1,3 %, à 525,69 $. La société publie jeudi ses résultats financiers du quatrième trimestre.

Laisser un commentaire