FERMETURE D’UN PIPELINE : EXPLOSION DES PRIX à la pompe à prévoir

Les prix de l’essence à la pompe pourraient exploser au Québec et en Ontario ce printemps si la fermeture du pipeline Enbridge Line 5 au Michigan va de l’avant.
Cette infrastructure répond à la moitié des besoins en pétrole brut des deux provinces.

Cette canalisation transporte du pétrole de l’Ouest canadien à travers les États américains des Grands Lacs jusqu’en Ontario, où une grande partie du brut est transformée en essence et en d’autres carburants avant que le reste ne soit expédié via la canalisation 9 aux raffineries du Québec.

Au Québec, le pétrole provenant de la canalisation 9 – à partir de la canalisation 5 – fournit 40 % à 50 % du pétrole brut utilisé par ses raffineries. Sans ce pipeline, l’Ontario serait pour sa part privé d’environ 45 % de ses besoins en pétrole brut, d’après Enbridge. Ce pétrole sert à produire de l’essence et du diesel, ainsi que l’ensemble du kérosène utilisé à l’Aéroport international Pearson de Toronto.

Le Québec et l’Ontario pourraient être forcés d’importer plus de pétrole par train, camion ou bateau.

Les Québécois risquent de regretter leur refus d’avoir laisser passer un Pipeline qui nous aurait assuré l’approvisionnement en pétrole Albertain.

L’Alberta possède d’ailleurs la troisième plus grosse réserve de pétrole au monde.

Source: https://bit.ly/39cOI5e

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s