L’Alberta permettra l’ouverture des bars, restaurants et salles de sport

La Presse Canadienne 

EDMONTON — Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, a annoncé vendredi que certaines mesures de santé publique seraient assouplies dans les centres de sports, les restaurants et les bars en raison de la baisse du nombre d’hospitalisations liés à la COVID-19.

Les changements doivent commencer le 8 février.

Jason Kenney a déclaré que le nombre de personnes hospitalisées atteintes de la COVID-19 avait chuté en dessous de 600 et, bien que les Albertains doivent continuer à être prudents, certaines règles peuvent être assouplies.

L’entraînement individuel sera autorisé dans les gymnases, les studios de danse et les patinoires.

Les sports et activités scolaires pour les enfants seront autorisés dans des établissements en dehors des écoles.

Et jusqu’à six personnes du même ménage, ou une personne qui vit seule accompagnée de deux contacts étroits, pourront manger dans les restaurants, cafés et pubs.

La vente d’alcool se terminera à 22 heures et les cuisines pourront être ouvertes jusqu’à 23 h.

Le personnel devra recueillir les coordonnées d’une personne à chaque table.

«Il y a une crise de santé mentale dans cette province qui a été aggravée par les dommages économiques des 10 derniers mois», a déclaré Jason Kenney lors d’une conférence de presse.

«Dire aux propriétaires de petites entreprises qu’ils pourraient être fermés indéfiniment, ne leur donner aucun chemin ni aucun espoir, conduit à un désespoir encore plus grand».

«Nous devons donner, je pense, un chemin mesuré qui est sûr, mais qui présente également un sentiment d’espoir.»

Vendredi, l’Alberta a signalé 543 nouveaux cas de COVID-19 et 14 décès supplémentaires. Il y avait 594 personnes à l’hôpital, dont 110 en soins intensifs. Les hospitalisations ont culminé en Alberta à 795 le 30 décembre.

En utilisant des critères d’hospitalisation, Jason Kenney a déclaré que d’autres restrictions pourraient être assouplies.

La prochaine étape, si les hospitalisations sont inférieures à 450, serait de changer les règles pour les commerces de détail, les salles communautaires, les hôtels, les salles de banquet et les centres de conférence.

Si les hospitalisations descendaient en dessous de 300, les restrictions seraient assouplies pour les casinos, les musées, les cinémas, les églises et les sports pour adultes.

Jason Kenney a déclaré qu’il s’inquiétait des variants plus contagieux du coronavirus. L’Alberta a détecté 31 cas du variant provenant du Royaume-Uni et six du variant d’Afrique du Sud.

«Si les cas de COVID-19 augmentent à nouveau, si nous recommençons à passer à une croissance exponentielle comme nous l’avons vu en novembre-décembre, et si d’une manière ou d’une autre l’un de ces nouveaux variants s’installe dans notre communauté et commence à se propager à des taux observés dans d’autres régions du monde, nous devrons à nouveau imposer des restrictions plus fortes», a-t-il déclaré.

Le gouvernement conservateur uni a instauré des mesures de confinement strictes, fermant les entreprises et les écoles non essentielles, au cours de la première vague de la pandémie au printemps dernier. Début décembre, alors que les infections atteignaient bien plus de 1000 par jour, Jason Kenney a annoncé un autre confinement.

La semaine dernière, les salons de coiffure ont été autorisés à rouvrir et les limites concernant le nombre de personnes pouvant se rassembler lors des funérailles et des rassemblements en plein air ont été assouplies.

Jason Kenney a déclaré qu’il était regrettable de voir des reportages récents selon lesquels certaines personnes et entreprises se moqueraient des restrictions sanitaires actuelles. Il a déclaré que l’annonce de vendredi d’assouplir certaines de ces règles était motivée par des données.

La Dre Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de la province, a déclaré que les gens doivent toujours suivre les règles en vigueur et faire de leur mieux pour limiter leurs contacts.

«Nous pouvons ralentir davantage la propagation de la COVID-19 et nous protéger du risque posé par des variants en continuant à limiter autant d’interactions en personne que possible dans chaque facette de notre vie quotidienne.»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s