Amazon embauche 75 000 personnes en Amérique du Nord, bonus aux vaccinés

(New York) Amazon, stimulé depuis le début de la pandémie par l’explosion du commerce en ligne, a annoncé jeudi son intention de recruter 75 000 personnes supplémentaires aux États-Unis et au Canada, et d’offrir un bonus aux vaccinés.

Agence France Presse 

Alors que de nombreuses entreprises peinent à recruter aux salaires les plus bas, Amazon affirme proposer un salaire horaire moyen à l’embauche de plus de 17 dollars US et une prime exceptionnelle pouvant grimper jusqu’à 1000 dollars.

Les nouveaux embauchés montrant une preuve de vaccination contre la COVID-19 recevront 100 dollars en plus.

Le groupe, qui cherche des personnes pour travailler dans ses entrepôts et ses opérations de livraisons, mène régulièrement des campagnes massives de recrutement depuis le début de la pandémie.

Il employait au total dans le monde 1,27 million de personnes au 31 mars, soit 50 % de plus qu’un an auparavant, dont plus de 800 000 aux États-Unis.

Amazon est régulièrement critiqué pour les conditions de travail difficiles de ses employés.

Après l’échec d’une tentative de syndicalisation dans un entrepôt du groupe, son fondateur Jeff Bezos avait mis en avant en avril le besoin d’avoir une « meilleure vision en termes de création de valeur » pour les employés d’Amazon.

Les entreprises américaines ont du mal à attirer des employés et nombre d’entre elles relèvent actuellement leurs salaires horaires.

La chaîne de restauration rapide McDonald’s a ainsi annoncé jeudi qu’elle allait augmenter les salaires horaires de 10 % en moyenne dans les établissements qu’elle gère aux États-Unis et proposer un salaire minimum de 11 à 17 dollars en fonction des régions.  

Laisser un commentaire