La tempête hivernale se poursuit et la glace inquiète

Environ 350 000 foyers et entreprises ont perdu l’électricité aux États-Unis, jeudi, alors que la pluie verglaçante et la neige alourdissaient les branches des arbres et s’accrochaient aux lignes électriques. La tempête hivernale aurait provoqué une tornade en Alabama, déversé plus d’un pied de neige dans certaines parties du Midwest et apporté de rares chutes de neige mesurables dans certaines parties du Texas.

Associated Press 

Les conditions de tempête ont également causé des maux de tête aux voyageurs à travers le pays, les compagnies aériennes ayant annulé plus de 9000 vols prévus jeudi ou vendredi aux États-Unis.

Les pannes de courant imputées aux lignes électriques glacées ou renversées étaient les plus nombreuses dans le Tennessee, l’Arkansas, le Texas et l’Ohio, mais la trajectoire de la tempête s’est étendue plus loin du centre des États-Unis au sud et au nord-est jeudi.

De fortes chutes de neige étaient attendues du sud des Rocheuses jusqu’au nord de la Nouvelle-Angleterre, tandis que les prévisionnistes ont déclaré qu’une forte accumulation de glace était probable du Texas à la Pennsylvanie.

Certaines parties de l’Ohio, de New York et du nord de la Nouvelle-Angleterre devaient connaître de fortes chutes de neige tandis que la tempête se déplaçait vers l’est avec des projections de 30 à 45 centimètres de neige à certains endroits jusqu’à vendredi.

Du côté le plus chaud de la tempête, de violents orages pouvant entraîner des rafales et des tornades étaient possibles jeudi dans certaines parties du Mississippi et de l’Alabama, selon le Storm Prediction Center.

Dans l’ouest de l’Alabama, plusieurs maisons ont été endommagées et des personnes ont été blessées et piégées à la suite d’une tornade apparente dans le comté rural de Hale, a déclaré le directeur de la gestion des urgences, Russell Weeden, à WBMA-TV. Le Service météorologique national a lancé plusieurs avertissements de tornade dans la région tandis qu’une ligne de tempêtes se déplaçait.

Les tornades en hiver sont inhabituelles, mais possibles, et des scientifiques ont déclaré que les conditions atmosphériques nécessaires pour provoquer une tornade se sont intensifiées à mesure que la planète se réchauffe.

Plus de 51 centimètres de neige ont été signalés dans la région des montagnes Rocheuses du Sud, tandis que plus d’un pied de neige est tombé dans les régions de l’Illinois, de l’Indiana et du Michigan.

L’impact de la tempête est ressenti aussi loin vers le sud que le Texas, un an après qu’une tempête de glace eut décimé le réseau électrique de l’État et provoqué une des pires pannes de l’histoire des États-Unis. Les prévisions de cette année sont toutefois moins catastrophiques que celles de février 2021.

À Dallas, où il y a rarement accumulation de neige, le mélange en 24 heures de neige et de pluie verglaçante avait formé jeudi après-midi un couvert de glace rendant les routes périlleuses.

À la tombée de la nuit, près de 300 000 clients étaient toujours privés de courant, principalement au Tennessee et en Ohio, d’après le site poweroutage.us. Le rétablissement du service pourrait prendre plusieurs jours dans la région de Memphis a fait savoir la porte-parole de Memphis Light, Gas & Water, Gale Carson.

Un client sur trois, soit 135 000 abonnés de l’entreprise, est privé de courant.

Toujours dans cette région, six personnes ont été transportées à l’hôpital à la suite d’un carambolage impliquant 16 véhicules sur une autoroute. Deux personnes se trouvaient dans un état critique.