Un camionneur du Texas se sauve d’un poste de contrôle avec 63 personnes cachées dans sa remorque

Via CDLlife
Les autorités fédérales ont annoncés qu’un  chauffeur de camion basé au Texas a plaidé coupable à des accusations liées au trafic d’êtres humains.

Leonidas Navarro, 30 ans, a plaidé coupable à une accusation de complot en vue de transporter des étrangers à l’intérieur du pays, selon le bureau du procureur américain du district sud du Texas.

Les autorités mentionnent que le 21 janvier 2020, Navarro conduisait un semi-remorque et à son arrivé au point de contrôle de la patrouille frontalière nord de Laredo sur la I-35, ce dernier a été contrôlé et l’unité canine a alerté de la présence de contrebande dans la remorque.

Navarro n’aurait pas été en mesure de fournir un connaissement pour le fret qu’il devait transporter. Il a été renvoyé pour une inspection secondaire.

Cependant, les autorités affirment qu’au lieu de se conformer à l’inspection, Navarro « a augmenté sa vitesse et a passé à travers une clôture et pénétré dans un champ avant de finalement s’écraser ».

Navarro a tenté de fuir à pied mais a été rapidement capturé.

Les autorités ont découvert 63 personnes cachées à l’intérieur de la remorque.

Personne n’a été gravement blessé lors de sa tentative de fuite.

Navarro sera condamné à une date ultérieure et encourt jusqu’à 10 ans de prison.

L’enquête sur la sécurité intérieure d’Immigration and Custom Enforcement a mené l’enquête avec l’aide de la patrouille frontalière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s