L’ouragan Isaias s’approche de la Floride

L’ouragan Isaias, qui a déjà frappé les Bahamas, s’approchait samedi de la côte est de la Floride, État américain qui compte déjà parmi les plus affectés par la recrudescence de la pandémie de COVID-19 aux États-Unis.

Le centre de l’ouragan de catégorie 1 (sur 5) devrait atteindre le nord de l’archipel des Bahamas dans quelques heures avant de frapper l’est de la péninsule de Floride dans la nuit de samedi à dimanche, selon le Centre national des ouragans (NHC).

Avec des vents soufflant jusqu’à 130 km/h, Isaias se déplace vers le nord-ouest à une vitesse de 19 km/h selon le dernier bulletin du NHC publié samedi à 11h00 locales.

«Peu de changements dans la force (des vents) sont attendus jusqu’à dimanche, et Isaias devrait rester un ouragan jusque-là. Un affaiblissement progressif devrait commencer à partir de lundi», a indiqué l’institution.

Des avis «vigilance ouragan» et des alertes ont été émis dans différentes zones de l’est de la Floride, où les services météorologiques ont mis en garde contre de possibles «submersions côtières», de «fortes pluies» et des inondations.

Nombreux dégâts à Porto Rico

Routes submergées par la boue, lignes à haute tension arrachées, arbres et végétation décapités, maisons inondées… Isaias a déjà fait de nombreux dégâts à Porto Rico, territoire américain, en République dominicaine et aux Bahamas depuis jeudi.

«L’important pour nous maintenant c’est que les gens restent vigilants», a assuré le gouverneur de la Floride Ron DeSantis lors d’une conférence de presse, assurant que son État était «entièrement préparé».

Le dirigeant républicain qui avait déclaré la veille un état d’urgence pour les comtés de la côte est de l’État, de Miami-Dade à Nassau, a vu sa demande approuvée par Donald Trump samedi.

«Cela aidera notre État à répondre rapidement à n’importe quel dégâts liés à la tempête», a-t-il tweeté.

M. DeSantis ne s’attend pas à de nombreuses évacuations mais a annoncé que les hôpitaux pourraient avoir à déplacer des patients en fonction des coupures de courant et des crues.

Si les évacuations devenaient tout de même nécessaires, cela pourrait poser un problème sanitaire car il sera difficile de respecter les consignes de distanciation sociale dans les refuges.

Test pour les services d’urgence

L’ouragan Isaias constitue un test important pour les services d’urgences de Floride, alors que l’État est devenu l’un des épicentres de la pandémie de Covid-19 aux États-Unis.

«La COVID est grave. Un ouragan est grave. Si on les combine, le résultat est pire que la somme des deux (…) Cela aura un effet multiplicateur, pas cumulatif», avait jugé en avril l’ancien responsable des services de gestion des urgences de cet État, Bryan Koon.

La Floride a déploré samedi 179 décès liés au nouveau coronavirus en une journée, un bilan en légère baisse, après les records des jours précédents (257 morts vendredi, 253 morts jeudi, 216 mercredi, 186 mardi).

Elle compte par ailleurs plus de 480 000 cas détectés depuis le début de la pandémie, dépassant New York, longtemps épicentre de l’épidémie américaine au printemps, et se situant en deuxième position derrière la Californie, dont la population est deux fois plus importante.

L’État du Sud-Est a dû fermer des centres de dépistage de la COVID-19, bien souvent aménagés sous des tentes, en prévision de l’arrivée de l’ouragan, même si les centres de dépistage des comtés, moins nombreux que ceux gérés par l’État, resteront ouverts.

Isaias risque par ailleurs de perturber le retour sur Terre, après deux mois de mission à la Station spatiale internationale, de la capsule habitée de SpaceX, censée revenir dimanche après-midi au large de la Floride.

La Nasa qui suit de près la progression de l’ouragan prendra une décision environ six heures avant le désamarrage en fonction de nombreux critères, dont la vitesse des vents, la hauteur des vagues ou la pluie dans la zone.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s