Le Canadien en finale de la Coupe Stanley pour la première fois depuis 1993

La Presse Canadienne

(Montréal) Les Golden Knights de Vegas n’ont pas réussi à gâcher la fête, jeudi soir au Centre Bell, alors que le Canadien de Montréal a célébré la Saint-Jean-Baptiste en accédant à la finale de la Coupe Stanley pour une première fois depuis 1993.


Artturi Lehkonen a marqué le but vainqueur après 1:39 de jeu en prolongation et la formation montréalaise a vaincu son rival du Nevada 3-2 lors du sixième match de leur demi-finale de la Coupe Stanley.

Le Canadien a donc remporté la série 4-2. Il affrontera le Lightning de Tampa Bay ou les Islanders de New York en grande finale. Cette série est égale 3-3 et le match ultime sera présenté vendredi, à Tampa. 

Lehkonen a complété un beau jeu amorcé par Brendan Gallagher et Phillip Danault. 

Dernière équipe au classement général de la LNH ayant réussi à se qualifier pour les séries, le Canadien a éliminé les Maple Leafs de Toronto et les Jets de Winnipeg pour s’adjuger la couronne de la section Nord.

Les Golden Knights avaient conclu le calendrier régulier avec 23 points de plus que le Canadien, à égalité avec l’Avalanche du Colorado en tête du classement. Cela n’a jamais intimidé le Tricolore.

Carey Price a continué à connaître d’excellentes séries. Devant lui, le Canadien a porté sa fiche à 11-0 quand il marque au moins deux buts depuis le début des éliminatoires. 

Shea Weber et Cole Caufield ont marqué en temps réglementaire pour le Canadien, qui a reçu le trophée Clarence-Campbell pour la première fois de son histoire. Price a stoppé 37 lancers

Reilly Smith et Alec Martinez ont répliqué pour les Golden Knights, qui espéraient atteindre la grande finale pour une deuxième fois en quatre saisons d’existence. 

Les Golden Knights s’étaient tournés à nouveau vers le Suédois Robin Lehner pour défendre leur cage. Lehner avait brillé en relève à Fleury lors du quatrième match, dans un gain en prolongation de 2-1 de la troupe du Nevada. 

Lehner a stoppé 29 tirs. 

Après la rencontre, « Gens du pays » a résonné dans le Centre Bell, alors que les joueurs des deux équipes se serraient la main. Les 3500 spectateurs ont bruyamment célébré avec leurs favoris.

Le directeur général Marc Bergevin a rejoint les membres de l’équipe sur le banc. Il portant son habit rouge, réservé pour les grandes occasions ce printemps. 

Les Golden Knights avaient aussi inséré le défenseur Nicolas Hague dans leur formation, à la place de Nick Holden. 

À la recherche d’un héros

Les Golden Knights ont obtenu la première belle occasion de marquer à mi-chemin en première période, mais Mattias Janmark a raté la cible lors d’une attaque à deux contre un. 

Le Canadien a pris les devants avec 5:54 à faire au premier vingt, lors d’un avantage numérique. Weber a pu décocher un puissant lancer frappé après que le défenseur Alec Martinez eu raté son dégagement. Le capitaine du Canadien a célébré comme on le voit rarement faire, levant le poing au ciel.

Le gardien du Tricolore a toutefois été impuissant après 1:08 de jeu en troisième période. Martinez a profité d’un retour et a glissé le disque entre les jambes de Price pour créer l’égalité 2-2. 

Lehner a été vigilant quelques minutes plus tard, stoppant un lancer de Phillip Danault à partir de l’enclave à la suite d’un revirement en défensive. 

Le gardien des Knights a aussi frustré Tyler Toffoli avec un peu plus de sept minutes à faire en temps réglementaire. Toffoli venait de déjouer McNabb et Lehner a tout juste réussi l’arrêt en coinçant le tir de l’attaquant du Canadien sous sa jambière gauche. 

Lehkonen a finalement tranché en prolongation.

Laisser un commentaire