Elon Musk admet qu’il « ne s’attendait pas » à ce que la conception de l’autonomies soient si « difficiles »


De quoi (on l’espère) calmer la manne de charmants qui tentent de faire peur aux routiers/routières sur une future précarité d’emploi.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, s’est récemment rendu sur Twitter pour admettre que le développement de la technologie des véhicules autonomes n’est pas aussi facile qu’il l’avait imaginé.

Musk est l’un des partisans les plus en vue de la technologie de conduite automatisée, mais après avoir travaillé sur le développement de voitures et de camions autonomes pendant des années, il dit qu’il comprend enfin que c’est plus difficile qu’il ne le pensait.

En réponse à un utilisateur de Twitter lui reprochant la date cible manquée pour la livraison du logiciel Full Self-Driving (FSD) pour une Tesla Model 3, Musk a répondu :

Musk a dévoilé le Tesla Semi électrique équipé de la technologie d’atténuation des collisions Advanced Autopilot à la fin de 2017. Alors qu’une poignée de camions Tesla ont été repérés sur les routes depuis lors, la société devrait à nouveau retarder la livraison du Tesla Semi jusqu’en 2022 en raison de problèmes de batterie et l’approvisionnement en cellules continue. La société a également perdu le président de Tesla Heavy Trucking, Jerome Guillen, en juin, lorsqu’il a démissionné après seulement trois mois à ce poste.

D’autres entreprises comme Waymo, Plus.ai, TuSimple et Starsky Robotics travaillent d’arrache-pied sur la technologie des camions autonomes depuis de nombreuses années maintenant, mais beaucoup restent sceptiques quant à la réalisme de retirer totalement les conducteurs de la cabine.

Raj Venkatesan, professeur à la Darden School of Business de l’Université de Virginie, a déclaré à la BBC : « Il n’est pas clair du tout maintenant s’il y aura même un déplacement. Vous avez besoin du pilote de secours. D’ici cinq ou dix ans, il semble raisonnable de s’attendre à une certaine évolution vers l’autonomie, mais avec un copilote. À mon avis, c’est comme un vol long-courrier. L’avion peut être mis en pilote automatique, mais vous avez toujours le pilote.

Source: https://bit.ly/3jPC42Y

Laisser un commentaire