Archives par mot-clé : classe 1

Transport St-Michel est à la recherche de camionneurs pour de la citerne et flatbed/Bi-Train

Ils recherchent des hommes et femmes pour faire de la citerne et du flatbed/Bi-Train.

Ils offrent des taux compétitifs et votre camion attitré. 

Pour la Citerne, vous faites que du Québec.

Pour le Flatbed/Bi-train, vous pouvez faire du Québec/Ontario ou allez du côté des États-Unis. 

La dynamique équipe des RH attend votre appel. 

☎️ 450 454-9973

📧 rh@remstmichel.com

Transport St-Michel recherche des routiers/routières classe 1

St-Michel•Trois-Rivières•Québec 

Transport St-Michel est un transporteur routier spécialisé en pleine expansion.

Depuis 1995, Transport St-Michel offre ses services spécialisés de transport en « flat bed », citerne, conteneur, remorque fermée, partout en Amérique du Nord. En plus de l’entreposage, Transport St-Michel effectue le remorquage de véhicules lourds et opère un atelier mécanique au service unique de sa flotte.

Nous recherchons des Chauffeurs professionnels, ENGAGÉS et PASSIONNÉS, pour grandir au sein de notre entreprise.

Type de travail, plusieurs possibilités:

▪️Flatbed

▪️BTrain

Régions de travail, plusieurs possibilités:

▪️États-Unis

▪️Local

 Responsabilités

▫️Être responsable du véhicule, de son chargement, de sa sécurité et celle d’autrui;

▫️Inspecter l’état général du véhicule et signaler, corriger toutes anomalies, aviser les responsables des ateliers mécaniques.

▫️Effectuer cueillettes et livraisons, rencontrer la clientèle, faire signer toutes documentations.

Exigences et compétences

🔹Minimum 6 mois d’expérience Classe 1 ou DEP en conduite de véhicule lourd

🔹Excellent dossier de conduite

🔹Excellente compétence en service à la clientèle

🔹Bonne communication et bonne compréhension des politiques de sécurité

🔹Anglais parlé fonctionnel (si USA)

🔹Passeport valide (si USA)

🔹Carte FAST (un atout, si USA)

Informations supplémentaires

Vous est offert :

🔸Salaire très compétitif

🔸Bonus pour toute inspection conforme

🔸Livraisons, cueillettes payées

🔸Stabilité d’emploi

🔸Possibilité d’avancement

🔸Environnement sécuritaire

🔸Systèmes et équipement à la fine pointe de la technologie

Nous serons heureux de répondre à toutes vos questions! 450-454-9973 et/ou sans frais 1-866-554-9903 Merci de nous faire parvenir votre CV par courriel au rh@remstmichel.com ou par Fax : 450-454-9725

Transport St-Michel souscrit à la loi sur l’équité en matière d’emploi.

Transport St-Michel est déterminée à créer un environnement propice à la diversité et est fière de respecter les pratiques d’embauche équitables.

Merci de l’intérêt que vous portez envers notre entreprise.

Groupe Boutin recherche: chauffeur Flatbed à Lévis 

Groupe Boutin recherche: chauffeur Flatbed à Lévis 

Ils sont à la recherche d’un chauffeur pour remorque de type Flatbed pour un  client situé à Saint-Nicolas. 

– Route local de jour du lundi au vendredi 

– Retour à la maison tous les soirs

– Prime pour Flatbed

Le poste t’intéresse? Tu peux cliquer sur POSTULER ou communiquer avec nous au 450-449-7373, poste 3254.

Au plaisir de vous rencontrer!

Transport St-Michel recherche: camionneurs classe 1 pour du FlatBed/Bi-Train

Une équipe dynamique et basé à St-Michel recherche des hommes et femmes pour faire du flatbed en bi-train.

L’équipe recherche un ou une personne pour travailler pour du QC-ON ou pour les USA.

Bonne nouvelle, c’est du travail à l’année avec un camion assigné. Une équipe stimulant et dépôt bancaire toutes les semaines.

Communiquez avec nous: 

450 454-9973

rh@remstmichel.com

Transport Jules Savard recherche: camionneurs USA (ils ont plusieurs terminaux)

Tu es un camionneur classe 1? Ton terrain de jeu est les États-Unis? La dynamique équipe de Jules Savard a besoin de toi! 

L’entreprise est basé à: 

•Jonquière 

•Montréal 

•Québec 

•Bécancour 

TJS t’offre:

Une formation selon votre expérience 

Un plan d’assurance dentaire, médicament et salarial.

Une rémunération selon votre expérience

Les horaires sont  variables. Exemple: 5-6 jours sur la route

Jules Savard bénéficie d’une équipe de répartiteur dynamique ayant fait de la route

Ça vous intéresse?

📱418 548-7187

📱1 800 463-9621

🖨418 548-6095

📩rh@julessavard.qc.ca

Elon Musk admet qu’il « ne s’attendait pas » à ce que la conception de l’autonomies soient si « difficiles »


De quoi (on l’espère) calmer la manne de charmants qui tentent de faire peur aux routiers/routières sur une future précarité d’emploi.

Le PDG de Tesla, Elon Musk, s’est récemment rendu sur Twitter pour admettre que le développement de la technologie des véhicules autonomes n’est pas aussi facile qu’il l’avait imaginé.

Musk est l’un des partisans les plus en vue de la technologie de conduite automatisée, mais après avoir travaillé sur le développement de voitures et de camions autonomes pendant des années, il dit qu’il comprend enfin que c’est plus difficile qu’il ne le pensait.

En réponse à un utilisateur de Twitter lui reprochant la date cible manquée pour la livraison du logiciel Full Self-Driving (FSD) pour une Tesla Model 3, Musk a répondu :

Musk a dévoilé le Tesla Semi électrique équipé de la technologie d’atténuation des collisions Advanced Autopilot à la fin de 2017. Alors qu’une poignée de camions Tesla ont été repérés sur les routes depuis lors, la société devrait à nouveau retarder la livraison du Tesla Semi jusqu’en 2022 en raison de problèmes de batterie et l’approvisionnement en cellules continue. La société a également perdu le président de Tesla Heavy Trucking, Jerome Guillen, en juin, lorsqu’il a démissionné après seulement trois mois à ce poste.

D’autres entreprises comme Waymo, Plus.ai, TuSimple et Starsky Robotics travaillent d’arrache-pied sur la technologie des camions autonomes depuis de nombreuses années maintenant, mais beaucoup restent sceptiques quant à la réalisme de retirer totalement les conducteurs de la cabine.

Raj Venkatesan, professeur à la Darden School of Business de l’Université de Virginie, a déclaré à la BBC : « Il n’est pas clair du tout maintenant s’il y aura même un déplacement. Vous avez besoin du pilote de secours. D’ici cinq ou dix ans, il semble raisonnable de s’attendre à une certaine évolution vers l’autonomie, mais avec un copilote. À mon avis, c’est comme un vol long-courrier. L’avion peut être mis en pilote automatique, mais vous avez toujours le pilote.

Source: https://bit.ly/3jPC42Y