Archives par mot-clé : EMPLOI

[Guilbault] Des nouveaux chauffeurs-formateurs 

Au nom de la grande famille d’On the road, félicitations!

Félicitations aux nouveaux chauffeurs-formateurs! 

Ça y est, c’est fait : Guilbault peut à présent compter sur quatre nouveaux chauffeurs-formateurs et une chauffeuse-formatrice fraîchement diplômés!

En effet, Gaetan, JN Sony, Carl-André et Normand (absent de la photo) ont complété dernièrement leur formation données par le CFTC – Centre de Formation en Transport de Charlesbourg. Grâce à ce dernier, ces chauffeurs-formateurs pourront accompagner adéquatement et efficacement les futurs chauffeurs de la compagnie. 

Ceux-ci ont la chance d’être bien épaulé par Michel et Steve nos deux chauffeurs-formateurs d’expérience.

N’oubliez pas de saluer chaleureusement nos nouveaux diplômés si vous les croisez : ils méritent pleinement d’être applaudis pour leur bel accomplissement!

Nouvelle tentative de syndicalisation chez Amazon aux États-Unis

Agence France-Presse

Des salariés d’un entrepôt d’Amazon à New York ont entrepris la création d’un syndicat, six mois après l’échec d’une tentative similaire dans l’Alabama et accusent déjà le géant du commerce en ligne de tout faire pour dissuader leurs collègues.

À ce stade, aux États-Unis, aucun centre de tri et logistique d’Amazon n’a réussi à créer de syndicat.

“Depuis que notre campagne [de collecte de signatures] a commencé, Amazon n’a pas perdu de temps pour mettre en œuvre des tactiques antisyndicalisation”, a indiqué jeudi l’association qui s’est baptisée ALU, pour Amazon Labor Union (syndicat des travailleurs d’Amazon).

“Nous avons fait face aux mêmes stratégies employées à Bessemer, en Alabama, comme les affiches dans les toilettes ou les consultants externes, spécialistes de la lutte contre les syndicats, qui viennent sur le lieu de travail et divisent les employés”, a précisé l’ALU dans un communiqué.

En avril dernier, au terme de longs mois de campagne sous tension, le non à la syndicalisation l’avait largement emporté dans un entrepôt Amazon de Bessemer. Malgré la mobilisation de militants et de personnalités politiques jusqu’au sommet de l’État, à peine plus de 2500 employés avaient voté, sur les 5900 appelés aux urnes.

En août, une responsable de l’agence américaine responsable du droit du travail (NLRB) “a déterminé qu’Amazon avait enfreint le droit du travail” et a recommandé qu’un nouveau vote soit organisé en Alabama, d’après le syndicat RWDSU, qui avait organisé cette tentative.

“Nos employés ont le choix de rejoindre un syndicat ou pas”, a réagi Kelly Nantel, une porte-parole du groupe contacté par l’AFP. Mais “en tant qu’entreprise, nous ne pensons pas que les syndicats soient la meilleure réponse pour nos employés”, a-t-elle ajouté.

“Nous avons fait de grands progrès ces dernières années et derniers mois en matière de salaires et de sécurité. Nous pouvons encore faire mieux, et c’est notre objectif”, a-t-elle précisé, assurant que d’améliorer les choses “en continu” était plus difficile avec les syndicats jouant les “intermédiaires”.

En avril, le groupe avait balayé les accusations d’intimidation et assuré que ses employés avaient “entendu beaucoup plus de messages anti-Amazon de la part du syndicat, d’élus et de médias que de nous”.

L’ALU a prévu de déposer son dossier, avec les 2000 signatures favorables récoltées, à la NLRB le 25 octobre. S’il est approuvé, un vote sera organisé pour le site d’Amazon de Staten Island (un quartier de New York).

Le potentiel futur syndicat veut notamment demander des salaires plus élevés, la sécurité de l’emploi, des conditions de travail plus sûres et plus de congés.

Il est notamment piloté par Christian Smalls, un ancien salarié du groupe qui avait été licencié après avoir organisé une manifestation à JFK8, un des entrepôts de Staten Island. Selon Amazon, M. Smalls avait été évincé pour s’être rendu sur place alors qu’il était censé être en quarantaine après avoir été en contact avec un collègue infecté.

Amazon, qui a connu une croissance phénoménale pendant la pandémie et embauché à profusion dans le monde entier, emploie quelque 950 000 personnes rien qu’aux États-Unis.

Enviro Connexions de Beloeil recherche: répartiteurs (commercial & résidentiel)


Venez laisser votre marque!

Il s’agit d’un moment idéal pour vous joindre à l’équipe d’Enviro Connexions. 

Nous vous offrons la stabilité d’emploi, un salaire compétitif, un excellent plan d’avantages sociaux ainsi qu’un environnement respectueux et sécuritaire.

Enviro Connexions est le bon choix pour vous permettre de faire avancer votre carrière, de développer vos aptitudes tout en vous offrant le support requis à votre réussite.

Vous êtes passionné par la répartition? Nos répartiteurs veillent à la logistique efficace des différents transports.

La diligence est la qualité qu’un répartiteur doit avoir pour maintenir un haut niveau de service tout en étant au fait de la loi 430. Lorsqu’il est  en lien avec la clientèle, il s’assure une intervention rapide des demandes.

Ce que l’équipe d’Enviro Connexions t’offre: 

  • ◾️Un environnement de travail dynamique
  • ◾️Une formation continue en fonction des besoins
  • ◾️Deux semaines de vacances
  • ◾️Un plan d’assurance médicament
  • ◾️Un Fond de pension
  • ◾️Un programme d’aide aux employés
  • ◾️Des activités sociales
  • ◾️Et beaucoup plus.

Maitrise du français et anglais autant à l’oral qu’à l’écrit.

Deux d’expérience dans dans un poste de répartiteur ou toute autre expérience connexe.

Ça vous intéresse?

Annie Gagné

438-221-8733

maroute.ca 

Transport St-Michel est à la recherche d’une ou d’un aviseur technique


Transport St-Michel est à la recherche d’une ou d’un Aviseur Technique pour un poste (permanent) de jour du lundi au vendredi (40 hres/semaine)

Contactez l’équipe des RH au:

450-454-9963 #109 

rh@remstmichel.com

Responsabilité :

– Administration de la flotte dans notre logiciel de transport

– Conformer la flotte au niveau de la SAAQ (PEP)

– Gérer et administrer les horaires et les paies des mécaniciens

– Approbation de toute facture externe

– Orchestrer les opérations quotidiennes du garage avec ces contremaîtres

– S’occupe des demandes des chauffeurs qui se présentent au bureau

Prise de décision sur des budgets et réparation du parc

– Remplir les bons de travail avec le plus d’information possible et les fermer lorsque le travail est terminé

– Effectuer un suivi rigoureux des réparations sur une base systématique et tenir les opérations au courant du développement des travaux

– Générer les estimations de réparation et d’entretien

Compétences :

– Excellentes habiletés en communication

– Capacité à gérer plusieurs dossiers en même temps

– Excellente résistance au stress

– Forte aptitude au travail d’équipe

– Autonomie

– Professionnalisme

– Habiletés en informatique

– Gestion efficiente des priorités

– Rigueur dans les procédures et méthodes de travail

Études/expérience

– DEP de conseiller technique (un atout)

– Expérience dans un poste similaire (un atout)

– Expérience dans le domaine du camion (un atout)

– Anglais fonctionnel

– Salaire compétitif

– Poste de jour du lundi au vendredi (40 hres/semaine)

– Poste permanent

Contactez l’équipe des RH au:

450-454-9963 #109 Jean-Pierre

rh@remstmichel.com

Vous avez quitté le secteur du transport? Camo-Route lance une étude pour comprend les causes.

Camo-Route a besoin de vous pour un sondage à ceux qui ont quitté 

Vous avez votre classe 1 ou votre classe 3 mais vous ne travaillez plus dans le transport de marchandises? 

Ce sondage s’adresse à vous! 

Camo-route lance une étude afin de comprendre les causes qui vous ont poussé à quitter le secteur.

Participez et courez la chance de gagner 50$

Vous voulez répondre au sondage? 

C’est par ici: https://bit.ly/3FZW5wk

Enviro Connexions Laval recherche: chauffeur, chauffeuse classe 3

Venez laisser votre marque!

Ma route, mon succès!!

Pour postuler: cv@enviroconnexions.ca ou au 438-221-8733

➔ Horaire de jour du lundi au vendredi

➔ Différent plan de bonification (Prime de sécurité, éfficacité et de congés mobiles)

➔ Régime de retraite avec participation de l’employeur

➔ Temps et demi après 12hrs/jour et après 40hrs/semaine

➔Équipements de sécurité fournis

➔Assurance collective concurentielle (Médicaments, paramédicaux, dentaires, maladies et voyages)

Description du poste: 

Conduire un camion pour effectuer la collecte des matières résiduelles dans les secteurs résidentiels.

Exigences:

✓ Permis de conduire classe 1, 2 ou 3

✓ Un bon dossier de conduite

✓ Être disponible à faire du temps supplémentaire

UNE NOUVELLE FORMATION OBLIGATOIRE POUR L’OBTENTION D’UN PERMIS DE LA CLASSE 1


Une formation obligatoire pour les nouveaux conducteurs de véhicules de classe 1 (ensembles de véhicules routiers) sera mise en place partout au Québec en 2023. Elle vise à améliorer le bilan routier, à assurer un partage de la route sécuritaire avec les véhicules lourds et à harmoniser les règles d’accès avec celles des autres provinces canadiennes. 

En effet, en février 2020, le Conseil des ministres responsables des transports et de la sécurité routière du Canada a approuvé une norme minimale de formation préalable à l’obtention du permis de conduire de la classe 1, et ce, pour l’ensemble du Canada. Cette norme a ensuite été intégrée au Code canadien de sécurité.

Au Québec, le ministère des Transports souhaite rendre obligatoire cette nouvelle formation dès 2023. Son élaboration se fera en collaboration avec les partenaires de l’industrie. Des consultations à ce sujet ont d’ailleurs lieu dès la semaine prochaine.

Source: https://bit.ly/3aSwYNS