Les États-Unis pourraient exiger un test négatif aux frontières

(Washington) Les autorités américaines n’excluent pas la possibilité d’exiger des visiteurs étrangers, même entièrement vaccinés, un test récent négatif de COVID-19 pour traverser la frontière terrestre avec le Canada.

La Presse Canadienne 

Les plus récentes règles pour les voyageurs aériens étrangers, mises à jour lundi par la Maison-Blanche, prévoient que les passagers pleinement vaccinés devront présenter une preuve d’un test négatif effectué dans les trois jours avant l’embarquement.

Ces nouvelles règles sur les voyages internationaux, qui exigent également que les ressortissants étrangers soient pleinement vaccinés, devraient entrer en vigueur le 8 novembre.

Décision bientôt

La Dre Cindy Friedman, directrice de la division santé des voyageurs aux Centres américain pour la prévention et le contrôle des maladies (CDC), a déclaré que les règles pour les visiteurs aux frontières terrestres seraient bientôt clarifiées.

Mme Friedman a indiqué que les agences des douanes et de la protection des frontières devraient annoncer dans les prochains jours si les voyageurs qui arrivent aux frontières terrestres devront présenter une preuve de test de dépistage négatif.

Des responsables à la Maison-Blanche affirment que ces règles aux frontières terrestres s’aligneront probablement sur les directives des CDC, qui ont déjà guidé les décisions prises par l’administration américaine pour les voyageurs aériens.

Laisser un commentaire