Archives pour la catégorie Douane

Un lot de marijuana retrouvés cachés dans une cargaison de papayes d’une valeur de 27 millions

Plus de 12 000 livres de marijuana ont été découvertes à l’intérieur d’un semi-remorque transportant des papayes cette semaine en Californie.

La contrebande a été découverte le lundi 22 février vers 17 h 45. au port d’entrée d’Otay Mesa en Californie.

Selon la patrouille des douanes et des frontières, la plate-forme a été envoyée au système d’imagerie à rayons X, où les agents des douanes et de la patrouille frontalière ont identifié des «anomalies» dans la remorque. Un chien de détection des drogues a été appelé et immédiatement alerté de l’envoi, ce qui a incité à une inspection plus approfondie.

Les agents ont inspecté le chargement et découvert 873 paquets enveloppés de marijuana cachés parmi le chargement de papayes.

Le camionneur mexicain âgé de 50 ans a depuis été placé en garde à vue par des agents des services d’immigration et des douanes américaines, des enquêtes sur la sécurité intérieure (HSI) et a été transporté au Metropolitan Correction Center de San Diego. Le camion, la remorque et les stupéfiants ont également été saisis.

Les 12 000 livres de marijuana ont une valeur marchande estimée à 27 millions de dollars.

«Les agents du CBP sont vigilants pour arrêter ceux qui ont l’intention de faire du transport illégal aux frontières, alors qu’ils tentent d’entrer aux États-Unis», a déclaré Anne Maricich, directrice par intérim des opérations sur le terrain pour le CBP à San Diego. «Leurs efforts d’application de la loi et leur expérience sont régulièrement mis à l’épreuve, et les résultats sont phénoménaux, car leur objectif est toujours de protéger le pays.»

Source: https://bit.ly/3dKU4IK

[ACQ] Chauffeurs entrant au Canada; clarifications supplémentaires à l’égard de l’application ArriveCan

Comme vous le savez, depuis la semaine dernière l’ACQ travaille avec l’Alliance canadienne du camionnage (ACC), l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et Transports Canada pour que les exigences concernant l’application ArriveCan perturbent le moins possible la chaîne d’approvisionnement. 

D’après les commentaires reçus, l’ASFC s’est bel et bien assurée que les agents frontaliers acceptent les déclarations verbales et veillent à ce que les camions continuent de circuler en rencontrant le moins d’entrave possible. 

Dans les derniers jours, des questions sur la mise en œuvre de la politique nous ont été posées et on nous a signalé des problèmes techniques. Parmi les problèmes reportés, certaines pages Web ne se téléchargent pas et certaines adresses courriels ne sont pas compatibles avec ArriveCan. 

Nous avons également noté les préoccupations concernant la saisie exacte de la date et de l’heure d’arrivée qui ont eu une incidence sur le respect des exigences de conformité. L’ASFC a été informée par l’ACQ de ces difficultés et s’efforce actuellement de s’assurer que celles-ci ne sont pas entraînées par des problèmes autres que des augmentations de volume. 

Certains transporteurs nous ont également fait état des chauffeurs qui ne sont pas familiers avec les téléphones intelligents et la navigation Internet. Devant cet enjeu, l’ACQ s’est entendu avec l’ACC pour préparer du matériel didactique que les transporteurs pourront utiliser à des fins de formations. La vidéo tutorielle expliquera comment télécharger l’application ArriveCan et la façon de remplir adéquatement le formulaire en ligne.

Des infographies seront également incluses pour décrire les étapes à suivre. Cette initiative compte parmi l’une de nos présentes priorités et nous faisons le nécessaire pour transmettre le matériel didactique aux membres dans les meilleurs délais.  

D’autre part, nous avons été informés que certains douaniers comprennent à tort que les chauffeurs de camion professionnels sont exemptés d’utiliser ArriveCan. Cela étant, nous tenons à rappeler que l’application ArriveCan est une nouvelle exigence en matière de voyagepour tous les voyageurs qui désirent entrer au Canada y compris les camionneurs canadiens et américains. Pour l’instant, avec le concours de notre fédération, nous faisons les représentations nécessaires pour que l’exemption de tests COVID-19 à l’entrée au pays soit maintenue pour les chauffeurs de camion professionnels. 

L’ACQ continue de suivre ce dossier de très près et tiendra les membres informés dès que les informations supplémentaires seront disponibles.

[ArriveCAN] Nouvelle procédures pour votre traverser à la frontière canadienne

Effectivement, depuis minuit aujourd’hui, les personnes (même les travailleurs essentiels) doivent fournir des renseignements pour leur retour au Canada. 

Les renseignements doivent être transmis par voies électroniques AVANT de traverser la douane ou verbalement à votre arrivé. 

Donc voici les trois façons de vous y conformer:

◾️Application  ArriveCAN (Google play ou Apple)

◾️Sur le web (arrivecan) 

◾️Déclaration verbale (pour le moment)

La déclaration verbale n’est que temporaire et transitoire. Le délai de cette transition n’est pas encore connue. 

Sur l’application, une fois inscrit vous devez: 

◽️Choisir votre mode d’entré (terrestre)

◽️Après avoir lu les explications, vous devez cliquer sur l’onglet: JE COMPRENDS au bas de la page. 

◽️Ensuite, on vous demande si vous avez eu un résultat positif à la covid sur un échantillon prélevé de 14 à 90 jours avant votre arrivé au poste frontalier, cliquer sur oui ou non au bas de la page. 

◽️Ensuite, une autre page avec de l’information supplémentaire au bas vous cliquez sur l’onglet: JE COMPRENDS.

◽️La prochaine page vous demande si votre voyage est exempté et étant donné que le transport frontalier est exempté vous devez donc répondre oui au bas de la page. 

◽️La page suivante vous demandera de quel type est votre voyage exempté. Vous devez cocher: COMMERCE OU TRANSPORT (dernier choix au bas de la page) 

En terminant, vous devez enter le port d’entré où vous allez passer et indiquer date et heure de l’arrivé. Une fois fait, cliquez sur ENREGISTRER ET FERMER. 

Prenez le temps de répondre, car la moindre erreur peut affecter votre retour, vous placer dans une situation compliquée avec les agents et militaires sur place.

Vous avez des questions? Il est important de parler à la conformité de votre entreprise. Vous n’avez pas de téléphone intelligent? Vous pouvez le faire verbalement pour le moment.

La frontière canado-américaine demeurera fermée jusqu’au 21 mars, annonce Blair

La Presse Canadienne

OTTAWA — La frontière canado-américaine demeurera fermée pour les voyages non essentiels jusqu’au 21 mars, a annoncé vendredi le ministre fédéral de la Sécurité publique, Bill Blair, sur son compte Twitter.

«Nous continuerons de baser nos décisions sur les meilleurs conseils de santé publique disponibles afin de protéger les Canadiens contre la COVID-19», a-t-il écrit.

La frontière entre les deux pays est fermée depuis le 18 mars 2020 afin de limiter les risques de propagation du nouveau coronavirus. Les deux pays prolongent de mois en mois cette fermeture.

La pandémie de la COVID-19 a fait près de 500 000 morts aux États-Unis et plus de 21 000 morts au Canada.

Le séjour à l’hôtel obligatoire dès le 22 février


(Ottawa) Le séjour à l’hôtel obligatoire de trois jours sera obligatoire pour tous les voyageurs internationaux à compter du 22 février.

La Presse Canadienne


Le premier ministre Justin Trudeau devrait en faire l’annonce dans un point de presse vendredi matin.

Ce séjour à l’hôtel fait partie d’une série de mesures visant à décourager les voyages annoncées par le gouvernement fédéral il y a deux semaines. 

Les voyageurs entrant au pays seront tenus de subir un autre test de dépistage à l’aéroport, puis d’attendre les résultats de leur test à l’hôtel, à leurs frais. Ce court séjour coûtera environ 2000 $. 

Les voyageurs qui obtiennent un test négatif pourront poursuivre leur quarantaine chez eux. Ceux qui ont un test positif seront relocalisés dans un centre choisi par la Santé publique.

C’est une question de temps avant le vaccin obligatoire et le passeport pour entrer aux États-Unis

Maintenant que les vaccins contre la covid commencent à être déployés aux États-Unis et à l’étranger, de nombreuses personnes peuvent rêver du jour où elles pourront voyager, faire du shopping et aller au cinéma à nouveau. Mais pour faire ces activités, vous aurez éventuellement besoin de quelque chose en plus du vaccin: une demande de passeport vaccinal.

Plusieurs entreprises et groupes technologiques ont commencé à développer des applications ou des systèmes pour smartphone permettant aux individus de télécharger les détails de leurs tests et vaccinations COVID-19, créant des informations d’identification numériques qui pourraient être affichées afin d’entrer dans les salles de concert, les stades, les cinémas, les bureaux ou même les pays.

La suite: https://bit.ly/3ryyUBY

Plus d’une tonne de méthamphétamine trouvée à l’intérieur d’un semi-remorque aux États-Unis

Plus d’une tonne de méthamphétamine a été découverte récemment dans un semi-remorque au Texas.

La découverte, annoncée le mardi 15 décembre, avait eu lieu la semaine précédente.

Selon ABC 7, le camion conduit par un citoyen mexicain de 56 ans tentait d’entrer aux États-Unis depuis le Mexique par le port d’entrée de Ysleta lorsqu’il a été sélectionné par les agents pour un contrôle secondaire.

Après une inspection plus approfondie, un chien renifleur a alerté sur la présence possible de drogues à l’intérieur du semi-remorque, et une radiographie supplémentaire de la plate-forme a révélé d’autres «anomalies» dans la cargaison.

Les agents ont ensuite découvert 190 paquets de méthamphétamine pesant 2500 livres emballés dans du plastique et rangés à l’intérieur de boîtes de luminaires.

Soutcehttps://bit.ly/34jhJu9

Les États-Unis et le Canada gardent leur frontière commune fermée

La Presse Canadienne


Le gouvernement canadien prolonge jusqu’au 21 janvier la fermeture de sa frontière avec les États-Unis.

Cette frontière est fermée pour les déplacements non essentiels depuis le 18 mars afin de limiter les risques de propagation du coronavirus.

Les deux pays s’entendent depuis le printemps, et de mois en mois, pour maintenir cette fermeture.

«Cette décision va contribuer à protéger les gens des deux côtés de la frontière», a déclaré le premier ministre Justin Trudeau, vendredi, en annonçant bien à l’avance que la situation ne changera pas le 21 décembre.

Canadian and American flags fly near the Ambassador Bridge at the Canada/USA border crossing in Windsor, Ont. on Saturday, March 21, 2020. THE CANADIAN PRESS/Rob Gurdebeke

Un camionneur tente de faire passer 25 millions de dollars de méthamphétamine liquide dans ses réservoirs de carburant

Des agents de la protection des douanes et des frontières des États-Unis (CBP) ont annoncés avoir fait une importante saisie de méthamphétamine après avoir inspecté un semi-remorque à un point de contrôle du Texas.

L’arrestation  a eu lieu le 18 novembre 2020 au Pharr International Bridge cargo facility à Pharr, au Texas.

Le CBP dit qu’un agent a renvoyé une semi-remorque transportant un chargement de maïs pour une inspection secondaire.

Avec l’aide d’une unité canine, les agents ont découvert «de la méthamphétamine liquide présumée dissimulée dans les réservoirs de carburant du tracteur».

Le CBP dit qu’ils ont pu extraire 1 255 livres de méthamphétamine liquide des réservoirs de carburant du camion, qui ont ensuite été transférées dans 26 seaux en plastique.

La valeur marchande des drogues saisies est estimée à 25 millions de dollars.

La drogue et le camion ont été saisis par le CBP.

L’enquête a été confiée aux enquêtes sur l’immigration et les douanes américaines et la sécurité intérieure.

Source: https://bit.ly/3pY5DAa