Archives pour la catégorie Justice

Le camionneur de Minneapolis aura finalement des accusations portées contre lui.

MINNEAPOLIS- Le camionneur de la citerne qui était sur le pont Interstate 35 à Minneapolis lors d’une manifestation contre la mort de George Floyd a été accusé de deux crimes après que les procureurs ont déclarés qu’il voulait effrayer les gens hors de son chemin .

Bogdan Vechirko, 35 ans, d’Otsego a été accusé jeudi d’un chef d’accusation de menaces de violence et d’un chef de délit grave d’opération criminelle de véhicule.

Le 31 mai, plus de 1 000 manifestants se trouvaient sur le pont I-35W près du centre-ville de Minneapolis lorsqu’un camion-citerne conduit par Vechirko s’est approché du pont et s’est dirigé vers la foule. Les accusations indiquent que Vechirko ne s’est pas arrêté jusqu’à ce qu’une personne dans la foule ait trébuché et soit tombée.

Les enquêteurs ont utilisé un semi-remorque similaire pour reconstruire le trajet de Verchirko. La reconstitution a montré que la ligne de mire de Verchirko lui aurait donné suffisamment de temps pour voir la foule et arrêter son camion, selon les accusations.

Source Fox9 

La suite (en anglais) https://bit.ly/3dQ20qj

Un ancien «Ice Road Trucker» condamné pour avoir causé l’explosion d’un bâtiment

Un camionneur qui figurait auparavant dans une série télévisée de télé-réalité populaire sur le camionnage a été condamné cette semaine pour un incendie criminel.

Arthur Burke, qui est apparu dans la série télévisée History Channel «Ice Road Truckers» pendant cinq saisons, a été condamné mercredi à 18 mois d’assignation à résidence après avoir plaidé coupable à une accusation d’incendie criminel par négligence.

Burke, un habitant de l’Île-du-Prince-Édouard, serait autorisé à continuer de purger sa peine d’assignation à résidence depuis la cabine de son camion, ce qui lui permettra de continuer à travailler.

Burke a été inculpé à la suite d’un incident en novembre 2018 au cours duquel il a provoqué une explosion majeure dans son appartement de Yellowknife alors qu’il tentait de faire du «shatter» – une substance de cannabis concentrée à base de butane.

Selon CBC, l’explosion a causé plus de 60 000 $ de dommages et a envoyé Burke à l’hôpital pendant près de deux semaines.

3,1 MILLIONS DE DOLLARS de méthamphétamine liquide trouvés dans les réservoirs de carburant d’un camion

Les douanes et la protection des frontières des États-Unis (CBP) ont récemment saisi plus de 3 millions de dollars de méthamphétamine présumée dans un camion à un poste frontalier du Texas.

Les agents du CBP ont fait la plus grande saisie de drogue le 19 juin au pont international Pharr-Reynosa à Pharr, au Texas.

Les agents ont décidé qu’un camion avec une expédition commerciale de pièces automobiles en provenance du Mexique devait avoir une inspection plus approfondie.

Au cours de cette inspection secondaire, ils ont découvert 155,5 livres de méthamphétamine liquide présumée cachées dans les réservoirs de carburant du camion.

La valeur marchande estimée des drogues saisies est de 3 108 000 $.

La méthamphétamine présumée et le chargement du camion ont été saisis par le CBP. L’enquête sur l’incident a été remise à la Drug Enforcement Administration.

« Il s’agissait d’une interception exceptionnelle de stupéfiants que nos agents ont réalisée en utilisant tous les outils et ressources disponibles », a déclaré Carlos Rodriguez, directeur du port, Hidalgo / Pharr / Anzalduas. «L’ingéniosité et la rigueur de nos agents dans la conduite de leurs contre-contrôles d’exécution utilisés par les organisations de trafic de stupéfiants.»

Source: https://bit.ly/31xa62C

Minnesota: la prudence est toujours de mise

La nouvelle circule un peu partout sur les médias sociaux américains, mais vous êtes plusieurs à être un peu partout dont à Minneapolis…

Selon le groupe « Crime Watch » de Minneapolis, il y’aurait des hommes avec l’idée de  viser et d’attaquer des chauffeurs de camion et ces derniers essaient également de les extirper de leurs cabines. Ça se passerait dans des endroits ciblés.

Vrai ou pas, soyez prudents partout ces temps-ci aux États-Unis. Le pays est toujours aussi instable. 

Source:CDLlife et Facebook

[Décision judiciaire] Les règles du cellulaire au volant


Parler au cellulaire en conduisant… difficile de résister! Mais cette pratique est interdite et peut être punie d’une amende. Pour respecter la loi et éviter les ennuis, d’autres options existent pour utiliser son cellulaire au volant.

Ce qui est interdit

En principe, il est interdit d’utiliser un cellulaire en conduisant. 

Par contre, vous pouvez utiliser un dispositif mains libres qui permet de vous servir de certaines des fonctions de votre téléphone sans avoir à le manipuler. Si votre système mains libres requiert des écouteurs, vous pouvez en porter, mais sur une seule oreille.

Vous pouvez aussi utiliser votre cellulaire sans dispositif mains libres, mais à certaines conditions:

  • Votre téléphone doit être installé sur un support fixé à l’auto 
  • L’écran ne doit pas vous empêcher de conduire ou de voir la route 
  • Le téléphone doit afficher uniquement les informations pertinentes à la conduite 
  • Vous devez pouvoir le consulter et le faire fonctionner sans que ça gêne votre conduite. 

Ce que vous risquez

En cas d’arrestation, la police peut vous remettre un constat d’infraction. Vous vous exposez alors à une amende. De plus, 5 points d’inaptitude pourraient être inscrits à votre dossier de conduite. C’est suffisant pour faire perdre un permis probatoire.

Si ce n’est pas la première fois qu’on vous arrête pour avoir utilisé votre cellulaire au volant, le policier peut aussi suspendre votre permis sur le champ.

Pour éviter les ennuis

Pour éviter les points d’inaptitude et les amendes, il faut être complètement stationné pour utiliser son cellulaire. Si vous êtes arrêté à un feu rouge ou pris dans le trafic, cela reste interdit!

Des centaines de fenmes et d’enfants n’auront jamais la moindre idée du crime

Un camionneur de l’Utah a été accusé d’avoir pris des vidéos et des photos de victimes sans leurs consentement à des trucks stops dans tout le pays.

Steven Callen, un délinquant sexuel enregistré, a été arrêté et accusé d’avoir pris des photos et des vidéos de femmes et d’enfants.

Selon le département de police de Layton, dans l’Utah, une fouille du téléphone de Callen a révélé: «Une multitude d’adultes et de mineurs se trouvaient dans les toilettes publiques à travers le pays et semblaient se trouver dans des trucks stop», a rapporté KSLTV.

La police de Layton a mentionné que Callen a affirmé que les vidéos sur son téléphone avaient été téléchargées; cependant, le visage de Callen est apparu dans plusieurs des vidéos, alors que Callen tournait en « mode selfie ».

La police dit qu’il y a des centaines de victimes de partout dans le comté; les victimes ne savent probablement pas qu’elles ont été victimisées.

«Beaucoup d’entre eux n’auront aucune idée qu’ils ont été victimes de ce crime», a déclaré le Sgt. Riley Richins du département de police de Layton a déclaré à KSLTV.

La police a déclaré qu’une majorité des victimes étaient des femmes; cependant, quelques-uns sont des mineurs.

Callen a des antécédents de harcèlement criminel et de voyeurisme et en 2017 et 2019, il a purgé une peine pour voyeurisme.

Le 7 mars 2020, Callen a de nouveau été arrêtée pour les mêmes charges. Il attend maintenant son procès. Il fait face à trois chefs d’accusation d’exploitation sexuelle d’un mineur, trois chefs d’accusation de voyeurisme et de non-inscription en tant que délinquant sexuel.

Peace Bridge vers les États-Unis, importante saisie de drogue

Via Welland Tribune

Le 14 juin dernier, les agents des services frontaliers du pont Peace ont saisi 6,7 millions de dollars de marijuana cachés dans une cargaison commerciale de peat moss.

Le bureau du procureur américain a déclaré qu’un homme de 30 ans au volant de son camion avait traversé camion le pont de Fort Erie du Canada vers Buffalo aux petites heures du matin.

Lors de l’inspection primaire, le chauffeur a déclaré à un agent des douanes et de la protection des frontières des États-Unis qu’il transportait 22 balles de peat Moss pour la Virginie.

La remorque a été fouillée et les agents des frontières ont trouvé 58 grandes boîtes en carton remplies de milliers de sacs de marijuana.

Les 1 500 kilogrammes de marijuana avaient une valeur approximative de 6,7 millions de dollars.

« Pour la deuxième fois en autant de semaines, les agents des douanes et de la protection des frontières ont réussi à empêché l’importation d’une charge de marijuana de plusieurs millions de dollars du Canada dans notre district », a déclaré le procureur américain James Kennedy.

« Malgré les restrictions de voyage actuelles à nos points de passage internationaux, l’élément criminel n’a pas réduit ses efforts pour tirer profit du trafic illicite de drogues. »

Plus tôt ce mois-ci, des fonctionnaires du Peace Bridge ont saisi plus de 3 millions de dollars de marijuana cachés dans des caisses de café à l’intérieur d’un camion commercial.

La coroner en chef ordonne une enquête publique sur les décès survenus dans les milieux d’hébergement pour aînés

La coroner en chef du Québec, Me Pascale Descary, a ordonné la tenue d’une vaste enquête publique sur certains décès survenus au cours de la pandémie de COVID-19 dans des CHLSD, des résidences privées pour aînés et d’autres milieux d’hébergement pour personnes vulnérables ou en perte d’autonomie. Ce processus entièrement public permettra à la population québécoise d’être informée des faits soulevés lors des audiences et de suivre la réflexion sur cet important enjeu de société. 

C’est la coroner et avocate Géhane Kamel qui a été désignée pour présider cette enquête. Compte tenu de la complexité du sujet et du nombre important de décès, un coroner ayant une formation médicale, DJacques Ramsay, sera nommé pour assister et éclairer Me Kamel tout au long du processus. 

Il est important de rappeler que les coroners interviennent dans les cas de décès violents, obscurs ou qui pourraient être liés à de la négligence. Les décès survenus hors de ces balises, dont ceux qui découlent uniquement d’une infection au coronavirus, ne sont pas investigués par les coroners.  

Ainsi, pour être analysés dans le cadre de l’enquête, les décès sélectionnés devront répondre aux critères suivants :

  • le décès est survenu alors que la personne résidait dans un CHSLD, une résidence privée pour aînés ou un milieu d’hébergement pour personnes vulnérables ou en perte d’autonomie; 
  • le décès est survenu au cours de la période du 12 mars au 1er mai 2020; 
  • le décès a fait l’objet d’un avis au coroner en raison de son caractère violent, obscur ou parce qu’il est possiblement lié à de la négligence. 

Me Kamel étant déjà chargée d’investiguer les décès survenus au CHSLD Herron de Dorval, ceux-ci constitueront la base de cette enquête. L’analyse portera donc dans un premier temps sur les faits entourant les décès recensés dans cet établissement. Par la suite, MeKamel et son équipe sélectionneront des décès dans plusieurs types de résidences et dans plusieurs régions afin de dresser un portrait représentatif de la situation à l’échelle provinciale. 

Lorsque les causes et les circonstances de chaque décès auront été établies, Me Kamel pourra élargir la réflexion sur le sujet, notamment en entendant des témoins et des acteurs privilégiés de l’hébergement des personnes âgées au Québec. Ces démarches permettront ultimement à Me Kamel de formuler des recommandations dans le but d’éviter d’autres décès et de protéger la vie humaine. 

Me Dave Kimpton, procureur aux enquêtes, a été désigné pour assister Me Kamel. Il sera lui-même appuyé par Me Julie Roberge.

Les détails de cette enquête ainsi que la date des premières audiences seront diffusés ultérieurement.

3 millions de marijuana retrouvé à Buffalo NY

Un camionneur a été arrêté la semaine dernière pour avoir franchi la frontière du Canada vers les États-Unis avec quelque 3 millions de dollars de marijuana.

L’homme non identifié de 21 ans a été arrêté le 5 juin à Buffalo, New York, lorsque des agents frontaliers au Peace Bridge ont découvert la marijuana cachée dans des caisses de cafetière à l’intérieur de son camion.

L’agence américaine des douanes et de la protection des frontières a déclaré qu’un camion transportant des cafetières avait traversé le pont de Fort Erie, en Ontario, au Canada, tôt le matin du 5 juin. Les agents des frontières ont déchargé les cafetières et découvert sept caisses remplies de café et environ 800 kilogrammes dans la marijuana.

Le conducteur a été accusé de possession avec intention de distribuer et d’importer de la marijuana.

Il semble que la pandémie de coronavirus COVID-19 n’ait pas ralenti le trafic de drogue.

« Bien que la réponse COVID-19 ait ralenti le commerce à travers les frontières de notre pays, cette arrestation prouve non seulement que les criminels persistent dans leurs efforts pour enfreindre la loi mais que les forces de l’ordre restent vigilantes dans ses efforts pour la faire respecter », a déclaré le procureur américain James Kennedy. Jr.

La dernière saisie s’ajoute à ce que les responsables des frontières ont déclaré être une « énorme » augmentation des saisies de drogue au sein du bureau extérieur du CBP de Buffalo depuis que la restriction des voyages transfrontaliers a commencé le 21 mars. Le bureau extérieur, qui couvre 16 ports d’entrée dans tout l’État de New York , a effectué plus de 225 saisies de stupéfiants, soit une augmentation de près de 1 600% par rapport à la même période l’an dernier.

Plus de peur que de mal en Californie pour une routière

Deux hommes de Santa Maria, en Californie, sont en prison après avoir prétendument tenté d’enlever une conductrice de camion.

Dimanche 7 juin, deux hommes ont tenté d’enlever une conductrice de camion à la pointe d’un couteau à Maricopa, CA., en lui disant de les conduire à Bakersfield. Selon diverses informations, la conductrice serait montée dans son camion et aurait réussi à repartir sans subir de blessures.

Les enquêteurs du bureau du shérif du comté de Kern ont pu localiser et arrêter les deux hommes, Moses Abeytia, 20 ans, et Feliciano Ramirez, 21 ans, pour la prétendue tentative d’enlèvement.

Bien que les deux suspects auraient refusé de donner leur nom ou donné un faux nom à la police. Les deux hommes ont ensuite été identifiés et la police a découvert qu’ils étaient tous deux recherchés pour tentative de meurtre par le département de police de Santa Maria.

N’oubliez pas d’être vigilant sur la route et d’être en sécurité

.