Archives de catégorie : Ontario

[Ontario] Le premier-ministre Doug Ford souligne l’importance des camionneurs dans notre industrie. (Semaine nationale du camionnage)

On espère voir la même chose de notre premier-ministre.


Pendant ce temps au Québec… deux-trois phrases… quelques « émoticones » du ministre Bonnardel!

[Toronto] Formation pour être en mesure d’identifier la traite des êtres humains

On parle de l’un des crimes les plus odieux au monde, et aussi l’un des plus difficiles à combattre : la traite des êtres humains. Une nouvelle initiative est née pour mettre plus d’outils entre les mains des personnes susceptibles d’affronter et combattre ce fléau. 

Source: https://bit.ly/38IG66p

L’Ontario aura aussi son passeport vaccinal

(Toronto) L’Ontario s’apprête à annoncer mercredi un très attendu système de certification des vaccins contre la COVID-19.

La Presse Canadienne

Une source gouvernementale a confirmé à La Presse Canadienne que M. Ford annoncera un programme de preuve de vaccination contre la COVID-19, un sujet controversé pour la province.

Plusieurs agents régionaux de santé publique ont réclamé le système à l’échelle de la province, mais le gouvernement avait jusqu’à présent été réticent à mettre en place une telle mesure.

M. Ford sera accompagné à la conférence de presse de 13 h de la ministre de la Santé Christine Elliott et du Dr Kieran Moore, médecin hygiéniste en chef de la province.

Par ailleurs, les dirigeants de 14 hôpitaux de la région centrale de l’Ontario ont mis au point une politique commune de vaccination contre la COVID-19 qui entraînera un congé sans solde ou un licenciement pour le personnel non vacciné.


Les PDG et chefs d’équipe ont envoyé une lettre au personnel décrivant la politique commune des hôpitaux, qui comprend la vaccination obligatoire pour les nouveaux employés.

À compter du 7 septembre, tous les employés, le personnel accrédité, les entrepreneurs, les étudiants et les bénévoles devront fournir une preuve de vaccination complète ou subir des tests réguliers et une séance de formation.

Cette mesure est conforme à une directive de la province datant du mois dernier, qui oblige les employeurs des secteurs de la santé et de l’éducation à exiger que le personnel divulgue son statut vaccinal avant cette date ou se soumette au processus de tests et de formation.

Les PDG disent que si le personnel n’est toujours pas vacciné sans exemption médicale après les délais imposés par chaque hôpital, cela entraînera « un congé sans solde et/ou un licenciement pour motif valable ».



« Les cas de COVID-19 recommencent à augmenter dans nos communautés et dans toute la province, les impacts les plus graves affectant ceux qui ne sont pas vaccinés », indique la lettre.

« En tant que système de santé, nous devons faire tout notre possible pour protéger nos patients, nos familles, nos communautés et ceux qui leur prodiguent des soins. »

L’Ontario va déployer son passeport vaccinal

(Toronto) La Presse Canadienne a appris que l’Ontario se prépare à annonce, la semaine prochaine, son propre système de passeport vaccinal contre la COVID-19.

La Presse Canadienne 

Trois sources bien informées du dossier au sein des hauts responsables du gouvernement ontarien ont confirmé que le plan est en préparation et que des détails restent à être peaufinés avant une annonce prévue la semaine prochaine.

Selon ces mêmes sources, le système de passeport vaccinal serait accompagné de restrictions d’accès à des lieux publics non essentiels selon le statut vaccinal. Le tout doit encore faire l’objet de discussions au sein du gouvernement avant qu’une annonce officielle ne soit faite.

La mise en place d’un tel outil représenterait un important changement de direction pour le premier ministre Doug Ford qui avait précédemment rejeté cette idée en plaidant que cela créerait une « société divisée ».

Le gouvernement ontarien fait toutefois face à des pressions de plus en plus fortes de la part d’entreprises, de municipalités, de travailleurs de la santé, de responsables de la santé publique et de partis d’opposition qui clament qu’un passeport vaccinal est nécessaire dans la province en raison de la quatrième vague alimentée par le variant Delta.

Plus tôt cette semaine, des responsables de la santé publique ont mentionné qu’ils évaluaient la possibilité d’adopter un système semblable dans certaines régions à défaut de pouvoir compter sur un passeport provincial.

La Chambre de commerce de l’Ontario a aussi publié un guide destiné aux entreprises privées qui voudraient développer leur propre protocole de validation de preuves vaccinales. Encore une fois, l’organisme disait agir à défaut de pouvoir compter sur un système provincial.

Le comité scientifique de la province sur la COVID-19 a déjà mentionné qu’un système de preuve vaccinale obligatoire permettrait la réouverture plus rapide et à plus grande échelle de certains lieux publics à haut risque de contagion. Selon les membres du comité, ce système permettrait aussi de réintroduire des mesures restrictives plus sévères au besoin.

Des systèmes semblables ont déjà été annoncés au Québec et en Colombie-Britannique. Le Manitoba doit aussi annoncer sous peu les détails de son propre passeport.

Les premières rumeurs concernant les projets du gouvernement de l’Ontario ont commencé à circuler peu après que le chef libéral fédéral, Justin Trudeau, eut écorché Doug Ford, vendredi, l’accusant de ne pas suivre l’exemple des autres provinces qui exigent que les gens soient vaccinés pour fréquenter des lieux publics non essentiels.

En campagne électorale, Justin Trudeau a promis que son gouvernement, s’il est réélu, verserait un milliard de dollars en soutien aux provinces pour l’implantation de passeports vaccinaux. Il s’était alors directement adressé à Doug Ford en le mettant au défi d’accepter son offre.

Les partis d’opposition en Ontario ont à leur tour appelé Doug Ford à agir rapidement dans ce dossier.

Un camionneur accusé à la suite d’une collision sur l’autoroute 17 en Ontario 

Un camionneur accusé à la suite d’une collision sur l’autoroute 17 en Ontario 

Source: https://bit.ly/3D3boDc

Un chauffeur  de 43 ans a été inculpé suite à une collision avec un seul véhicule le 2 août dernier sur la route 17 à Trout Pond à Bonfield.

La Police provinciale de l’Ontario a déclaré que le camionneur du sein -remorque avait quitté l’autoroute dans une tranchée rocheuse.

Le conducteur de Minto, au Nouveau-Brunswick, a été accusé de conduite imprudente en vertu du Code de la route de l’Ontario.

Du nouveau au 10 Acre de Belleville en Ontario

Cinq restaurants sur cinq ans dont le premier au 10 Acre Truck Stop à Belleville, Ontario.

Des taux compétitifs, un camion attitré avec une nouvelle direction des opérations, l’équipe des RH de Transport St-Michel a des postes pour vous. 

Le Groupe K2 ouvrira cinq restaurants IHOP en Ontario. Le premier devrait ouvrir ses portes au 10 Acre Truck Stop, un emplacement historique à Belleville, en Ontario, au début de 2022. Kailash Kasal, président du groupe K2, a conclu un accord de franchise non traditionnel avec la société californienne Dine Brands International. , une entreprise de restauration à service complet franchisant les restaurants IHOP et Applebee’s au Canada. L’accord prévoit l’ouverture d’au moins cinq restaurants IHOP au cours des cinq prochaines années à Belleville, Hamilton, Waterloo, London et Windsor, en Ontario.

« Nous sommes ravis de faire avancer nos plans d’expansion internationale et pensons que travailler avec K2 Group crée l’opportunité parfaite pour développer et développer avec succès notre portefeuille à travers l’Ontario », a déclaré Tony Moralejo, président de Dine Brands International. « Nous sommes optimistes que le marché est bien placé pour retrouver son élan de croissance d’avant la pandémie alors que nous apportons des emplois, ainsi que nos plats de menu locaux et faits à la main sur commande à nos voisins canadiens. »

Le groupe K2, qui détient des investissements sous l’égide de l’hôtellerie, du pétrole et de l’immobilier, a acquis le 10 Acre Truck Stop à Belleville en mai 2021. Depuis l’acquisition, des améliorations ont déjà entraîné une augmentation du trafic et le groupe K2 a estimé que ce serait l’idéal emplacement pour un restaurant IHOP en raison de sa réputation emblématique et de sa clientèle dévouée. L’ouverture prochaine de l’IHOP renforcera davantage l’engagement du groupe K2 à servir les clients camionneurs de du 10 acres et la communauté de Belleville, en proposant de délicieux plats de style dîner à des prix raisonnables et en gardant les employés qui y travaillent depuis des décennies. Avec 2 millions de dollars canadiens qui seront investis dans le nouveau restaurant, IHOP Belleville emploiera plus de 60 personnes et pourra accueillir jusqu’à 184 convives.

« Avoir une superbe offre de restaurant au 10 Acre Truck Stop est essentiel pour garantir que nos camionneurs et nos clients locaux ont un endroit où venir se rassembler», a déclaré Kailash Kasal. « Avec plus de 25 ans d’expérience dans le secteur de l’hôtellerie, nous sommes convaincus que nous allons prospérer en travaillant pour rencontrer nos clients là où ils se trouvent en leur offrant une expérience exceptionnelle et, bien sûr, les crêpes les plus célèbres au monde. »

« Je suis enthousiasmé par l’annonce de cette nouvelle amélioration du relais routier de 10 acres », a déclaré le maire Mitch Panciuk de la ville de Belleville. « Le Groupe K2 a déjà investi considérablement dans la propriété, améliorant le service et ramenant de nombreux anciens voyageurs sur ce site emblématique. L’ajout d’un restaurant IHOP est une excellente nouvelle pour nos camionneurs et tous les résidents de Belleville, qui sont ravis de faire bientôt partie de la famille IHOP. »

Le premier IHOP Belleville sera un restaurant unique en son genre et l’un des premiers IHOP à ouvrir en Ontario à l’extérieur de Niagara Falls. La construction commence en août 2021, avec une date d’ouverture en février 2022. Détails sur les autres emplacements à venir.

Source: https://bit.ly/3xSnknn

Autoroute 402 en Ontario: 13 nouvelles places pour vous stationner!

Les camionneurs circulant le long de l’autoroute 402 près de Sarnia peuvent maintenant profiter d’une nouvelle aire de repos.

Le gouvernement provincial a annoncé plusieurs projets en début d’année dans le cadre d’un plan quinquennal visant à soutenir la circulation des marchandises et à améliorer les infrastructures routières.

L’un des projets énumérés comprenait une nouvelle aire de repos pour camions le long de l’autoroute 402 en direction ouest, à l’ouest de l’échangeur du chemin Oil Heritage. Il était estimé que le tout serait terminé cette année et le ministère des Transports (MTO) a déclaré que l’aire de repos avait ouvert la première semaine d’août.

«Cette installation dispose d’un stationnement pour 13 véhicules semi-remorques», a déclaré Lara Cantin, gestionnaire des politiques et des programmes au sein de la division des opérations du MTO.

Initialement, les toilettes portatives n’étaient pas disponibles la semaine dernière à l’aire de repos, mais le MTO a confirmé mercredi que ces installations sont maintenant en place.

Dans l’ensemble, les projets d’aires de repos pour camions comprennent des améliorations à 14 aires de repos pour camions existantes dans toute la province, la construction de 10 nouvelles aires de repos et l’ajout de 178 places de stationnement supplémentaires pour camions dans quatre places OnRoute existantes.

Cantin a déclaré que bien que les projets d’amélioration des aires de repos fassent partie d’un plan quinquennal, le stationnement des camions est quelque chose qui est régulièrement examiné à mesure que les plans évoluent et que les besoins changent.

Source: https://bit.ly/3xSnknn

L’Ontario sollicite des commentaires pour améliorer le transport dans l’Est de l’Ontario

TORONTO – L’Ontario a lancé un sondage en ligne pour recueillir des commentaires locaux précieux sur les besoins et les priorités en matière de transport régional dans l’Est de l’Ontario. Les résultats du sondage serviront à élaborer un plan à long terme qui améliorera le réseau de transport de la région.

« L’apport du public est crucial pour façonner l’avenir du transport dans l’Est de l’Ontario. C’est pourquoi j’encourage tous les habitants de la région à participer au sondage », a déclaré Caroline Mulroney, ministre des Transports. 

« Au fur et à mesure que nous recueillons les commentaires issus du sondage, nous continuerons à travailler en étroite collaboration avec les municipalités, les communautés et les organisations autochtones, les organismes de transport, les entreprises locales et le public afin de pouvoir offrir un transport qui aura un impact pour les décennies à venir. »

Le sondage, qui restera ouvert pendant six semaines jusqu’au 23 septembre 2021, vise à recueillir des commentaires sur la façon dont les personnes et les entreprises se déplacent dans la région, sur les préoccupations en matière de transport lors de la réouverture de l’Ontario, et sur la façon dont la province peut favoriser de meilleurs déplacements et établir des priorités pour le système de transport.

Ce sondage s’appuie sur les récentes mesures prises par la province pour améliorer le transport dans tout l’Est de l’Ontario. Il s’agit notamment d’aller de l’avant avec l’élargissement de la route 17 de deux à quatre voies entre Arnprior et Renfrew, de fournir jusqu’à 1,2 milliard de dollars pour la phase 2 du TLR d’Ottawa, de prolonger de deux ans le financement du Programme de subventions pour les transports communautaires dans 10 communautés de l’Est de l’Ontario, et plus encore.

Faits en bref

  • La zone du plan pour l’Est de l’Ontario couvre environ 44 000 km2, s’étendant du district de Muskoka et du comté de Hastings à l’ouest, au sud du comté de Prince Edward, à l’est des comtés unis de Prescott et Russell, et au nord du comté de Renfrew. En plus du district de Muskoka, le comté de Haliburton est également inclus dans la zone du plan. Cette région abrite près de deux millions de personnes et près d’un million d’emplois.
  • L’Ontario élabore des plans régionaux qui contribueront à la mise en place d’un meilleur système de transport dans toute la province. En juin 2021, l’Ontario a publié un document de discussion pour obtenir les commentaires du public, qui servira de base au premier plan de transport de la province pour la région élargie du Golden Horseshoe. En janvier 2020, l’Ontario a publié Relier le Sud-Ouest : Ébauche du Plan de transport pour le Sud-Ouest de l’Ontario. En décembre 2020, la province a publié Ébauche d’un plan de transport pour le Nord de l’Ontario, qui est également disponible dans trois langues autochtones : CriOji-Cri et Ojibwé.


[Vidéo] De l’insouciance à l’état pur… Un automobiliste cause un terrible accident sur la 401

Dans l’espoir de persuader les automobilistes d’être prudents et d’avoir des comportements irréprochables sur la route, l’OPP a mis en ligne une vidéo d’un accident montrant une berline coupé un camionneur. 

Ça se passait mardi dernier à Durham en Ontario. À noté que l’accident a impliqué deux camions et quatre véhicules, dont l’un a pris feu, près du chemin Brock.

Le conducteur de l’automobile pourrait faire face à des accusations.


[Accident sur la 401 en 2017] Trois ans de prison pour un camionneur

Un homme de Brampton qui était responsable de la mort de deux hommes dans une horrible collision sur l’autoroute 401 à Port Hope en 2017 a été condamné à trois ans de prison en Cour supérieure le jeudi 8 juillet 2021.

Baljinder Singh (56 ans au moment de la collision) était assis avec son interprète et avocat, Sunny Vincent. Dans la salle d’audience se trouvaient également les familles des deux victimes, ainsi que des membres de la famille de Singh et la procureure de la Couronne JulieAnn Barrett.

La juge Jocelyn Speyer a pris environ 45 minutes pour lire sa décision à la salle d’audience qui était également sur vidéo pour ceux qui ne pouvaient ou ne souhaitaient pas y assister.

Les faits: 

Baljinder a plaidé coupable en février 2021 à deux chefs de conduite dangereuse causant la mort après que son camion  ait percuté une camionnette sur les voies en direction est de l’autoroute 401 juste à l’est de la route de comté 28 le 3 août 2017 vers 22 h.

Todd Gardiner (26 ans) de Newcastle et son cousin Michael Glazier (35 ans() de Guelph étaient en route pour un tournoi de golf familial lorsqu’ils ont été tués lors de cette collision.

Les deux véhicules ainsi qu’un autre ont été consumés par le feu. Gardiner et Glazier sont morts sur les lieux.

Source: Skilled Truckers Canada