Archives de catégorie : Ontario

[En rappel] L’Ontario relève les limites de vitesse sur des autoroutes de la province (depuis le 22 avril)

La province aligne les vitesses affichées sur celles des autres provinces et territoires du Canada.

Le gouvernement de l’Ontario fait passer de façon permanente la limite de vitesse de 100 km/h à 110 km/h sur six tronçons de routes provinciales dans le sud de l’Ontario. Ce changement fait suite à plusieurs projets pilotes et consultations sur les limites de vitesse et permettra d’harmoniser les vitesses affichées avec celles des autres territoires de compétence au Canada.

« Notre gouvernement continue de trouver de nouvelles façons de rendre la vie plus facile et plus pratique pour les familles et les entreprises qui dépendent des autoroutes pour se rendre là où elles doivent aller. La sécurité routière étant au cœur des préoccupations, ces tronçons ont été soigneusement sélectionnés en fonction de leur capacité à supporter des limites de vitesse plus élevées. » -Caroline Mulroney, ministre des Transports

Depuis le 22 avril 2022, la limite de vitesse sera augmentée de façon permanente à 110 km/h sur les tronçons suivants des routes provinciales dans le sud de l’Ontario :

  • Queen Elizabeth Way (QEW) de Hamilton à St. Catharines (32 km)
  • Autoroute 402 de London à Sarnia (90 km)
  • Autoroute 417 d’Ottawa à la frontière Ontario/Québec (102 km)
  • Autoroute 401 de Windsor à Tilbury (environ 40 km)
  • Autoroute 404 de Newmarket à Woodbine (environ 16 km)
  • Autoroute 417 de Kanata à Arnprior (environ 37 km)

En plus d’augmenter de façon permanente la limite de vitesse sur certains tronçons de routes du sud de l’Ontario, la province augmente également la limite de vitesse à 110 km/h à titre d’essai sur les tronçons suivants de routes provinciales dans le nord de l’Ontario :

  • Autoroute 400 de MacTier à Nobel (environ 55 km)
  • Autoroute 11 de Emsdale à South River (environ 45 km)

Actuellement, six autres provinces canadiennes ont fixé leurs limites de vitesse à plus de 100 km/h sur certains segments de certaines autoroutes.

Faits en bref

  • En septembre 2019, le gouvernement a lancé un sondage en ligne pour recueillir les commentaires du public lorsque les projets pilotes de limites de vitesse plus élevées ont été introduits sur certains tronçons d’autoroutes du sud de l’Ontario. Sur les 8300 personnes qui ont répondu au sondage, environ 80 % étaient favorables aux projets pilotes et 82 % ont déclaré être en faveur de l’augmentation des limites de vitesse sur un plus grand nombre de tronçons d’autoroutes de la série 400.
  • Le ministère des Transports a surveillé la sécurité et le fonctionnement de tous les tronçons dont la limite de vitesse a été relevée, et les observations indiquent que les tronçons dont la limite de vitesse a été relevée fonctionnent comme prévu. Les vitesses d’utilisation et les tendances en matière de collisions dans ces sections sont restées comparables à celles d’autres sections d’autoroutes similaires où la limite de vitesse est restée inchangée à 100 km/h.
  • En Alberta, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique, la limite de vitesse affichée est de 110 km/h.

Citations

« La province de l’Ontario reconnaît l’importance de nos corridors commerciaux économiques, en particulier ici dans le sud-ouest de l’Ontario. L’ajustement des limites de vitesse reconnaît que la sécurité des véhicules et l’efficacité énergétique ont évolué depuis que ces limites ont été fixées précédemment. L’annonce d’aujourd’hui est une approche de bon sens qui préserve la sécurité tout en reconnaissant localement les conditions dans tout l’Ontario.  »

– Drew Dilkens maire de Windsor

« Les autoroutes de la série 400 sont l’élément vital de l’économie de l’Ontario. La circulation efficace des marchandises le long de ces routes contribue à assurer un Ontario plus fort et plus prospère et je me réjouis de la gestion continue de ce secteur vital et des investissements qui y sont faits.  »

– Darrin Canniff maire de Chatham-Kent

[Ontario] L’OPP retire (à temps) de la route un camion avec de graves infractions 

Source: Twitter 

Au Toronto Sun, le Sergent Kerry Schmidt a mentionné avoir été  stupéfait de voir dans quel état se trouvait tout les éléments de la roue ainsi que le pneu. 

« Cette roue pouvait lâcher à tout moment et voler sur la route » – Schmidt

« This truck was stopped by Aurora OPP. Good thing too! This is a disaster waiting to happen. Imminent wheel failure. 

Lack of daily inspection and just a short period of time before this wheel assembly would have separated. »

L’Ontario va de l’avant avec l’élargissement de la route 11/17 entre Thunder Bay et Nipigon

THUNDER BAY – Le gouvernement de l’Ontario a attribué un contrat pour élargir la route 11/17 de deux à quatre voies entre Thunder Bay et Nipigon. Le projet, qui comprend aussi la construction de deux ponts sur la rivière Pearl, améliorera la sécurité routière, réduira les temps de déplacement et créera des centaines d’emplois bien rémunérés dans le Nord de la province.

« L’attribution de ce contrat pour ce tronçon essentiel de la route 11/17 est une étape passionnante qui mènera à la première pelletée de terre cette année », a déclaré Caroline Mulroney, ministre des Transports. « Sous la direction du premier ministre Ford, nous construisons des routes et des ponts dans tout le Nord de l’Ontario afin d’améliorer la sécurité du déplacement des personnes et des marchandises, nous créons des emplois et nous stimulons la croissance économique à long terme. »

« Dans notre région, les gens parcourent de longues distances pour rejoindre les communautés voisines, que ce soit pour aller travailler, rendre visite à leur famille ou accéder à des services. Notre gouvernement s’est engagé à faire en sorte qu’ils puissent se rendre à destination facilement et en toute sécurité » Patty Hajdu, ministre des Services aux Autochtones et ministre responsable de l’Agence fédérale de développement économique pour le Nord de l’Ontario et députée de Thunder Bay-Supérieur-Nord

« Je suis heureuse de voir ce projet aller de l’avant avec l’appui du gouvernement du Canada et de la province de l’Ontario. Il s’agit d’un projet essentiel qui permettra de créer des emplois, de réduire les temps de déplacement et d’accroître la sécurité routière. »

Teranorth Construction and Engineering entreprendra l’élargissement de l’autoroute à l’automne cette année et les travaux devrait être terminés d’ici 2026. Le contrat, évalué à 107 millions de dollars, comprend 77 millions de dollars de financement provincial et 30 millions de dollars de financement fédéral. Le projet permettra de créer ou de soutenir environ750 emplois directs ou indirects dans le secteur de la construction pour ce qui suit :

  • élargissement de la route 11/17 sur 14,4 kilomètres, à partir de l’est de la route 587, vers l’est en direction de Nipigon;
  • deux nouveaux ponts sur la rivière Pearl (un vers l’est et l’autre vers l’ouest);
  • un nouveau tracé de la route 11/17 au sud de la route existante à la hauteur de la rivière Pearl;
  • le réalignement des liaisons routières municipales à West Loon Road/Mirror Lake Road, East Loon Road, Silver Lake Road et Road No. 5 South;
  • deux nouveaux ponceaux en béton à Oyster Creek;
  • amélioration du drainage;
  • nouvel éclairage aux nouvelles intersections de routes municipales et aux passages de quatre à deux voies.

« Depuis le premier jour, les déplacements sécuritaires dans le Nord de l’Ontario ont été une réelle priorité pour notre gouvernement », a déclaré Greg Rickford, ministre du Développement du Nord, des Mines, des Ressources naturelles et des Forêts. « Les familles méritent de se sentir en sécurité lorsqu’elles voyagent dans cette région et c’est exactement ce sur quoi travaille notre gouvernement. Les améliorations annoncées aujourd’hui rendront la route 11/17 plus sûre et plus fiable, et créeront des emplois locaux dans le secteur de la construction. »

Une fois les travaux terminés, 72 des 106 kilomètres de la route 11/17 entre Thunder Bay et Nipigon formeront une route à quatre voies.

Faits en bref

[Ontario] Ouveture du nouveau centre de distribution automatisé de produits surgelés de Metro  

[Ontario] Ouveture du nouveau centre de distribution automatisé de produits surgelés de Metro 

Source: LinkedIn 

Pour tout ceux qui livrent du surgelés pour Metro en Ontario, voici le nouveau centre.

Il est en opération depuis le 4 janvier dernier.

Cette semaine, METRO a franchi une autre étape importante de son projet de modernisation en Ontario. Le nouveau centre de distribution automatisé de produits surgelés est terminé et la transition vers cette installation ultramoderne a commencé. Avec l’achèvement de ce centre, METRO sera en meilleure position pour mieux répondre aux attentes de sa clientèle d’aujourd’hui et de demain. Regardez la vidéo ci-dessous pour voir de vos propres yeux le chemin parcouru jusqu’ici ! 

Highlight Motor Freight renouvelle sa flotte pour 2022 et les photos sont géniales!

Communiquez avec eux. Ils ont de la place pour vous même s’ils sont en Ontario! 


Voici ce qu’ils avaient à dire sur les médias sociaux:

« Chez Highlight, nous agrandissons notre flotte avec une autre livraison de magnifiques nouveaux camions Volvo 2022 ! Nous apprécions nos chauffeurs pour leur dévouement à servir nos clients partout en Amérique du Nord. En retour, nous investissons toujours dans les meilleurs équipements pour leur offrir une sécurité, un confort et un style inégalés.

Nous aimerions également partager notre appréciation à Volvo Trucks North America pour avoir livré nos nouveaux camions à temps en ces temps difficiles et pour être des partenaires merveilleux et fiables depuis plus de 15 ans ! »

La Trans-Canada Highway est surnommée « Canada’s National Disgrace » par de nombreux résidents de l’Ontario et pour cause  


La Trans-Canada Highway est surnommée « Canada’s National Disgrace » par de nombreux résidents de l’Ontario et pour cause 

Source: https://bit.ly/3GoVLHc

Pendant près de soixante ans, les discussions politiques sur les autoroutes dans cette région ont été une longue série de promesses de jumeler l’autoroute 17 à travers le Nord de l’Ontario. Bien qu’il y ait eu des améliorations et que des tronçons de l’autoroute aient été jumelés, cet hiver, le nombre de fermetures d’autoroutes semble beaucoup plus important que les hivers précédents.

La route transcanadienne qui traverse le nord de l’Ontario est l’un des maillons les plus faibles du réseau routier national au Canada. Chaque fois que l’autoroute est fermée en raison des conditions météorologiques ou d’un accident, le Canada est coupé en deux.

Pour parler franchement, c’est une honte nationale que la route transcanadienne dans le nord de l’Ontario soit le maillon le plus faible du réseau routier national.

Ce devrait être une priorité absolue du gouvernement fédéral et celui de l’Ontario de régler ce problème.

Les camions tournent au ralenti pendant des heures et tout le trafic routier s’arrête. Étant donné que presque tous les biens et marchandises au Canada voyagent par camion, chaque fois que l’autoroute est fermée, notre économie s’arrête également.

Cela affecte chaque personne dans notre région et au-delà. Au cours du week-end dernier, les épiceries de Thunder Bay ont commencé à manquer de produits en raison des fermetures de routes.

La suite (en anglais): https://bit.ly/3GoVLHc

« Nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », déclare l’auteur de la pétition sur l’autoroute 11/17 

« Nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », déclare l’auteur de la pétition sur l’autoroute 11/17

Source: https://bit.ly/3JWzQtg

Richard Deschamps travaille avec une équipe de personnes pour faire de l’autoroute 11/17 une route plus sûre : « Nous n’arrêterons pas », a-t-il déclaré à Road Warrior News.

«En grandissant, je ne me souviens pas d’une époque où j’ai toujours voulu être autre chose qu’un camionneur… mais maintenant, j’ai honte de l’Ontario, honte de la province dans laquelle j’ai grandi, de laisser l’autoroute 11/17 sans changement, c’est gênant. »

En décembre 2021, un ancien collègue de Deschamps a été victime d’un accident dévastateur près de Thunder Bay : « Il voyageait avec sa femme; ils ont été impliqués dans une collision frontale. Le chauffeur est décédé et sa femme est toujours à l’hôpital », soupire-t-il tristement. « Je vis au Québec maintenant, mais je serai toujours un ‘garçon de l’Ontario’. Comment l’Ontario peut-il laisser ça se produire ? »

Il identifie deux problèmes majeurs qui doivent être corrigés : les programmes de formation des camionneurs dans lesquels ils sont titulaires d’un permis dans le sud de l’Ontario, puis autorisés à conduire dans le nord de l’Ontario où ils ne connaissent absolument pas les conditions routières hivernales; et l’entretien physique et l’infrastructure de la route.

« Essentiellement, nous demandons à l’Ontario d’admettre qu’il y a un problème et de faire quelque chose », explique-t-il.

Deschamps, en collaboration avec deux de ses amis, a fait sensation lorsqu’il a lancé en décembre une pétition intitulée « Travailler ensemble pour une autoroute meilleure et plus sûre ». La pétition, sur change.org, a reçu plus de 12 000 signatures vers son objectif de 15 000 signatures.

La suite (en anglais): https://bit.ly/3JWzQtg

L’Ontario accroît la disponibilité des bornes de recharge pour véhicules électriques

Source: https://bit.ly/3oes8Sx

L’Ontario déploie son réseau de bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques directement le long des autoroutes les plus fréquentées de la province avec l’installation de bornes de recharge du Réseau de recharge Ivy à toutes les aires de service ONroute. Les bornes de recharge de 17 aires ONroute seront en place à temps pour l’été prochain, et trois autres aires ONroute ouvriront avant la fin de 2022.

« L’Ontario met en chantier des infrastructures essentielles, notamment des autoroutes », a déclaré Todd Smith, ministre de l’Énergie. « Notre accord avec Ivy, ONroute et Canadian Tire en vue de l’installation de bornes de recharge de véhicules électriques dans les 23 aires ONroute de la province est une étape importante qui permettra aux propriétaires de véhicules électriques de voyager dans notre grande province plus librement et en toute confiance. 

Ce déploiement réduira les obstacles à la possession de véhicules électriques, en soutenant le marché croissant de la fabrication de véhicules électriques et le secteur des minéraux critiques de l’Ontario, en plus d’aider l’Ontario à atteindre son objectif de construire au moins 400 000 véhicules électriques et hybrides d’ici 2030. »

Dans le cadre du déploiement de l’infrastructure de recharge, au moins deux bornes de recharge de véhicules électriques seront installées dans les aires ONroute situées le long des autoroutes 401 et 400; le nombre de bornes sera plus élevé dans les aires les plus fréquentées. Les bornes de recharge de véhicules électriques seront accessibles à tous les conducteurs, qui paieront en fonction de l’utilisation. Les bornes seront compatibles avec tous les types de véhicules.

« Puisque le nombre croissant de véhicules électriques sur nos routes augmente chaque année, il est essentiel que les conducteurs puissent recharger leur véhicule de façon pratique le long des autoroutes les plus fréquentées de la province », a déclaré Caroline Mulroney, ministre des Transports. 

« En plus de la construction de nouvelles autoroutes qui atténueront la congestion en Ontario, le déploiement du Réseau de recharge Ivy à toutes les aires de service ONroute est un grand pas en avant pour soutenir les propriétaires de véhicules électriques. »

Ces bornes de recharge contribuent à l’électrification du secteur des transports en Ontario en rendant la recharge des véhicules électriques plus accessible. Au fur et à mesure que le nombre de véhicules électriques augmentera, d’autres bornes de recharge pourront être ajoutées à chaque emplacement. L’électrification des véhicules de la province accélère la réduction des émissions de gaz à effet de serre en raison de la transition des véhicules à essence vers des véhicules électriques, qui utilisent l’approvisionnement en électricité de l’Ontario, qui est exempt d’émissions à 94 %.

« Je me réjouis de la nouvelle d’une nouvelle augmentation de la capacité de recharge des véhicules électriques dans la province. Cette coentreprise témoigne des efforts continus que déploie l’Ontario pour réduire les émissions dans la province tout en rendant les véhicules électriques plus accessibles aux Ontariens », a déclaré David Piccini, ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs. « L’augmentation de la capacité de recharge dans les aires de service ONroute de l’Ontario se traduira par plus de possibilités de transport propre et vert à l’avenir. »

Cette initiative s’appuie sur l’initiative du gouvernement Piloter la prospérité : L’avenir du secteur de l’automobile de l’Ontario, qui vise à créer un écosystème intérieur pour la production de batteries pour véhicules électriques dans la province et à faire de l’Ontario un carrefour nord-américain d’innovation dans le domaine de l’automobile, en s’efforçant de soutenir le passage aux véhicules électriques, à faible teneur en carbone, connectés et autonomes.

« L’avenir du secteur automobile se tourne vers la production de véhicules électriques, et cette annonce cruciale en partenariat avec Ivy, ONroute et Canadian Tire signifie que l’Ontario aura l’infrastructure en place pour soutenir l’augmentation du nombre de véhicules électriques sur nos routes », a déclaré Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce. « Grâce à la deuxième phase de notre plan Piloter la prospérité, notre gouvernement prépare l’Ontario à devenir un chef de file mondial de la transition vers les véhicules électriques en concluant des accords sur de nouveaux mandats de la part des constructeurs d’automobiles pour la production de véhicules électriques hybrides et à batterie, en attirant une nouvelle usine de batteries dans la province et en augmentant les exportations dans le monde entier d’innovations et de pièces d’automobiles fabriquées en Ontario. »

Faits en bref

  • En octobre 2021, 66 757 véhicules électriques étaient immatriculés en Ontario. D’ici 2030, une automobile vendue sur trois sera électrique.
  • ONroute exploite 23 aires de service le long des autoroutes 401 et 400. D’ici l’été prochain, les bornes de recharge rapide d’Ivy seront installées dans 17 emplacements ONroute le long des autoroutes 401 et 400. Trois autres emplacements (King City, Barrie et Innisfil) ouvriront plus tard en 2022. L’installation des bornes de recharge dans les trois derniers emplacements (Maple, Ingersoll et Newcastle) est actuellement prévue entre 2023 et 2025 dans le cadre des rénovations prévues à ces emplacements.
  • Le Réseau de recharge Ivy, une coentreprise entre Hydro One et Ontario Power Generation (OPG), sera responsable de l’installation, de la propriété et de l’exploitation des bornes de recharge rapide installées dans les 20 emplacements initiaux d’ONroute.
  • Ressources naturelles Canada, par le truchement de son Initiative pour le déploiement d’infrastructures pour les véhicules électriques et les carburants de remplacement, a versé des contributions remboursables au Réseau de recharge Ivy pour l’aider à construire son réseau.

Citations

« Les familles locales méritent de l’air pur et un environnement sain; c’est pourquoi notre gouvernement s’engage à élargir le réseau de bornes de recharge électrique dans King-Vaughan et dans tout l’Ontario. L’installation de bornes de recharge rapides publiques à King, ainsi que l’amélioration du stationnement et des gares GO de Maple, de Rutherford et de King constituent un autre pas en avant concret dans la réduction de la pollution atmosphérique et de la congestion pour les familles, les personnes âgées et les étudiants de la région. »

– Stephen Lecce 
Député de King-Vaughan

« ONroute est fier de franchir ce pas vers la durabilité, alors que nous nous associons à Ivy et Canadian Tire pour installer des bornes de recharge dans nos aires de service. En faisant toujours passer le client en premier, nous voulons qu’ONroute soit la destination de recharge tout au long de chaque voyage. C’est pourquoi nous nous attachons à soutenir la croissance des voitures électriques et à proposer de nouveaux services à nos clients. »

– Melanie Teed-Murch 
Directrice générale On Route

« Pour atteindre nos objectifs en matière de changement climatique, il est essentiel de tirer parti du système d’électricité propre de l’Ontario pour contribuer à décarboniser les secteurs à fortes émissions comme le transport. C’est pourquoi nous nous sommes associés à Hydro One pour créer le Réseau de recharge Ivy. Le travail qu’Ivy accomplit pour installer des infrastructures de recharge essentielles dans des endroits pratiques et accessibles comme ONroute favorise un changement réel en donnant aux conducteurs la confiance dont ils ont besoin pour passer à un véhicule électrique. »

– Ken Hartwick 
Président et directeur général d’OPG

« Grâce à notre participation dans la coentreprise du Réseau de recharge Ivy, nous continuons à ouvrir des possibilités de voyage infinies pour les conducteurs de véhicules électriques en répondant à leurs besoins de recharge et en les connectant aux personnes et aux lieux qui comptent le plus. À titre de plus grande société de transmission et de distribution de l’Ontario, nous sommes dans une position unique pour permettre l’électrification de l’Ontario et soutenir une croissance économique durable pour les années à venir. C’est pourquoi Hydro One investit dans un système d’électricité plus intelligent, durable et fiable pour fournir l’énergie nécessaire aux familles, aux entreprises et aux communautés, aujourd’hui et à l’avenir. »

– Mark Poweska 
Président et chef de la direction de Hydro One

« Avec ses partenaires, la Société Canadian Tire exploite l’un des plus grands réseaux de détail de bornes de recharge rapide pour véhicules électriques au Canada et, d’ici la fin de 2022, elle comptera en tout 140 sites en service dans tout le pays. Nous sommes ravis d’améliorer la vie au Canada de nos clients équipés de véhicules électriques qui se déplacent sur les autoroutes 400, ce qui s’ajoute à notre engagement à fournir des emplacements pratiques pour desservir le nombre croissant de véhicules électriques au Canada. »

– Micheline Davies 
Vice-présidente principale, Automobile, Société Canadian Tire

« Nous faisons en sorte qu’il soit plus facile pour les Ontariens et les Canadiens de conduire des véhicules électriques. Il s’agit d’un élément essentiel pour réduire les émissions dans le secteur des transports et atteindre nos objectifs climatiques. »

– L’honorable Jonathan Wilkinson 
Ministre des Ressources naturelles

Un camionneur de Timmins arrêté pour conduite en état d’ébriété sur l’autoroute 11

Source: https://bit.ly/3HCXdXF

À la suite d’un renseignement concernant un conducteur présumé avec facultés affaiblies, la police provinciale du nord de l’Ontario a retrouvé le véhicule et a procédé à une arrestation samedi.

Les agents du détachement de Cochrane de la Police provinciale de l’Ontario ont reçu un rapport selon lequel le conducteur d’un véhicule commercial circulant sur la route 11 à l’ouest de la route 655 était peut-être en état d’ébriété, a déclaré la police dans un tweet mercredi matin.

Le véhicule suspect se trouvait sur l’autoroute à l’ouest de Beadman Road, et après avoir parlé au conducteur, les agents ont déterminé qu’il avait consommé des boissons alcoolisées, a indiqué la police.

En plus d’avoir été arrêté, le permis de conduire de l’homme de 23 ans de Timmins a été suspendu et leur véhicule a été remorqué et mis en fourrière.

Il est inculpé d’opération avec facultés affaiblies et d’un taux d’alcoolémie supérieur à 80. L’accusé doit comparaître devant le tribunal de Cochrane le 14 décembre.

L’allégation n’a pas été prouvée en cour.