L’ouragan Henri fonce vers le nord-est des États-Unis

(New York) Henri, tempête devenue ouragan de catégorie 1, se dirige droit vers le nord-est des États-Unis, une région d’habitude relativement épargnée par les ouragans, avec inondations et fortes pluies en perspective peut-être dès dimanche matin.

Agence France Presse 

Avec des vents allant désormais jusqu’à 120 km/h, Henri doit atteindre dimanche les côtes américaines à Long Island, près de New York, ou un peu plus au nord la Nouvelle-Angleterre, selon le Centre américain de surveillance des ouragans (NHC), qui a confirmé dans son bulletin de 23 h (3 h GMT) que l’ouragan se déplaçait vers le nord à plus de 30 km/h.

La dégradation des conditions météorologiques a poussé à l’arrêt du grand concert organisé à Central Park pour marquer les « retrouvailles » des artistes avec le public de New York. Le chanteur Barry Manilow a été interrompu au milieu d’une chanson par une voix demandant aux spectateurs d’évacuer les lieux rapidement mais calmement.

« Henri se déplace plus rapidement. Une montée dangereuse des eaux côtières, des conditions d’ouragan, et des précipitations pouvant entraîner des inondations sont attendues dans certains endroits du nord-est des États-Unis à partir de tard ce soir ou tôt dimanche », a également averti le NHC.

De sept à 15 cm de précipitations sont attendus à travers la région, et jusqu’à 25 cm par endroits, a-t-il précisé.

Le Service national de météorologie a annoncé samedi soir s’attendre à ce que Henri se maintienne en ouragan de catégorie 1 lors de son arrivée sur la côte.

Une partie du nord-est des États-Unis, dont New York, avait été placée vendredi en alerte à l’approche de Henri, qui pourrait devenir le premier ouragan en 30 ans à toucher la côte de la Nouvelle-Angleterre.

Laisser un commentaire