Archives de catégorie : Texas

[En photos] Pier-Luc de JCG au Texas! 

[En photos] Pier-Luc de JCG au Texas! 

Partenaire d’On the road, c’est toujours un plaisir de partager les photos des camionneurs de l’entreprise. 

La région du Rio Grande du Texas du Sud : au coeur de la chaîne d’approvisionnement nord-américaine  

La région du Rio Grande du Texas du Sud : au coeur de la chaîne d’approvisionnement nord-américaine 

Via: COSTEP 

L’Amérique du Nord représente environ 25 % du marché mondial de la consommation, et le corridor de l’autoroute inter-États 69, qui sépare les États-Unis du nord au sud et qui relie le Canada au Mexique, est l’une des principales artères de la chaîne d’approvisionnement. Bon nombre des plus grands centres industriels d’Amérique du Nord sont situés le long de cette route, et des passages internationaux clés alimentent cette artère de la chaîne d’approvisionnement nord-américaine. Le Council for South Texas Economic Progess (COSTEP) a récemment analysé le nombre de camions qui ont traversé les frontières entre les États-Unis, le Canada et le Mexique en 2019, 2020 et 2021. Les points d’entrée entre le Canada et les États-Unis du corridor de l’autoroute inter-États 69 qui ont été analysés comprennent Détroit et Port Huron au Michigan, ainsi que Buffalo et Niagara Falls à New York. Les points d’entrée entre les États-Unis et le Mexique du même corridor étaient Laredo, Hidalgo/Pharr, Brownsville, Progreso, Rio Grande et Roma, tous situés dans la région du Rio Grande du Texas du Sud.

En 2019, la région du Michigan et de l’État de New York a accueilli 3 254 623 camions, tandis que la région du Rio Grande du Texas du Sud en a accueilli 3 412 118, ce qui en fait les deux régions les plus achalandées du commerce international par camions à leurs frontières respectives. La différence de seulement 157 485 camions, soit 4,8 %, était mineure. L’éclosion de la pandémie a eu une incidence négative sur le commerce en 2020, mais à différents degrés. Pour la région du Michigan et de l’État de New York, le nombre de passages de camions a chuté considérablement en 2020, passant à 2 917 738. Au total, 3 387 816 camions ont traversé la frontière dans la région du Rio Grande du Texas du Sud en 2020, ce qui signifie que le déclin a été beaucoup moins marqué et que la différence entre les deux régions s’est accrue pour atteindre 470 078 camions, ou 16,1 %, en faveur de la région du Rio Grande du Texas du Sud. Alors que l’économie nord-américaine a rebondi en 2021, les deux pays ont connu une reprise de leurs activités; 3 147 251 camions ont traversé la frontière dans la région du Michigan et de l’État de New York, et 3 739 519 camions ont traversé la frontière dans la région du Rio Grande du Texas du Sud. Toutefois, ces chiffres reflètent également un écart croissant de 592 268 camions, soit 18,8 %, en faveur de la région du Rio Grande du Texas du Sud.

Si l’on compare directement les chiffres de 2021 à ceux de 2019, on constate qu’en 2021, le nombre de camions dans les États du Michigan et de New York était toujours en baisse de 107 372, soit -3,3 %, par rapport à 2019. En revanche, en 2021, la région du Rio Grande du Texas du Sud affichait une hausse de 327 401 camions, ou 9,6 %, par rapport à 2019, plaçant cette région au coeur de la chaîne d’approvisionnement nord-américaine. 

Tempête dans le Midwest américain: l’équipe d’On the Road surveille la situation 

Source: https://bit.ly/3JMOTox

Actuellement, une tempête de neige hivernale affecte certaines régions supérieures des États du Midwest du nord ! La neige modérée à forte continuera pendant une grande partie de la journée ! Il tombera environ 1pouce/heure.

Depuis ce matin, des avertissement de tempête de verglas seront émis pour les jours à venir à travers l’Oklahoma, l’Arkansas, le Missouri et peut-être dans l’Illinois et l’Indiana.

Des conditions météorologiques violentes sont également possibles tard ce soir et la nuit pour certaines régions de du nord du Texas, Oklahoma, Missouri et l’Arkansas.

De plus, des conditions météorologiques violentes sont prévues pour la région du delta du Mississippi. 

Le Texas construit son propre «mur» à la frontière avec le Mexique

Agence France Presse 

Le Texas a commencé à ériger son propre «mur» – d’énormes barres en acier – à la frontière avec le Mexique, a déclaré samedi son gouverneur, le républicain Greg Abbott, en fustigeant l’administration Biden qui selon lui n’en fait pas assez contre l’immigration clandestine. 

«Le Texas prend ce qui est réellement une mesure sans précédent de la part de n’importe quel État» du pays, a dit M. Abbott lors d’une conférence de presse, à savoir construire «un mur sur notre frontière pour sécuriser et sauvegarder la souveraineté des États-Unis ainsi que notre propre État». 

Une mesure «nécessaire pour une seule et unique raison: l’administration Biden a échoué à faire son travail», a-t-il lancé depuis Rio Grande City, devant une grue et des barres en acier. 

Le gouverneur, à qui sont prêtées des ambitions bien au-delà des frontières de son État, a dénoncé les «conséquences meurtrières» des politiques du président démocrate Joe Biden. 

«Ce mur frontalier que vous voyez derrière nous est une réplique du mur frontalier que le président Trump a érigé. Même matériau, même concept», a-t-il ajouté. 

La construction d’un mur «anti-migrants» à la frontière entre le Mexique et les États-Unis était l’une des principales promesses de campagne de Donald Trump pour l’élection présidentielle de 2016. 

De longs tronçons ont été construits sous M. Trump, puis les travaux ont été stoppés sous Joe Biden. 

M. Abbott a assuré sur Fox News que son État avait été capable «d’aller aussi vite» dans la construction parce que la barrière est en train d’être érigée sur des terrains relevant du Texas ou appartenant à des propriétaires fonciers «qui en ont (…) marre de l’administration Biden». 

Cette dernière est vivement critiquée pour sa gestion de l’immigration clandestine: la gauche reproche au président sa dureté, la droite conspue ce qu’elle considère être du laxisme provoquant un appel d’air migratoire. 

[Texas] Des agents saisissent pour 53 millions de dollars de drogue cachée dans une cargaison transportant du chou-fleur

Source: https://bit.ly/3kJO8T0

Les agents des douanes et de la protection des frontières (CBP) des États-Unis au Texas ont saisi une quantité massive de méthamphétamine et de cocaïne dans une expédition commerciale de produits au cours du week-end.

La saisie de drogue a eu lieu le 12 novembre 2021 au World Trade Bridge à Laredo, au Texas.

Les agents du CBP ont intercepté un semi-remorque qui transportait prétendument un chargement de chou-fleur frais aux États-Unis en provenance du Mexique.

Le camion a été référé pour une inspection secondaire à l’aide d’une unité canine et de systèmes d’imagerie non intrusifs.

Les agents ont découvert 412 colis contenant 2 611,15 livres de méthamphétamine présumée et 50 colis contenant 113,31 livres de cocaïne présumée dans le véhicule.

La valeur marchande estimée des drogues saisies est de 53 096 364 $.

Le CBP a remis l’affaire aux agents spéciaux de l’Immigration and Customs Enforcement-Homeland Security Investigations (ICE-HSI) pour enquête.

« Les tentatives de contrebande par le biais des chaînes d’approvisionnement commerciales se multiplient », a déclaré Alberto Flores, directeur du port, du port d’entrée de Laredo. La position d’application solide et continue du CBP et son dévouement aux opérations de sécurité aux frontières nous ont conduits à d’importantes interdictions de stupéfiants dans nos installations de fret. »

[Instagram] Des nouvelles photos du Cadillac Ranch 

Sur la 40 est avant Amarillo! 


[VIDÉO] Un vidéo amateur d’une tornade à Orange, TX! 

Depuis plusieurs jours le centre des États-Unis est l’hôte de plusieurs tempêtes. Regarde cette tornade en plein cœur de l’autoroute.


Un avion transportant 21 personnes s’écrase au Texas (un seul blessé)

Agence France Presse 

(BROOKSHIRE, Texas) Un avion transportant 21 personnes s’est écrasé mardi au décollage près de Houston, au Texas, tous les passagers et membres d’équipage parvenant à s’extraire de l’appareil avant que celui-ci ne prenne feu, ont rapporté les pompiers et les autorités locales.

« Toutes les personnes à bord de l’avion, les 18 passagers et trois membres d’équipage, ont survécu », a affirmé le sergent Stephen Woodard, du département de sécurité publique du Texas, lors d’une conférence de presse.  

L’accident s’est produit peu après 10 h locales. L’avion, un bimoteur McDonnell Douglas en partance pour Boston, a pris feu et a été pratiquement totalement détruit par l’incendie, montrent des images impressionnantes diffusées par les secours.  

Un blessé léger est seulement à déplorer, selon Trey Duhon, un responsable local.  

Les passagers ont réussi à s’extraire eux-mêmes de l’appareil, a précisé Tim Gibson, directeur des services d’urgence locaux.  

« Ils étaient sonnés, très sonnés », a-t-il ajouté, soulignant que l’accident avait connu « la meilleure issue possible ».