Archives de catégorie : Roadcheck

Le « Operation Safe Driver Week » commence aujourd’hui et ce jusqu’au 17 juillet.

On vous en parle depuis quelques semaines, mais c’est un départ avec la « semaine Operation Safe Driver ». En effet du 11 au 17 juillet 2021, l’Opération Safe Driver Week, rassemble les organismes d’application de la loi partout en Amérique du Nord.

Ceux-ci s’impliquent dans l’application et d’une éducation renforcées en matière de sécurité routière visant à lutter contre les comportements de conduite dangereux de la part des conducteurs de véhicules utilitaires et de véhicules de tourisme.  C’est à travers les États-Unis, le Canada et du Mexique que ça se passe pour la semaine.

Prochaine date: « Brake Safety Week » du 22 au 28 août 2021

Source: https://bit.ly/3e4Vs8C

Le DOT de l’Iowa diffuse une publication montrant l’importance du Roadcheck

Le Roadcheck aura duré trois jours et déjà quelques perles apparaissent sur les médias sociaux. L’Iowa DOT Motor Vehicle Enforcement (très actif sur Facebook) à filmé et pris des photos de quelques cas lourds.

On se dit à ce moment-là qu’heureusement que les conducteurs fautifs et insouciants se font prendre. 


Roadcheck du 4 au 6 mai (tout ce que tu dois savoir en moins d’une minute)

HEURES DE SERVICE ET ÉCLAIRAGE

Le Roadcheck International aura lieu du 4 au 6 mai. Au cours de cette période de 72 heures, les inspecteurs des véhicules utilitaires dans les juridictions de l’ensemble de l’Amérique du Nord effectueront des inspections des véhicules utilitaires et des conducteurs.


Pendant le Roadcheck International, les inspecteurs effectuent principalement l’inspection de niveau I de la norme nord- américaine, une procédure en 37 étapes qui comprend deux catégories d’inspection principales : un examen des exigences relatives au conducteur et un examen de l’aptitude mécanique du véhicule. Cette année, les inspecteurs se concentreront sur une catégorie d’exigences relatives au conducteur (heures de service) et sur une catégorie d’aptitude mécanique du véhicule (éclairage).

EXIGENCES RELATIVES AU CONDUCTEUR –
HEURES DE SERVICE


Les conducteurs de véhicules commerciaux et de véhicules de transport de passagers sont soumis à des règles qui limitent les heures passées à conduire et à travailler, et qui réglementent le temps de repos minimum des conducteurs entre les quarts de travail. Le Canada, le Mexique et les États-Unis ont tous mis en place une réglementation stricte sur les heures de service pour aider à réduire la fatigue des conducteurs.

EXIGENCES RELATIVES AU VÉHICULE – ÉCLAIRAGE

Les dispositifs d’éclairage comprennent les phares, les feux arrière, les feux de gabarit, les feux d’identification, les feux de plaque d’immatriculation et de position latéraux, les feux de stop, les clignotants et les feux sur les charges en saillie. La couleur, le fonctionnement, le montage et la visibilité de tous les dispositifs d’éclairage requis sont inspectés. L’état et l’emplacement des réflecteurs et des plaques rétroréfléchissantes sont également inspectés.

La principale infraction sur les véhicules aux États-Unis au cours de l’exercice 2020 était le non-fonctionnement d’un éclairage requis, représentant 12,2 % de toutes les infractions sur véhicules et 4,4 % de toutes les infractions sur véhicules ayant entraîné une mise hors service. De plus, si l’on considère toutes les infractions possibles liées à l’éclairage émises au cours de l’exercice 2020, un véhicule sur quatre sélectionné pour l’inspection (25,3 %) s’est vu imposer une infraction liée à l’éclairage. Un peu plus d’une infraction ayant entraîné une mise hors service sur sept (16,4 %) aux États-Unis était liée à l’éclairage.

Ces infractions peuvent être largement évitées en contrôlant l’état et l’emplacement des réflecteurs et des plaques rétroréfléchissantes, et en contrôlant tous les feux, phares et clignotants requis mentionnés ci-dessus et en s’assurant qu’ils sont opérationnels, correctement montés et ne sont en aucun cas masqués.


Le « Roadcheck » 2021 portera sur les heures de service et l’éclairage

Mardi, la Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA) a publié de nouvelles informations sur le prochain Roadcheck international de la CVSA. Ça aura lieu du 4 au 6 mai 2021 au États-Unis, Canada et Mexique.

Au cours de l’effort d’application de la loi de cette année, les inspecteurs porteront une attention particulière à deux domaines: les violations des heures de service et les violations de l’éclairage. Selon la Federal Motor Carrier Safety Administration, la violation de l’éclairage «lampes inopérantes» (Titre 49 Code of Federal Regulations 393.9) était la violation numéro un des véhicules au cours de l’exercice 2020, représentant environ 12,24% de toutes les violations de véhicules découvertes cette année-là. Et lors du contrôle routier international de l’année dernière, la principale catégorie d’infractions pour les conducteurs hors service en Amérique du Nord concernait les heures de service, soit 34,7% de toutes les conditions de mise hors service des conducteurs », a déclaré la CVSA dans un communiqué de presse.

La CVSA a également souligné que les chauffeurs routiers qui transportent des expéditions de vaccins COVID-19 ne seront PAS retenus pour inspection sauf en cas de violation majeure de la sécurité.

«CVSA partage à l’avance les dates du contrôle routier international pour rappeler aux transporteurs routiers et aux conducteurs l’importance de l’entretien proactif des véhicules et de la préparation du conducteur», a déclaré le sergent président de l’ACSV. John Samis avec la police de l’État du Delaware. «International Roadcheck vise également à sensibiliser le public au programme d’inspection standard nord-américain et aux règles et réglementations essentielles en matière de sécurité routière en place pour assurer la sécurité de nos routes.»

Source CVSA 

On connaît enfin la date du RoadCheck 2020 (du 9 au 11 septembre prochain)


Lundi, la CVSA a annoncé que l’International Roadcheck 2020 aura lieu dans tout l’Amérique du Nord du 9 au 11 septembre prochain.

Le Roadcheck devait initialement avoir lieu du 5 au 7 mai dernier.

L’objectif du Roadcheck de cette année sera les «exigences des conducteurs». Selon les données de la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA), en 2019, 3,36 millions d’inspections de VMC ont été menées et au cours de ces inspections, 944 794 infractions au conducteur ont été découvertes, dont 195 545 étaient des conditions hors service.

«Bien que la pandémie de la maladie à  coronavirus, naturellement, ait changé les priorités et le personnel au cours du printemps, la communauté des forces de l’ordre des véhicules utilitaires a réaffirmé sa concentration sur le programme d’inspection routière et les tâches d’application», a déclaré le Sgt président de la CVSA. John Samis avec la police de l’État du Delaware. «Les juridictions sont presque revenues à leur capacité d’avant la pandémie avec une concentration renforcée sur l’identification et l’élimination des véhicules et des conducteurs inaptes de nos routes en utilisant les normes de sécurité fédérales et les critères de mise hors service.

Au cours du blitz Roadcheck de 72 heures, 15 camions ou autobus sont  inspectés, en moyenne, chaque minute à travers l’Amérique du Nord.

Source: https://bit.ly/3iyIaka

On vous aura à l’œil dès le 12 juillet

Le « Enforcement Blitz » débute le 12 juillet et ce jusqu’au 18.

Malgré la remontée des cas de la Covid-19, le blitz annuel d’application Operation Safe Driver2020 de la Commercial Vehicle Safety Alliance démarre la semaine prochaine. Les agents des forces de l’ordre multiplieront les patrouilles à la recherche des conducteurs avec des comportements de conduite dangereux pratiqués à la fois par les conducteurs de véhicules utilitaires et les conducteurs de véhicules de tourisme.

Pour la deuxième année consécutive, l’accent sera mis sur la vitesse.

Au cours de l’Opération Safe Driver Week de l’année dernière, les conducteurs de véhicules commerciaux ont reçu 1 454 citations et 2 126 avertissements pour excès de vitesse.

La CVSA a expliqué qu’une «forte augmentation des excès de vitesse» lors de la crise du COVID-19 les avait amenés à choisir le encore la vitesse cette année.

La suite (en anglais): https://bit.ly/2ZMcJeu

  • In New York City, transportation officials reported an increase of more than 60% in the number of speed camera tickets issued in March compared to a year ago. At the same time, traffic was down more than 90% compared to January.
  • In Washington, D.C., traffic decreased 80% in March compared to January, while officials recorded a 20% increase in March speeding tickets. Of those tickets, violations for driving 21-25 mph over the speed limit rose by nearly 40%.
  • Over just one weekend, in Toronto, Ontario, Canada, police charged 18 drivers with stunt driving, with speeds of 80-106 mph on the Don Valley Parkway, a major freeway that’s limited to 55 mph.
  • California reported an increase in speeding violations and although the California Highway Patrol’s call volume has decreased, the crashes they have recently responded to have been worse.
  • Tucson Police reported a 40% increase in one-vehicle wrecks, which usually happens when a driver’s going so fast they lose control.
  • In Minnesota, motor vehicle crashes and fatalities more than doubled compared to the same time period in previous years. Half those deaths were related to speeding or careless or negligent driving.
  • In Colorado, Indiana, Nebraska and Utah, police have clocked highway speeds of more than 100 mph.
  • Chicago and Los Angeles went from travel speed increases of 35-38% above average to 74-75% above average in just one week.

COVID-19: le Baseball majeur propose une série de mesures pour la reprise

(New York) Le Baseball majeur aura des allures de sport d’écoles secondaires cet été, s’il reprend avec des mesures strictes de santé et sécurité en raison de la pandémie de la COVID-19.

Via l’Associated Press

Les joueurs seront encouragés à ne pas prendre leur douche au stade et à arriver déjà en uniforme, comme certains le faisaient quand ils étaient adolescents. Le personnel des équipes n’aura pas la permission de manger au restaurant pendant les voyages. 

Oubliez les tapes de main complexes pour célébrer. Même les mascottes n’auront pas accès aux stades lors des rencontres, selon le guide de fonctionnement de 67 pages proposé par le Baseball majeur. Une copie du document a été envoyée aux équipes vendredi et obtenue par l’Associated Press. Ces mesures, d’abord rapportées par The Athletic, sont sujettes à l’approbation de l’association des joueurs. 

Les équipes pourront compter sur 50 joueurs dans leur formation et le nombre de membres actifs lors de chaque match est toujours sujet à négociation. 

Les joueurs n’auront pas la permission de cracher, d’utiliser des cruches d’eau, des saunas, des piscines ou des chambres de cryothérapie. Les joueurs seront aussi encouragés à porter des gants et ne pas s’échauffer dans des cages de frappeur intérieures. 

Les joueurs et instructeurs ne pourront pas toucher leur visage pour envoyer un signal et les téléphones dans les abris seront désinfectés après chaque utilisation. Les équipes seront encouragées à organiser leur réunion à l’extérieur, en pratiquant la distanciation physique.


Pendant le jeu, les joueurs et instructeurs seront encouragés à se tenir loin les uns des autres, des arbitres et de l’adversaire. 

Les gérants et entraîneurs devront porter des masques dans l’abri. Tout le personnel des équipes, incluant les joueurs, devra porter de l’équipement de protection individuelle à bord des autobus et avions. L’accès aux restaurants sera interdit, incluant celui de l’hôtel. 

« Nous rappelons qu’il s’agit d’une première ébauche et elle sera révisée à plusieurs reprises au fur et à mesure que nous recevrons les commentaires et suggestions des équipes, de l’association des joueurs et des responsables gouvernementaux », a écrit le commissaire adjoint Dan Halem dans le courriel aux propriétaires, présidents des équipes et directeurs généraux qui accompagnaient la copie du guide. 

Le tableau indicateur ne sera pas activé pendant les matchs, mais la musique sera permise. 

La balle sera mise de côté après avoir été touchée par plusieurs joueurs et les joueurs seront encouragés à ne pas se lancer la balle entre les manches. 

Retour graduel

Le guide dévoile aussi le plan pour la reprise des camps. Quand les lanceurs et receveurs auront la permission de recommencer l’entraînement, seulement cinq joueurs à la fois pourront effectuer des exercices. Les équipes pourront ensuite effectuer des entraînements complets, puis des matchs préparatoires seront présentés. 

Des tests de dépistage seront effectués à l’arrivée des joueurs et ils devront rester en quarantaine jusqu’à ce qu’ils aient reçu leur résultat. 

Pendant la saison, le personnel complet des équipes recevra des thermomètres et devra prendre sa température deux fois chaque matin. 

Une fois au stade, ils devront prendre leur température deux autres fois par jour et donner des échantillons pour des tests de dépistage chaque semaine. 

Les familles des joueurs, des arbitres ou de toute autre personne affectée par le plan aura accès à des tests et de l’équipement de protection individuelle. 

Toute personne dont la température est élevée ou présentant des symptômes de la COVID-19 ou ayant eu contact avec un cas confirmé devra passer un test de dépistage dès que possible. Elle ne pourra rejoindre l’équipe avant deux contrôles négatifs séparés d’au moins 24 heures. Les médecins de l’équipe et du Baseball majeur devront aussi donner leur permission avant que la personne rejoigne l’équipe.

[Covid19] le Roadcheck du 5 au 7 mai prochain reporté à une date ultérieure

La Commercial Vehicle Safety Alliance (CVSA) a annoncé qu’elle reporterait sa campagne d’inspection de véhicules lourds dune durée de trois jours à une date ultérieure en raison du Coronavirus.

L’ACSV a annoncé le 25 mars dernier qu’elle reporterait l’International Roadcheck, qui devait avoir lieu du 5 au 7 mai 2020, en raison de préoccupations concernant la santé et la sécurité publique.

Les nouvelles dates pour le Roadcheck n’ont pas encore été annoncées; la CVSA dit qu’elle «sélectionnera de manière appropriée les nouvelles dates lorsque cela sera sûr et raisonnable de le faire».

C’est la première fois en 32 ans d’histoire d’International Roadcheck que le blitz est reporté.

La CVSA indique que des inspections routières régulières continueront d’être menées pendant la crise du coronavirus.