Archives pour la catégorie USA

Les États-Unis placés en alerte face au risque de violences extrémistes

Agence France Presse

Le ministère américain de la Sécurité intérieure a publié mercredi un bulletin d’alerte antiterroriste évoquant un « climat de menaces accrues » dans tous les États-Unis, liées à des « extrémistes violents » opposés à la présidence de Joe Biden. 

« Des informations suggèrent que des extrémistes violents ayant des objections à l’exercice de l’autorité gouvernementale et à la transition présidentielle, ainsi que d’autres griefs alimentés par des récits mensongers, pourraient continuer à se mobiliser, et à inciter à commettre des violences », selon ce bulletin.

Le ministère précise, dans un communiqué, ne pas avoir « d’information sur un complot crédible spécifique ». 

Il note toutefois que des « émeutes violentes ont encore eu lieu ces derniers jours » et que ces menaces pourraient persister plusieurs semaines.

Le bulletin, qui doit rester en vigueur jusqu’au 30 avril, relève que des extrémistes animés par plusieurs motivations, et notamment leur « colère face aux restrictions liées à la COVID-19 et aux résultats de l’élection » présidentielle, ont comploté en 2020, et parfois, attaqué des bâtiments officiels.

Certains « pourraient avoir été galvanisés par l’intrusion le 6 janvier » dans le Capitole, ajoute le ministère, en référence à l’assaut meurtrier de partisans de Donald Trump sur le siège du Congrès au moment où les élus certifiaient la victoire de son rival.

Le ministère se dit déterminé à protéger « les infrastructures critiques » et les « populations qui pourraient être ciblées en raison de leur religion, race, origine, identité ou opinion politique ».

Mais il invite aussi les Américains à se montrer vigilants. « Prenez en compte votre environnement et votre sécurité personnelle. Gardez les contacts d’urgence et autres informations essentielles sur vous », préconise-t-il.

YouTube suspend Trump indéfiniment et Giuliani sur le point d’être radié


(San Francisco) YouTube a suspendu Donald Trump de sa plateforme pour une durée indéterminée, ont rapporté mardi des médias américains, et Rudy Giuliani, l’avocat de l’ex-président, a été suspendu du programme de monétisation des vidéos. 

Agence France Presse

YouTube, qui avait suspendu une première fois le 13 janvier la chaîne du président sortant (2,77 millions d’abonnés) après la violente invasion du Capitole le 6 janvier, avait annoncé il y a une semaine, à la veille de l’investiture de Joe Biden, prolonger cette suspension de sept jours minimum.

La plateforme américaine de vidéos propriété de Google avait été critiquée pour la lenteur de sa réponse, après des mesures plus radicales d’autres réseaux sociaux. YouTube a simplement suspendu toute publication de nouvelles vidéos sur la chaîne officielle de l’ancien chef d’État.  

« Compte tenu des préoccupations concernant des actes de violence toujours potentiels, la chaîne de Donald J Trump restera suspendue », a déclaré une porte-parole de YouTube à Politico. 

Séparément, YouTube a confirmé mardi à l’AFP avoir temporairement suspendu Rudy Giuliani de son programme de « partenaires » pour avoir enfreint de façon répétée les règles de la plateforme sur la désinformation autour des élections américaines. 

L’avocat, dont la chaîne a environ 600 000 abonnés, n’a plus accès à certaines fonctionnalités et ne perçoit plus de revenus des ventes de publicités diffusées avant qu’une vidéo ne commence à jouer.  


L’ancien maire de New York a alimenté les théories complotistes soutenues par de nombreux proches de Donald Trump, selon lesquelles le scrutin présidentiel a été truqué en faveur de Joe Biden. 

Rudy Giuliani avait notamment affirmé sur son émission sur YouTube que les machines électorales de la société Dominion Voting Systems avaient contribué à « voler l’élection » à l’ex-président républicain : celle-ci a attaqué lundi en justice pour diffamation Rudy Giuliani, lui réclamant 1,3 milliard de dommages et intérêts pour avoir nui à sa réputation et mis en danger ses employés. 

Le site a précisé que les chaînes retirées du programme de monétisation pouvaient faire appel ou renvoyer une nouvelle candidature dans les 30 jours, à condition que les problèmes en cause aient été résolus. 

M. Giuliani, 76 ans, est par ailleurs menacé d’exclusion du barreau new-yorkais.

[Tamaulipas] Dix-neuf corps calcinés retrouvés près de la frontière mexico-américaine

Au moins 19 corps calcinés ont été découverts samedi à Miguel Aleman, une ville mexicaine proche de la frontière avec les États-Unis, a annoncé le parquet de l’État de Tamaulipas.

La police a découvert sur une route de campagne «deux véhicules calcinés, ainsi que des restes humains», précise le parquet dans un communiqué. Deux cadavres calcinés se trouvaient sur les sièges avant de l’un des véhicules – une fourgonnette – deux autres à l’extérieur et 15 à l’arrière.

Selon les premiers éléments de l’enquête, «la mort a été causée par des projectiles d’arme à feu, puis ils ont été incendiés».

Aucune douille n’ayant été trouvée sur place, le parquet n’exclut pas que les victimes aient pu être tuées dans un autre endroit.

Située aux confins de l’État du Nuevo Leon, Miguel Aleman, ville de 20 000 habitants, jouxte la ville américaine de Roma (Texas).

La région est régulièrement le théâtre d’affrontements entre le cartel du Nord-ouest, qui contrôle une partie du Nuevo León, et celui du Golfe, qui depuis des décennies sévit à Tamaulipas.

En janvier 2019, 24 cadavres, dont 15 calcinés, avaient été retrouvés à Miguel Aleman, après des affrontements entre groupes criminels.

Depuis décembre 2006, plus de 300 000 morts violentes ont été enregistrées au Mexique. Ces violences sont souvent liées au crime organisé, en particulier aux cartels de la drogue qui se disputent les routes vers les États-Unis.

Le gagnant mettra la main sur un gros lot de plus d’un milliard de dollars

(Détroit) Quelqu’un a acheté au Michigan le billet gagnant du Mega Millions d’une valeur de 1,05 milliard, le troisième montant le plus élevé de l’histoire des loteries aux États-Unis.

Via l’Associated Press

Les numéros gagnants du tirage de vendredi soir étaient le 4, 26, 42, 50 et 60 tandis que le numéro complémentaire était le 24. Le billet gagnant a été acheté dans un détaillant Kroger de Novi, une ville de la banlieue de Detroit, a indiqué l’agence Michigan Lottery.

« Quelqu’un dans le Michigan va apprendre après son réveil une nouvelle qui va changer sa vie. Kroger Michigan félicite le nouveau milliardaire du Michigan », a déclaré une porte-parole régionale de la chaîne d’épiceries, Rachel Hurst. Elle a refusé d’en dire davantage. 

Le gros lot du Mega Millions augmentait depuis le 15 septembre. Le prochain gros lot est estimé à environ 20  millions. 

Le tirage au sort de vendredi soir survient deux jours après le tirage d’un numéro gagnant d’une valeur de 731,1  millions de la loterie Powerball. 

Ces données se réfèrent aux montants remis si un gagnant opte pour une rente, payée en 30 versements annuels. La plupart des gagnants choisissent de recevoir le prix en espèces en un versement. Pour ce gros lot du Mega Millions, le détenteur du billet gagnant recevra une somme de 776,8  millions avant impôts ou 557  millions après le passage du fisc, a signalé un porte-parole de la Michigan Lottery, Jake Harris.

Il a conseillé au détenteur du billet de signer l’envers du billet et de le conserver dans un endroit sûr. 

« Je ne serais pas surpris si le détenteur du billet gagnant le conservait pendant un petit moment, mettait de l’ordre dans ses affaires, élaborait un plan financier et nous contactait ensuite », a-t-il déclaré. 

Seuls deux prix de loterie aux États-Unis ont été supérieurs au gros lot de vendredi. En janvier 2016, un gros lot de 1,586  milliard avait été partagé par trois billets gagnants. Un autre billet gagnant du Mega Millions avait permis à son détenteur se s’enrichir de 1,537  milliard en octobre 2018. 

À Grosse-Île, une autre ville de la banlieue de Detroit, 126 personnes ont acheté plus de 600 billets pour le tirage du vendredi, mais n’ont pas raflé le gros lot. Elles espéraient gagner suffisamment d’argent pour remplacer un pont public franchissant la rivière Detroit et menant à leur île. Celui-ci a été fermé indéfiniment pour des réparations majeures. La seule autre option pour les 10 000 habitants de l’île est un pont à péage privé.


« Nous avons utilisé ceci pour nous remonter le moral et rêver un peu, a déclaré l’organisateur Kyle de Beausset. Bien sûr, nous sommes ouverts à toute aide pour le pont, mais je ne peux pas imaginer que le gagnant veuille le financer. » 

Les chances de gagner un gros lot du Mega Millions n’étaient que d’une sur 302,5 millions. 

La loterie se joue dans 45 États ainsi qu’à Washington et aux îles Vierges américaines.

Un législateur de la Floride veut renommer une route «President Donald J. Trump Highway»

Un législateur de Floride a déclaré qu’il soutiendrait un amendement visant à renommer une grande autoroute de Floride en l’honneur de l’ancien président Donald Trump – en remplacement d’une désignation qui honore désormais un législateur démocrate de longue date.

Le représentant d’État Anthony Sabatini a déclaré qu’il prévoyait de parrainer un projet de loi lors de la prochaine session législative qui renommerait la US Highway 27 en «President Donald J. Trump Highway», a rapporté la station WFLA à Tampa.

«J’ai hâte de travailler sur cette importante désignation honorant l’un des plus grands présidents de l’histoire américaine», a tweeté mardi Sabatini, un républicain.

La U.S. Highway 27 relie Fort Wayne, Indiana, à Miami. La proposition de Sabatini affecterait la portion de plus de 400 milles qui traverse l’État de Floride.

Dans le Sunshine State, la chaussée s’appelle déjà Claude Pepper Memorial Highway en l’honneur d’un législateur libéral démocrate de longue date qui a siégé à la Chambre des représentants des États-Unis et au Sénat américain pendant plus de cinq décennies au total.

La suite: https://bit.ly/39UtEAU

Un homme lourdement armé arrêté près du Capitole

Via l’AFP

Un homme lourdement armé a été arrêté, vendredi à Washington, alors qu’il cherchait à passer un des nombreux points de contrôle près du Capitole, où Joe Biden prêtera serment dans quelques jours, selon un rapport de la police. 

Wesley Allen Beeler, originaire de Virginie, s’est présenté vendredi soir à un point de contrôle à quelques encablures du Capitole, détaille un rapport de police consulté samedi par l’AFP, confirmant une information de CNN.

Il était muni d’une fausse accréditation pour la cérémonie d’investiture de Joe Biden.

La police a retrouvé une arme de poing chargée et plus de 500 cartouches de munitions en possession de l’individu. Sur son pickup blanc, plusieurs autocollants défendant le droit au port d’armes: « S’ils viennent prendre vos armes, filez leur vos balles d’abord. »

M. Beeler a été arrêté dans la foulée.

En réaction au violent assaut contre le Capitole par des partisans pro-Trump le 6 janvier, Washington a pris, ces derniers jours, des allures de camp retranché avec ses blocs de béton et ses fils barbelés.

Les autorités craignent de nouveaux troubles en marge de la prestation de serment de Joe Biden, mais aussi que la violence prévue à Washington ne se déporte ailleurs dans le pays. 

Des membres de la garde nationale ont été mobilisés dans plusieurs États, et des grillages ont été installés autour de certains parlements locaux, comme en Californie, ou dans le Minnesota.

D’ordinaire, la cérémonie d’investiture est l’occasion, pour des centaines de milliers d’Américains, d’affluer tous les quatre ans dans la capitale, de s’arracher des produits dérivés en tous genres à l’effigie de leur président, avant de le regarder prêter serment sur les marches du Capitole.

Mais la fête aura cette année un goût particulier: le National Mall, l’immense esplanade au pied du Capitole, sera fermé au public.

Seules les personnes dûment accréditées seront autorisées à pénétrer dans la zone et il est probable que le nombre de militaires patrouillant la capitale dépasse celui des spectateurs sur place.

Important glissement de terrain sur la 84 en Oregon


Un glissement de terrain majeur a forcé les responsables des transports de l’Oregon à fermer une partie de la I-84 près de Dodson jusqu’à nouvel ordre.

Tôt mercredi matin, le département des transports de l’Oregon a annoncé que la I-84 en direction est était fermée à la sortie Troutdale (sortie 17) jusqu’à nouvel ordre à la suite d’un glissement de terrain qui a laissé 10 pieds de débris dans certaines zones. La I-84 en direction ouest reste ouverte.

Le bureau du shérif du comté de Multnomah a également confirmé que «les voies EB de la I-84 entre Troutdale et MP36 & NE Frontage Rd. restent fermés indéfiniment.

La suite: https://bit.ly/3skPaHr

Le Congrès obtient les voix nécessaires à la mise en accusation de Trump

WASHINGTON | Une majorité d’élus de la Chambre des représentants a voté mercredi la mise en accusation formelle de Donald Trump pour avoir incité aux violences du Capitole, ouvrant la voie à un deuxième procès historique du président des États-Unis. 

Le seuil de 217 voix en faveur de l’inculpation de M. Trump a été dépassé, la Chambre à majorité démocrate continuant à voter sur l’adoption de l’acte d’accusation visant le milliardaire républicain, dans une capitale fédérale sous haute tension. Dix républicains ont déjà voté avec les démocrates en faveur de l’impeachment.

Le procès de Donald Trump, par les sénateurs, devrait se dérouler après son départ de la Maison-Blanche, le 20 janvier.

Dans une ville de Washington sous haute tension une semaine après l’assaut de ses partisans sur le Capitole et à sept jours de l’investiture du président élu démocrate Joe Biden, Donald Trump a lancé un nouvel appel au calme tardif.

« PAS de violence, PAS de délits, PAS de vandalisme », a-t-il exhorté dans un communiqué alors que de nouvelles manifestations sont annoncées pour le week-end.

« J’appelle TOUS les Américains à contribuer à apaiser les tensions », a ajouté celui qui a été privé ces derniers jours de l’essentiel de ses canaux de communication préférés sur les réseaux sociaux.

La capitale fédérale, placée sous très haute sécurité, était méconnaissable. 

Militaires au Capitole

Images saisissantes: des dizaines de militaires réservistes ont passé la nuit à l’intérieur du Congrès, dormant encore à même le sol alors même que les élus affluaient.

Des blocs de béton ont été disposés pour bloquer les principaux axes du centre-ville, d’immenses grilles métalliques entourent nombre de bâtiments fédéraux, dont la Maison-Blanche. La Garde nationale est omniprésente.

[Ça se passe en Californie] Transporterais-tu des défunts?

ORANGE, Californie – Des conteneurs d’expédition réfrigérés sont en route vers le sud de la Californie pour stocker les corps de personnes qui ont perdu la vie à cause du COVID-19.

Selon Jake Knotts, copropriétaire et directeur général de Mid-State Containers, 10 de ses unités étaient en route vers le comté de San Bernardino mardi. Dix autres se dirigeaient vers le Texas.

«C’est certainement la première fois que nous voyons des conteneurs être loués et équipés pour stocker des défunts et c’est vraiment, vraiment étrange», a déclaré Knotts.

Knotts a déclaré qu’il les louait généralement à des brasseries, des établissements vinicoles, des restaurants et à l’agriculture. Lorsque des étagères seront ajoutées, chacune pourra contenir les corps de 50 personnes décédées du COVID-19 par remorque réfrigérée.

La suite: https://bit.ly/3i77EXc

General Motors change son logo

Via l’AFP

Le vénérable constructeur automobile General Motors (GM) veut changer son image pour mettre en avant ses efforts dans les véhicules électriques, à commencer par son logo.

Le nouveau symbole «s’appuie sur un héritage solide tout en apportant une touche plus moderne et dynamique au carré bleu traditionnel de GM», explique le groupe dans un communiqué.

Le dégradé de bleu désormais utilisé dans les lettres de certaines versions du logo est censé évoquer le ciel bleu d’un avenir sans émissions polluantes ainsi que la plateforme de la batterie électrique Ultium développée par le groupe.

La nouvelle forme du M est par ailleurs une référence aux prises électriques tandis que le trait sous la lettre fait référence à une ligne similaire dans l’ancien logo.

«Pour la première fois, nous avons les solutions, la capacité, la technologie et la taille suffisante pour que tout le monde s’installe dans un véhicule électrique», a souligné Deborah Wahl, la responsable du marketing chez GM, citée dans le communiqué.

«Notre nouvelle identité graphique et notre campagne de communication visent à le refléter».

GM a récemment accéléré ses efforts dans les véhicules électriques et autonomes en promettant d’y investir 27 milliards de dollars d’ici 2025, notamment pour mieux faire face à Tesla et à de jeunes concurrents.

Le groupe prévoit de lancer 30 nouveaux modèles de véhicules électriques d’ici fin 2025, avec des exemplaires dans chacune des quatre marques du groupe — Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick.

Pour promouvoir sa nouvelle identité, le groupe lancera lundi une nouvelle version de son site internet.

Le constructeur de Détroit avait été le premier grand groupe automobile à produire un véhicule électrique dans les années 90. Mais il a depuis largement été dépassé par la société d’Elon Musk, qui a su remettre au goût du jour cette technologie sur fond de lutte contre le réchauffement climatique.

Porté par l’engouement des investisseurs pour ce qu’ils considèrent être le futur de l’automobile, Tesla vaut désormais plus de 800 milliards de dollars en Bourse alors même que le groupe écoule bien moins de véhicules que les constructeurs traditionnels.

General Motors valait vendredi soir 61 milliards de dollars à Wall Street.